«
»

Top

Quelles maladies le stress peut-il provoquer ?

Publié le 1 août 2022 • Par Candice Salomé

Le stress n’est pas une maladie mais, s’il perdure dans le temps et devient chronique, il peut provoquer des dégâts difficiles à enrayer sur notre santé physique et psychique. 

Globalement, le stress entraîne, dans un premier temps, des troubles fonctionnels liés à la stimulation du fonctionnement des organes, puis des troubles organiques. 

Mais alors, quel est l’impact du stress sur notre santé ? Quelles maladies peut-il provoquer ? Comment apprendre à mieux le gérer ? 

On vous dit tout dans notre article !

Quelles maladies le stress peut-il provoquer ?

Le stress est un phénomène physiologique et psychique de l’organisme qui peut être bénéfique ou non. En effet, il y le bon stress, celui qui nous permet de réagir, de s’adapter, de combattre ou de fuir. Et il y a aussi le mauvais stress, celui qui nuit à la santé représentant un réel danger pour notre organisme s’il devient récurrent.

Qu'est-ce que le stress et ses symptômes ?

Le stress représente une réaction physiologique normale qui survient en cas d’agression ou de pression de notre environnement. Nous sommes tous exposés au stress mais ne réagissons pas tous de la même façon face à ce dernier. 

Lorsqu’une personne est soumise à une situation stressante, son organisme va enclencher une réaction globale, des réponses psychologiques et physiologiques intenses, qui lui permettront de rassembler toutes les ressources dont elle dispose pour affronter la situation de manière appropriée. 

Il provoque une poussée d’adrénaline instantanée qui accélère le rythme cardiaque et amplifie le souffle. Ainsi, mieux oxygénés, les muscles se contractent et gagnent en puissance. Le système hormonal et nerveux passe alors en surrégime et les capacités physiques sont optimisées. 

Les individus ne sont pas tous égaux face au stress mais selon la Fédération Française de cardiologie, certains symptômes peuvent être mis en avant : 

  • Des tensions musculaires, 
  • Des troubles du sommeil comme des insomnies, 
  • Des problèmes digestifs et intestinaux, 
  • Un manque d’appétit, 
  • De la fatigue, 
  • Des migraines, 
  • Des vertiges, 
  • Ou encore des problèmes cutanés comme l’acné par exemple. 

Il se développe également au niveau psychique déclenchant des réactions émotionnelles puissantes telles que la peur, la colère, l’enthousiasme ou encore le désir. De plus, la mémoire et les capacités d’analyses s’en trouvent affûtées

En cas de stress chronique, la suractivation physique finit par se retourner contre l’organisme et le mène à l’épuisement. Il joue un rôle notable sur le vieillissement prématuré de l’organisme et peut entraîner certaines complications et pathologies chroniques. 

Quelles maladies le stress peut-il provoquer ? 

Les maladies digestives

Le stress peut engendrer de nombreux désagréments sur nos intestins : ballonnements, brûlures d’estomac, diarrhées, constipations ou encore nausées. En effet, le stress ralenti le transit et, de fait, les bactéries présentes dans le tube digestif déclenchent une inflammation pour se défendre.

Ces symptômes peuvent être seulement passagers mais, si le stress devient chronique, il peut déclencher des maladies plus sérieuses comme des colopathies, un syndrome de l’intestin irritable ou des ulcères

Les troubles cardiovasculaires 

Le stress peut devenir un facteur de risque important pour la santé du cœur et des artères au même titre que le tabac ou le diabète

Les effets du stress sur le système cardiovasculaire sont liés, entre autres, à la stimulation sympathique qui contrôle une grande partie de nos activités inconscientes comme les battements du cœur. Il agit également sur certains neurotransmetteurs comme l’adrénaline (qui booste notre énergie). 

Ces manifestations biologiques et physiques se modifient donc et peuvent entraîner une hypertension artérielle, des crises d’angor (un manque d’oxygène dans les artères du cœur), des accidents vasculaires cérébraux (AVC) ou des infarctus du myocarde

Les infections virales 

Le stress affaiblit les défenses immunitaires ce qui provoque des infections microbiennes ou virales. En effet, pour défendre l’organisme, le système immunitaire fait rempart contre toutes agressions ou corps étrangers. Mais, s’il y a des tensions émotionnelles ou un stress régulier, ce système se dérègle ou s’affaiblit et certaines infections apparaissent. Parmi ces infections, on peut citer : les rhumes chroniques, les angines, les poussées d’herpès ou encore les infections urinaires et/ou vaginales. 

Les infections cutanées

Le stress peut déclencher des infections cutanées sévères du fait de l’histamine, cette substance chimique libérée par l’organisme en grande quantité lorsque l’anxiété pointe le bout de son nez. L’histamine est largement impliquée dans les phénomènes inflammatoires. Ainsi, le stress peut provoquer démangeaisons, perte de cheveux, rougeurs, boutons d’acné, eczéma, urticaire, psoriasis ou encore herpès

Les troubles gynécologiques

Le stress peut dérégler le système hormonal chez les femmes et provoquer certains troubles gynécologiques tels que des règles douloureuses, des cycles irréguliers, une ovulation perturbée ou retardée, des fausses couches ou encore des accouchements prématurés

Les troubles du tonus musculaire 

Le stress et l’anxiété chroniques peuvent provoquer des douleurs musculaires et articulaires dans certaines régions du corps et bien souvent au niveau dorsal ou cervical. Ces douleurs peuvent s’expliquer en partie par la surcharge d’adrénaline envoyée par le système nerveux dans tout le corps afin qu’il puisse réagir face au danger. Les muscles, chargés de toxines et hypertoniques sont, ainsi, en souffrance et se fatiguent. 

Comment apprendre à mieux gérer son stress ?

Afin de prévenir la survenue de pathologies en lien avec un stress chronique, il est essentiel de prendre soin de soi au travers d’une bonne hygiène de vie et d’activités de relaxation comme la méditation, la sophrologie, le yoga ou l’hypnose… 

Dans des cas de stress et d’anxiété intenses, la prescription d’un anxiolytique de type bêta-bloquant peut être envisagée. Ces derniers sont moins nocifs et plus efficaces sur les symptômes physiques que les psychotropes de la famille des benzodiazépines. Ils ont aussi l’avantage de ne pas provoquer d’accoutumance ni de somnolence diurne. 


Cet article vous a-t-il été utile ?   
  
Cliquez sur j’aime ou partagez votre ressenti et vos interrogations avec la communauté en commentaire ci-dessous !   
      
Prenez soin de vous ! 


26
avatar Candice Salomé

Auteur : Candice Salomé, Rédactrice Santé

Créatrice de contenus chez Carenity, Candice est spécialisée dans la rédaction d’articles santé. Elle a une appétence particulière pour les domaines de la psychologie, du bien-être et du sport.

Candice est... >> En savoir plus

4 commentaires


Phil64
le 01/08/2022

Sans oublier, chez l'homme, la dysfonction érectile qui peut être due, en dehors de toute difficulté neuro-vasculaire ou hormonale, à une incapacité à "lâcher prise", à oublier ses soucis.

Philippe


Gbretagne
le 01/08/2022

Candice Votre article résume parfaitement les mauvais résultats du stress. Pour être positif on peut tout de même dire que le stress a de bons côtés quand il aide à avoir du pep's pour nous faire réagir nous faire avancer sur des évènements qu'ils nous faut surmonter. Le tout c'est qu'il ne doit pas nous envahir au point de devenir nocif à notre santé, ce n'est pas toujours facile.


nephertitih
le 02/08/2022

Perso ,en ce moment c'est mon médecin qui me stress. Elle ne veux plus me faire de bon VSL alors que j'y ai droit. J'ai un rdv le 22 à l Institut CURIE, je ne sais pas ce y aller. Je suis épileptique donc je n'ai pas le droit de conduire. J'ai téléphone à la sécurité sociale hier qui m'a dit qu'elle n'avait pas le droit de refuser. La sécurité sociale m'a donné le numéro de téléphone de l'ordre des médecins.



Crapaud80
le 04/08/2022

Boujour moi je prend alprazolam 0.25 angoisse presque au contitient cela ma valu de l hypertension depuis un mois que j en et jamais fait avant je sous traitement depuis

Vous aimerez aussi

Médicament Losartan : pour quelles pathologies et quels effets secondaires ?

Médicament Losartan : pour quelles pathologies et quels effets secondaires ?

Lire l'article
Variole du singe : tout ce que vous devez savoir !

Variole du singe : tout ce que vous devez savoir !

Lire l'article
La préparation mentale s’applique-t-elle aux maladies chroniques ?

La préparation mentale s’applique-t-elle aux maladies chroniques ?

Lire l'article
Le syndrome métabolique, qu’est-ce que c’est ?

Le syndrome métabolique, qu’est-ce que c’est ?

Lire l'article

Discussions les plus commentées