«
»

Top

Découvrez comment le yoga peut améliorer la vie des patients atteints de maladies chroniques

30 juil. 2020 • 12 commentaires

Loin d’être une discipline purement spirituelle, le yoga apporte de nombreux bienfaits tant sur le plan physiologique que psychologique. Mais est-ce un sport adapté aux patients atteints de maladies chroniques ? Quels sont les réels bienfaits qu’apporte le yoga ? Est-ce une discipline qui convient à tout le monde ?

Découvrez comment le yoga peut améliorer la vie des patients atteints de maladies chroniques

Le yoga, de nombreux bénéfices

Le yoga est une pratique ancestrale corps-esprit venue tout droit d’Inde. Il est de plus en plus présent dans le monde occidental. Le yoga est souvent présenté comme une méthode permettant de mieux gérer son stress et son anxiété mais il regorge de nombreux autres bienfaits pour la santé.

Le yoga, dont il existe une multitude de styles, consiste en des exercices de méditation et de respiration, en combinaison avec des exercices physiques variés. Le but de la pratique du yoga est d’augmenter le bien-être physique, mental, émotionnel et spirituel.

Si le yoga présente de nombreux bénéfices, il est aussi recommandé dans le cadre de nombreuses maladies chroniques :

Pour les maladies cardiovasculaires :

Les bienfaits de l’exercice sur la santé en général et sur la santé cardiovasculaire en particulier sont bien établis. Mais tout le monde n’a pas les capacités physiques pour pratiquer une activité soutenue telle que le jogging, le vélo ou encore le tennis.
Le yoga est un sport doux et de basse intensité, qui ne donne lieu à aucun essoufflement et qui se concentre sur la respiration, la concentration et la flexibilité du corps. 

Pour le diabète :

Selon une étude Reuters, le yoga est bénéfique pour les diabétiques car les mouvements et postures permettent au pancréas de produire plus d’insuline. Ainsi, le ratio de sucre dans le sang peut être diminué. Il ne faut cependant pas renoncer à de la marche au quotidien.

Pour l'asthme :

Le “Hatha-yoga”* est parfait pour les patients souffrant d’asthme. Il permet de diminuer le rythme respiratoire tout en augmentant l’amplitude respiratoire. Ainsi, les personnes asthmatiques peuvent augmenter leur capacité respiratoire grâce à certains exercices ciblés.

*Ce type de yoga, par la pratique précise et rythmée de postures, permet au pratiquant une maîtrise du corps et des sens.

Pour la fibromyalgie :

Une étude canadienne, publiée dans le Journal of Pain Research, a démontré les effets bénéfiques du yoga sur la fibromyalgie. En effet, cette étude met à jour le fait que le yoga peut influencer le taux de cortisol chez les patients (la sécrétion de l'hormone est dérégulée chez les femmes atteintes de fibromyalgie).Cette hormone, quand elle est plus faible que la normal, contribue aux douleurs, à la fatigue et au stress.
Ainsi, après une séance de 75 minutes de hatha yoga, la salive des participants révélait de meilleurs taux de cortisol. Les patients ont également rapporté une baisse importante de leurs douleurs, ainsi qu’un mieux être psychologiques lié à la pratique physique.

Pour le cancer et les douleurs chroniques :

Le yoga est désormais proposé dans certains hôpitaux français pour des patients atteints de cancer et/ou souffrant de douleurs chroniques.
Le yoga peut être une bonne alternative aux traitements médicamenteux pour pallier aux douleurs. Il permet également de se réapproprier et de se reconnecter avec son corps, malmené par les traitements, après un cancer.

Pour les troubles du sommeil : 

Le yoga Nidra* a un effet ultra-relaxant. Il permet de se débarrasser des contrariétés physiques et psychiques. On y apprend à relâcher tous nos muscles pour entrer plus facilement dans une phase de sommeil.

*Le yoga Nidra est souvent appelé le « yoga du sommeil ». Il se pratique le plus souvent en position allongée sur le sol en « Savasana ». Le professeur guide l’élève vers des exercices de méditation et de relaxation qui se font mentalement.

Pour la dépression, l'anxiété et le stress :

Le yoga peut être un remède à lui tout seul face à une dépression, en particulier une dépression légère, quand il s’agit surtout de trouver le moyen de se ressourcer” indique le Dr Vincent Liaudat, psychiatre et psychothérapeute à Lausanne. Il précise qu’en cas de dépression plus sévère, une psychothérapie et un traitement médicamenteux sont souvent incontournables, mais le yoga peut aider, à titre complémentaire.

Ainsi, le yoga apporte un grand nombre de bienfaits physiques. Il favorise l’assouplissement et le renforcement musculaire. Il participe également à la réduction du stress et soulage l’anxiété. Il permet aussi de prendre le temps d’écouter son corps et permet une plus grande concentration.

Le yoga regorge donc de bienfaits tant sur plan physique que psychique. 

La yogathérapie, c’est quoi ?

La yogathérapie est l’utilisation spécifique des outils de yoga appliqués au domaine de la santé et ce, aussi bien pour la prévention que pour la prise en charge de patients souffrant de troubles. Les exercices sont toujours les plus simples possibles. Il ne s’agit pas de faire des exercices extrêmes. Ils sont toujours accessibles au patient. Pour s’adapter au mieux, la yogathérapie dispose d’une cinquantaine d’exercices de base que le yogathérapeute apprend à maîtriser complètement. L’adaptation se fonde sur le ressenti du patient dans un échange permanent avec le yogathérapeute.

Alors, on s’y met quand ?

Le yoga peut facilement se pratiquer depuis son salon. En effet, il ne nécessite que peu de matériel, à savoir : une tenue adapté permettant une ampleur dans les mouvements et un tapis de sol.

Plusieurs applications existent et permettent la pratique de ce sport à la maison. Ainsi, laissez-vous guider par les différentes séances proposées et enchaînez les postures à votre rythme sans oublier d’y associer les pratiques respiratoires. Il y en a pour tous les niveaux, avec des exercices doux allant jusuqu'à des mouvements plus soutenus.

Voici trois applications que nous avons sélectionné :

  • 5 minutes de yoga > Chaque entraînement est formé d’une sélection de postures simples mais efficaces qui peuvent être facilement exécutées par les débutants. Chaque position est expliquée par des images claires et des instructions détaillées. Les séances sont courtes, pas plus de 5 minutes et sont donc parfaites pour débuter. L’application est gratuite.
  • Asana Rebel > Cette application a été créée par des professionnels du sport et des professeurs de yoga. Elle mêle exercices de fitness et enchaînements de yoga et permet de progresser à son rythme. Après avoir défini son profil physique (taille, poids...) et sélectionné ses objectifs (perte de poids, gain en tonicité et fermeté, regain d'énergie...), on accède à un programme personnel qui s'étale sur plusieurs semaines. L’application est payante : 58,99 euros l'année.
  • Down Dog > L’application s’adapte à tous les niveaux et les séances durent entre 5 à 70 minutes. Les séquences vidéo de qualité se déroulent sur un fond de musique relaxante. On se laisse vite porter par la voix douce et agréable qui accompagne les multiples conseils pour bien s'installer dans les différentes postures. Les 5 premières séances sont gratuites, ensuite l’application devient payante : 8.99 € par mois ou 56,99 € pour un an.

Si vous préférez assister à des cours en salle, cette plateforme recense tous les cours disponibles près de chez vous > Sports & loisirs


Cet article vous a-t-il été utile ? Pratiquez-vous le yoga ?

Partagez votre avis avec la communauté et n’hésitez pas à poser toutes vos questions à ce sujet !

Prenez soin de vous !

avatar Candice Salomé

Auteur : Candice Salomé, Community Manager France

Candice Salomé est Community Manager France chez Carenity. Elle participe également à la rédaction d’articles du Magazine Santé. Responsable de l’engagement des membres... >> En savoir plus

Commentaires

boussafsafb
le 01/08/2020

Le yoga est bon pour de l"argent des gens. Il ne sert à rien. C'est un article de lecture. Salut!

KDem51
le 01/08/2020

Bonjour, le yoga m'a beaucoup aidé contre l'ankylose. De plus je fais du sport : du renforcement musculaire en respectant mes articulations. Car avec une SA il est très difficile mais important de faire du sport. 

Namasté. 

boussafsafb
le 02/08/2020

Le yoga ne sert à rien. Salut!

aquarella
le 03/08/2020

et quand on a du mal à se mettre par terre à cause de l'obésité on fait comment pour faire du yoga svp ?

Vous aimerez aussi

Maladie de Castleman - Où en est la recherche ?

Maladie de Castleman

Maladie de Castleman - Où en est la recherche ?

Lire l'article
Toutes les questions que vous vous posiez sur la Covid-19 !

Toutes les questions que vous vous posiez sur la Covid-19 !

Lire l'article
Cannabis thérapeutique : l’expérimentation va enfin débuter en France !

Cannabis thérapeutique : l’expérimentation va enfin débuter en France !

Lire l'article
Dysménorrhée  : comment soulager la douleur pendant les règles ?

Dysménorrhée : comment soulager la douleur pendant les règles ?

Lire l'article