«
»

Top

Canicule : quelles précautions prendre en cas de fortes chaleurs ?

Publié le 18 août 2022 • Par Claudia Lima

Une canicule correspond à une vague de fortes chaleurs qui se produit en été et qui dure plusieurs jours et plusieurs nuits. Elle peut être détectée par les services météorologiques entre 5 à 7 jours avant son déclenchement. 
Les vagues de chaleurs de l’année 2022 ont battus des records de température en France en atteignant, dans certains endroits, plus de 40°.  

S’exposer à une température extérieure élevée pendant une période prolongée, sans permettre à l’organisme de récupérer peut entraîner de graves complications.   

Mais alors, quels sont les risques liés aux fortes chaleurs ? Qui sont les personnes les plus fragiles ? Comment prévenir les accidents ? 

Vous souhaitez des réponses ? Lisez notre article !

Canicule : quelles précautions prendre en cas de fortes chaleurs ?

Qu’est-ce qu’une vague de chaleur ? Qu’est-ce qu’une canicule ?  

Une vague de chaleur est un terme générique qui désigne une période au cours de laquelle les températures peuvent entrainer un risque sanitaire pour la population

Pour être décrite comme étant une canicule, une vague de chaleur doit réunir deux paramètres : la durée de l’épisode et l’intensité de la température.  

La durée de la vague de chaleur doit être d’au moins trois jours consécutifs. Le critère de température est subjectif, il dépend des normales de température de la zone concernée. Par exemple à Paris, les seuils de canicule sont fixés à 31°C le jour et 21°C la nuit, quant à Marseille, ils sont à 34°C le jour et 24°C la nuit. 

Il existe plusieurs niveaux de vigilance selon Météo France : 1 (vert), 2 (jaune), 3 (orange) et 4 (rouge). Ils permettent de déterminer la mobilisation et les actions à mettre en place. Par exemple, le plan canicule qui a été mis en place pour la première fois en 2003 suite à une vague de chaleur exceptionnelle en France.  

En France métropolitaine, la période la plus propice aux canicules s'étend du 15 juillet au 15 août. 

À la mi-août 2022, nous en sommes à la 4ème vague de chaleur, cette dernière est durable avec des températures proches des seuils de canicule sur de nombreuses régions de France. 

En termes météorologiques, la persistance de hautes pressions sur l’Europe de l’Ouest empêche les perturbations de passer au-dessus de notre pays et freine l’arrivée d’orages. De plus, une remontée de bouffées d'air brulant en provenance du Maroc et du Portugal font augmenter encore plus la température. La combinaison de ces deux phénomènes caractérise l’été 2022 comme caniculaire et d’une extrême sécheresse

Depuis 1947, ce sont 47 vagues de chaleurs qui ont été recensés en France. La chaleur fatigue et menace les personnes les plus fragiles.  

Quels sont les risques liés aux fortes chaleurs pour la santé ? 

L’exposition d’une personne à une température extérieure élevée pendant une période prolongée, sans permettre à l’organisme de récupérer, peut entraîner de graves complications.  

Une forte chaleur est risquée pour l’organisme lorsque celui ne s’est pas encore habitué à la vague de chaleur, lorsque la chaleur est humide et empêche le corps de transpirer et lorsque qu’à cela s’ajoute la pollution atmosphérique.  

L’organisme va chercher à s’adapter à la température, le corps va mettre en action des mécanismes de régulation thermique tels que la transpiration, l’accélération de la respiration et une vasodilatation des vaisseaux sanguins pour refroidir le sang.  

Parmi les symptômes liés à une forte chaleur, on trouve entre autres :  

  • Une déshydratation, 
  • Une fatigue,  
  • Des crampes musculaires,  
  • Des maux de tête,  
  • Des nausées,  
  • Des étourdissements, 
  • Une faiblesse musculaire,  
  • Une aggravation des symptômes de sa pathologie. 

editor_meta_bo_img_7204d2b176ed13bfe8d46ec8f4594964.jpgSource : Ministère des Solidarités et de la Prévention 

Les signes d’une déshydratation sont des vomissements, une diarrhée, une transpiration excessive, des étourdissements, une sécheresse de la bouche et du nez et une évacuation réduite d'urine chez les adultes.  

Il existe aussi un risque d’hyponatrémie. Il s’agit d’une diminution de la concentration de sel dans le sang, elle peut parfois être la conséquence d’un apport excessif d’eau par rapport au sodium ou d’un excès de perte de sel par rapport à l’élimination en eau. Cela concerne surtout les personnes âgées car la transpiration est souvent altérée voire absente à partir d’un certain âge, mais aussi les personnes atteintes de maladies chroniques. 

En cas de canicule, le risque le plus grave est le coup de chaleur, qui peut entraîner le décès. C’est lorsque le mécanisme de régulation de la température de notre corps peut se révéler insuffisant et que celle-ci augmente dangereusement. On parle d’hyperthermie

En cas de coup de chaleur, il faut appeler :  

  • Le 15, c’est le numéro à composer en cas de malaise ou d'urgence,  
  • Ou le 18, les pompiers  
  • Ou le 112, le numéro d'urgence unique européen. 

En attendant l’intervention des premiers secours, ci-dessous les gestes à suivre :  

editor_meta_bo_img_bb690c494e8af931dfe3aa468e2e0a71.jfifSource : AFP

Quelles sont les personnes à risque en cas de fortes chaleurs ?  

Les personnes à risques sont :  

  • Les personnes âgées de plus de 65 ans, la chaleur est bien moins perçue, la sensation de soif est atténuée, et elles transpirent moins, 
  • Les enfants de moins de 4 ans, ils perdent plus d’eau que les adultes, il y a un risque de déshydratation,  
  • Les femmes enceintes, l’hydratation est indispensable lors de la grossesse,  
  • Les personnes souffrant de maladies chroniques (Maladie de Parkinson, maladies cardiovasculaires, asthme, obésité, troubles mentaux) et celles en situation de handicap
  • Les personnes suivant un traitement médicamenteux comme l’aspirine, les diurétiques (Aldactone®, Modamide®), les neuroleptiques (risperidone, olanzapine) et les antimigraineux (Emgality®, Amjovy®). 


D’autres personnes sont aussi considérées à risque en raison de leurs conditions de vie, elles vivent en milieu très urbanisé et/ou dans des logements mal isolés et aussi en raison de leurs activités, les travailleurs en extérieur et les sportifs.  

Les personnes en situation de précarité, sans domicile ou en situation d'isolement sont aussi exposées à des complications liées aux fortes chaleur.

Quels sont les conseils à suivre en cas de fortes chaleurs ?  

Des gestes simples permettent d'éviter les accidents graves, comme la déshydratation ou le coup de chaleur. 

En cas de canicule, le gouvernement recommande de boire de l'eau et rester au frais, d’éviter la consommation d’alcool, de manger en quantité suffisante, de fermer les volets et fenêtres le jour, d’aérer la nuit, de se mouiller le corps avec une douche tiède mais pas froide, de donner et de prendre des nouvelles de ses proches. 

Un numéro vert gratuit est mis en place :  

Canicule info service 
0800 06 66 66 de 9h à 19h 

Il est conseillé d’anticiper les premiers signes de souffrance corporelle, même s’ils paraissent insignifiants. Ainsi, avant l’été et les pics de chaleur, il faut se préparer, le gouvernement a émis quelques recommandations :  

Avant la vague de chaleur 

  • Si vous êtes une personne à risque, se faire connaître auprès des services municipaux pour que des bénévoles puissent fournir de l’aide en cas de besoin 
  • Si vous connaissez des personnes à risque, les inscrire sur une liste auprès de la mairie,  
  • Repérer les lieux climatisés permettant de se rafraîchir,  
  • Constituer une “trousse” contre la chaleur (brumisateur, ventilateur, thermomètre),  
  • Savoir reconnaître les signaux de coup de chaleur. 

Pendant la vague de chaleur 

  • Se protéger du soleil 
  • S'hydrater avec de l’eau, éviter les boissons sucrées et l’alcool, 
  • Porter des vêtements légers, amples et clairs,  
  • Utilise des ventilateurs et des brumisateurs. L’usage simultané est le plus efficace,  
  • Prendre régulièrement des douches tièdes,  
  • Passer plusieurs heures par jour dans un endroit frais,  
  • Se reposer pendant les heures les plus chaudes, 
  • Manger en quantité suffisante et sainement (fruits et légumes riches en eau), 
  • Limiter les efforts physiques,  
  • Ne pas s’isoler, échanger avec la famille et les voisins,  
  • Protéger son habitation de la chaleur
  • Agir vite en cas de signaux de coup de chaleur 

editor_meta_bo_img_0771cdc5b52f0e38a74dbda30a002b2e.jpg
Source :
Ministère de la Santé et de la Prévention 

 
Cet article vous a plu ?  
  
Cliquez sur J’aime ou partagez votre ressenti et vos interrogations avec la communauté en commentaire ci-dessous !  

Prenez soin de vous ! 
30
avatar Claudia Lima

Auteur : Claudia Lima, Rédactrice Santé

Claudia est créatrice de contenus chez Carenity, elle est spécialisée dans la rédaction d’articles santé.

Claudia est titulaire d’un Executive MBA en Direction Commerciale et Marketing et continue de se... >> En savoir plus

5 commentaires


Gbretagne
le 18/08/2022

Toutes ses recommandations nous les connaissons car elles sont diffusées par les médias en permanence et nous les connaissons tous. Ce qui me semble essentiel c'est d'avoir l'œil sur les personnes qui ne sont plus en mesure, d'apprécier leur état et qui ne tiennent pas compte à toutes ces recommandations, il est important de veiller sur elles.


nacer10
le 21/08/2022

Bonjour

Merci de ces précieux conseils; Agréable journée


barnay555
le 31/08/2022

Bonsoir Claudia,

Me concernant, et je sais que ce n'est pas la bonne formule, en prévision de la canicule, je dors le jour de 9 à 18 heures et je vis la nuit, par la suite je reviens dans un cycle normal.


Valou66
le 01/09/2022

Les Chemtrails y sont certainement pour beaucoup !


MIMI04
le 05/09/2022

je supporte de moins en moins la chaleur, et pour la première fois j'ai de l'hypertension, est ce du à cette canicule ? j'ai 72 ans .

Vous aimerez aussi

Quels médicaments sont nocifs pour nos yeux ?

Quels médicaments sont nocifs pour nos yeux ?

Lire l'article
Déserts médicaux en France : pourquoi sont-ils apparus ? Quelles sont les solutions possibles ?

Déserts médicaux en France : pourquoi sont-ils apparus ? Quelles sont les solutions possibles ?

Lire l'article
Médicament Losartan : pour quelles pathologies et quels effets secondaires ?

Médicament Losartan : pour quelles pathologies et quels effets secondaires ?

Lire l'article
Variole du singe : tout ce que vous devez savoir !

Variole du singe : tout ce que vous devez savoir !

Lire l'article

Discussions les plus commentées