Traitement de l'hypothyroïdie

L'hypothyroïdie ne se traite pas à proprement parler mais se contrôle, en s'administrant de manière quotidienne des hormones thyroïdienne de substitution.

/static/themes-v3/default/images/default/info/maladie/intro.jpg?1516194360

Dans le cas de l’hypothyroïdie, le déficit en hormones thyroïdiennes est comblé par une supplémentation en lévothyroxine. Il s’agit d’un médicament à prendre tous les jours, de préférence le matin à jeun et à la même heure. Ces mesures ont pour objectif de maintenir une dose quotidienne de lévothyroxine identique dans le temps, afin de simuler le fonctionnement normal de la thyroïde. Le traitement se met en place par paliers afin de trouver la dose permettant d’équilibrer le patient.

L’efficacité du traitement vient après plusieurs semaines : les symptômes disparaissent alors et le patient peut retrouver une vie normale.

Chez les personnes âgées ainsi que chez les patients cardiaques, la mise en place du traitement est plus longue et commence à plus faible dose. Le but est d’éviter la survenue d’effets indésirables, notamment cardiovasculaires.

Surveillance de l'hypothyroïdie

Dans les cas les plus fréquents d’hypothyroïdie, il est généralement conseillé de contrôler le taux de TSH six semaines après la mise en place du traitement. Il est ensuite recommandé de consulter son médecin traitant et d’effectuer une analyse sanguine tous les six à douze mois afin de s’assurer du maintien de l’équilibre thyroïdien.

Il est recommandé de prendre son traitement à jeun, 30 minutes avant le petit déjeuner.
Il faut prendre garde aux autres traitements en cours car ils peuvent modifier la quantité réellement absorbée de lévothyroxine.

Article rédigé sous la supervision du Pr. Philippe Touraine, Chef du Service d'Endocrinologie et Médecine de la Reproduction à la Pitié Salpêtrière à Paris

Dernière mise à jour : 28/02/2019

avatar Équipe éditoriale Carenity

Auteur : Équipe éditoriale Carenity, Rédaction

L'équipe éditoriale de Carenity est composée de rédacteurs expérimentés et spécialistes du domaine de la santé qui ont pour objectif de proposer une information impartiale et de qualité. Nos contenus éditoriaux sont... >> En savoir plus

Qui a revu : Philippe Touraine, Endocrinologue

Le professeur Philippe Touraine est Chef du Service d’Endocrinologie et médecine de la reproduction à l’Hôpital de la Pitié Salpêtrière à Paris. Il est spécialiste du fonctionnement des glandes endocrines et des... >> En savoir plus

Actualité - Hypothyroidie