Causes et facteurs de risque de l'hyperthyroïidie

Les causes des dysthyroïdies sont très diverses. Dans une majorité des cas, des facteurs immunitaires sont responsables de l'hyperthyroïdie.

/static/themes-v3/default/images/default/info/maladie/intro.jpg?1516194360

La cause la plus fréquente (90%) d’hyperthyroïdie est une maladie auto-immune appelée « maladie de Graves » ou « maladie de Basedow ». Des anticorps dirigés contre la thyroïde la stimulent avec excès : la glande produit alors un excès d’hormones, entraînant une hyperthyroïdie.

L'hyperthyroïdie consécutive à plusieurs facteurs

Dans d’autres cas, il existe des petites masses dans la thyroïde appelées « nodules ». Les cellules de ces nodules produisent des hormones en excès et provoquent alors des hyperthyroïdies.

Certaines infections de la thyroïde peuvent provoquer une hyperthyroïdie transitoire, avant d’évoluer en hypothyroïdie.

Enfin, les médicaments contenant de l’iode, tels que l’amiodarone et les produits de contraste iodés, peuvent entraîner une hyperthyroïdie.

Article rédigé sous la supervision du Pr. Philippe Touraine, Chef du Service d'Endocrinologie et Médecine de la Reproduction à la Pitié Salpêtrière à Paris

Dernière mise à jour : 07/10/2018

avatar Équipe éditoriale Carenity

Auteur : Équipe éditoriale Carenity, Rédaction

L'équipe éditoriale de Carenity est composée de rédacteurs expérimentés et spécialistes du domaine de la santé qui ont pour objectif de proposer une information impartiale et de qualité. Nos contenus éditoriaux sont... >> En savoir plus

Qui a revu : Philippe Touraine, Endocrinologue

Le professeur Philippe Touraine est Chef du Service d’Endocrinologie et médecine de la reproduction à l’Hôpital de la Pitié Salpêtrière à Paris. Il est spécialiste du fonctionnement des glandes endocrines et des... >> En savoir plus

Actualité - Hyperthyroïdie