Vivre avec la boulimie

La boulimie en tant que trouble du comportement alimentaire entraîne souvent des complications sur la santé, donc le meilleur conseil à donner est d'en parler à son médecin traitant et se tourner vers un centre spécialisé. L'appui de la famille est également important.
/static/themes-v3/default/images/default/info/maladie/intro.jpg

La boulimie est plus complexe que l’anorexie car les symptômes sont plus difficiles à identifier et souvent, la famille et les amis n’ont pas conscience que la personne souffre de boulimie. Le meilleur conseil à donner concernant la boulimie, mais aussi l’unique est le suivant :

Après avoir pris conscience de son trouble alimentaire, le patient doit immédiatement se tourner vers un centre spécialisé ou au moins en parler à son médecin traitant qui pourra conseiller une structure adéquate.

Il n’existe pas de petits conseils à donner car la boulimie comporte de nombreuses complications du point de vue physique, qui mettent en danger la vie de la personne qui en est affectée. On ne peut rarement se soigner seul et penser pouvoir le faire peut coûter la vie. Cependant, à travers une aide spécialisée, la boulimie peut se guérir : souvent, les pathologies associées à la boulimie ont aussi un caractère réversible. Néanmoins, plus l’intervention sera précoce, et plus il sera facile d’en sortir.

En parler à quelqu’un de son entourage peut aussi aider à faire le premier pas : la peur d’être jugé est souvent un frein à la tentative de se traiter.

Commentaires

S’inscrire pour laisser un commentaire