Symptômes de la boulimie

Les personnes qui souffrent de boulimie ont dans la majorité des cas différents signes caractéristiques.
/static/themes-v3/default/images/default/info/maladie/intro.jpg

Parmi ceux-ci on retrouve :
- La dépression,
- Une tendance à l’anxiété (phobie sociale, attaque de panique, etc),
- Des conduites hyperactives possibles,
- Des comportements innapropriés (alcoolisme, achats compulsifs, vols, etc),
- Une tendance à l’automutilation (coupures,…), exprimant le dégoût de son corps et la haine de soi

Les épisodes fréquents de vomissement qui caractérissent la Boulimie peuvent entraîner une déshydratation, des déséquilibres électrolytiques et un état grave de malnutrition. Les premiers symptômes de la boulimie sont la fatigue, la somnolence et les crampes intestinales. La pression basse, le rythme cardiaque irrégulier et l’apparition d’aménorrhée sont le signe de l’aggravation de ce trouble du comportement alimentaire. A cause des acides digestifs, le vomissement répété peut conduire à une perte visible et définitive de l’émail dentaire. Les dents deviennent alors ébréchées et érodées. De la même manière, la fréquence des caries peut augmenter. Chez certaines personnes, les glandes salivaires peuvent aussi considérablement grossir.

Reconnaitre la boulimie

Le diagnostic de la Boulimie, un trouble du comportement alimentaire, est fait par la réunion d'un ensemble des critéres définis par l’association américaine de psychiatrie (DSMIV), parmi celles-ci on retrouve :
-Survenue récurrente de crises de boulimie (consommation rapide de larges quantités de nourriture en un temps limité),
-Sentiment de perte de contrôle sur le comportement alimentaire pendant la crise, c'est-à-dire, de ne pas pouvoir s’arrêter de manger ou de ne pas contrôler ce que l’on mange,
-Comportements compensatoires inappropriés et récurrents visant à prévenir la prise de poids : vomissements provoqués, emploi abusif de laxatifs, diurétiques, lavements ou autres médicaments, jeûne, exercices physiques excessifs (le poids est proche de la normale)
-Les crises de boulimie et les comportements compensatoires surviennent tous deux, en moyenne, au moins 2 fois par semaine pendant 3 mois,
- L’estime de soi est influencée de manière excessive par le poids et la forme corporelle.

Vous souhaitez en savoir plus concernant cette maladie ?

Rejoignez les 151 000 patients inscrits sur la plateforme, informez-vous sur votre maladie
ou celle de votre proche et échangez avec la communauté

Rejoindre

C'est gratuit & anonyme