Causes de l'acné

Même si toutes les causes de l'acné ne sont pas encore bien déterminées, différents facteurs peuvent ainsi intéragir pour aggraver ou proumouvoir son apparition.

/static/themes-v3/default/images/default/info/maladie/intro.jpg?1516194360

La puberté, cause majeure de l'acné

L’apparition de l’acné vulgaris des adolescents est liée à une augmentation de la production d’hormones. Durant la puberté, les garçons et les filles produisent de grandes quantités d’androgènes, les hormones sexuelles masculines qui comprennent la testostérone. Les androgènes peuvent à leur tour stimuler la sécrétion de sébum, la substance qui lubrifie la peau et l’aide à entretenir l’hydratation et la production de kératine, un composant principal des poils. Les follicules pileux, et en particulier ceux du visage, du torse et du dos, peuvent alors être obstrués par ce sébum et par la kératine.

Il existe de plus une prédisposition génétique à développer ce genre de problèmes de peau.

>> Découvrir les traitements contre l'acné <<
>> Lire la définition de l'acné <<

Les autres causes de l'acné

Prendre la pilule provoque-il l'acné ?

L'utilisation de contraceptifs oraux peut déclencher l’acné chez certaines femmes, mais la soigner aussi chez d’autres : l’effet dépend surtout du type de pilule utilisée. 

Le stress aggrave l'acné

Les effets du stress sur les hormones

Le stress a différents effets physiologiques sur le corps qui comprennent l’augmentation de la fréquence cardiaque, l’élévation de la pression sanguine, la perte ou la prise de poids, la chute des cheveux, des modifications de l’appétit et une élévation des taux d’hormones. Ces différents effets secondaires causés par le stress peuvent alors provoquer l’apparition d’acné.

L’augmentation du stress engendre la production de nombreuses hormones du corps, parmi lesquelles le cortisol et l’adrénaline. Ces hormones favorisent divers changements dans la peau, comme la production excessive de sébum. L’huile du sébum en excès peut facilement obstruer les pores, provoquant des boutons, acné et autres maladies de la peau.

Effets indirects du stress sur l'acné

Plusieurs études ont aussi démontré que le stress provoque aussi l’acné de manière indirecte :
- Les médicaments : l’acné peut être un effet secondaire de certains médicaments prescrits pour le contrôle du stress.
- L’alimentation : les individus soumis au stress ont tendance à manger plus d’aliments gras, qui à leur tour engendrent des carences vitaminiques qui augmentent le risque d’acné.
- Le sommeil : les personnes qui ne dorment pas assez ne permettent pas à leur organisme de récupérer, et cela provoque l’apparition ou l’aggravation de l’acné.

Alors que certains boutons sont parfaitement normaux, il est possible de minimiser les risques de souffrir d’acné causée par le stress en adoptant de simples précautions pour contrôler le stress, et ainsi l’apparition de boutons d’acné.

L'alimentation, facteur de l'acné ?

Un lien difficile à établir scientifiquement

Le lien entre l’acné et l’alimentation a été démontré par quelques études scientifiques ; cependant, beaucoup d’autres études n’ont pas trouvé de lien entre l’acné et l’alimentation. Il est alors souvent difficile de s’y retrouver ; néanmoins, en dehors des études scientifiques, il existe beaucoup de personnes qui se couvrent de boutons lorsqu’elles exagèrent avec le chocolat, d’autres qui observent un lien entre l’acné et les aliments gras comme les fritures. 

Une alimentation trop riche mise en cause

Ainsi, des recherches ont notamment mis en évidence qu’une alimentation riche avec un fort indice glycémique, peut favoriser l’apparition de l’acné. Les boissons sucrées, yaourts et jus de fruits qui contiennent des quantités industrielles de saccharose, ainsi que le pain blanc, les pâtisseries, etc., augmentent le taux d’insuline, qui à son tour engendre la synthèse d’IGF-1 et d’androgènes.

Ces hormones stimulent la production cutanée de sébum, une substance huileuse qui dilate les parois des follicules pileux et englobe les détritus cellulaires jusqu’à l’obstruer. En plus d’augmenter la sécrétion sébacée, l’IGF-1 stimule aussi l’hyperkératinisation de la couche cornée (elle épaissit la couche superficielle de l’épiderme, accélérant ainsi son renouvellement). L’accumulation de sébum et de détritus à l’intérieur du follicule pileux entraine la formation de « bouchons », appelés comédons (points blancs dans un premier temps et ensuite points noirs), et favorise l’apparition de boutons. Ces derniers sont provoqués par l’activité de certaines bactéries cutanées, qui se nourrissent de sébum et libèrent des acides gras libres. Ces substances attirent les globules blancs et d’autres molécules inflammatoires, donnant alors origine à ce que l’on appelle un furoncle.

Comment adapter son alimentation ?

Réduire la présence d’aliments riches à fort indice glycémique dans son alimentation est une stratégie adéquate pour atténuer la gravité des manifestations de l’acné.

Il est donc important de s’assurer de consommer les justes quantités de graisses, protéines, glucides, mais surtout de fibres, sels minéraux et vitamines, de limiter la consommation de sel et d’alcools, et d’augmenter celle de fruits et légumes.

En général, il est conseillé aux personnes affectées par l’acné de compléter leur alimentation avec l’apport de différentes substances telles que des antioxydants, des vitamines (en particulier la A, E et C et l’acide pantothénique), des fibres et des probiotiques pour réguler la fonctionnalité intestinale, du zinc, et des extraits végétaux avec des propriétés anti-androgènes.

Autres causes de l'acné

Dans certains cas, les poussées d’acné peuvent être provoquées par la prise de corticostéroïdes et des réactions allergiques à des cosmétiques ou même à certains aliments, alors que d’autres sont liées aux menstruations.

Sources : INSERM

Vous souhaitez en savoir plus concernant cette maladie ?

Rejoignez les 192 000 patients inscrits sur la plateforme, informez-vous sur votre maladie ou celle de votre proche et échangez avec la communauté

C'est gratuit & anonyme