/static/themes-v3/default/images/default/home/bg-generic.jpg?1516194360

Patients Hyperthyroïdie

30 réponses

547 lectures

Sujet de la discussion


Posté le
Bon conseiller

Quels ont été les symptômes qui vous ont poussé à consulter un médecin ? 

Merci pour vos témoignages.

Début de la discussion - 04/05/2013

Symptômes principaux

Posté le

Principalement:

Le plus grave/inquiétant: problèmes de respiration ; rythme cardique accéléré même au repos

Le plus contraignant: Soif accrue

Appétit accru et perte de poids

Fatigue et hypersensibilité

Symptômes principaux

Posté le

Les mêmes symptomes que Nataly n'ont pas convaincus les médecin car ma pathologie primaire peut provoquer ce genre de problèmes. La seule chose qui m'a fait reconnaitre comme hyperthyroïdique est un goitre et des difficultés à déglutir. D'un naturel direct, je suis devenue d'une agressivité extréme et atteinte du syndrome "Jean qui rit, Jean qui pleure" sans parler de l'état dépressif qui va avec. Lorsque les hormones déraillent c'est un cataclysme pour le corp et l'esprit. Courage à tous.

Symptômes principaux

Posté le

Quand j'ai la première fois la maladie ce qui m'a mis la puce à l'oreille c'est que j'étais épuisé malgré que je dormais beaucoup, je mangeais énormément, j'avais des saute d'humeur, les mains qui tremblent tout le temps, tout le temps stressé, essoufflée.

Symptômes principaux

Posté le

Bonsoir,

j'ai eu les mêmes symptômes que Nataly avec apparition soudaine d'un goitre (le joli papillon est apparu du jour au lendemain), j'ai perdu bcp de poids en peu de temps en mangeant comme jamais!! ainsi que l'essoufflement, la fatigue et l'iiritabilité etc...

J'ai été traité pendant 2 ans (néomercazole + levothyrox) puis on a stoppé attendu puis récidive brutale, on a repris le ttt au néomercazole dans l'idée de l'enlever mais je suis tombée enceinte on a changé le ttt puis arrêté pdt la grossesse et depuis mon accouchement ma TSH n'est pas stable mon état de santé non plus d'ailleurs mais je n'ai pas eu tous les symptomes du dbt. Mon endocrino cherche à comprendre du coup on attend la prochaine récidive...

Symptômes principaux

Posté le
Bon conseiller

Certaines manifestations, en partie justifiées après coup par le diagnostic, ont commencé plusieurs années avant une manifestation franche de la maladie de Basedow : un collier de type pectoral rouge après la douche depuis la naissance de mon fils, un prurit à l'eau depuis les années de pré-ménopause,  une ostéoporose repérée avant la ménopause, des problèmes articulaires sérieux à partir de 2008-2009, une perte de force dans les membres supérieurs, un essoufflement dans les côtes ou en montant des escaliers, une vision perturbée nécessitant des prismes dans mes verres de lunette (ésophorie et hyperphorie), puis le cœur qui s'est emballé, j'ai eu le sentiment qu'une main m'étranglait, une transpiration disproportionnée à l'effort est apparue, notamment sous la plante des pieds... à l'été 2011, après une échographie de la thyroïde qui n'avait rien donné, une recherche d'anti-corps anti TSH a révélé que j'avais une maladie de Basedow et que la crise était sévère. C'est à 61 ans que le diagnostic est tombé. Après trois traitements Néomercazol d'abord avec chute des globules blancs, Proracyl, disparu des pharmacies avant la fin du traitement et enfin Thyrozol, sur un an et demi, ma thyroïde a retrouvé son équilibre. Un médecin expert consulté au CHU de Grenoble à la demande de la Sécurité Sociale pense que dans la mesure où j'ai une petite thyroïde il est possible que d'autres crises antérieures n'aient pas été correctement diagnostiquées et traitées. Les anti-corps anti TSH n'ayant pas totalement disparu il a recommandé à la Sécurité Sociale de me mettre à 100% pour tout ce qui concerne la thyroïde. Une rechute est toujours possible et je suis sous surveillance. J'ai encore beaucoup de petits désagréments mais rien de comparable à ce que j'ai dû supporter entre 2010 et 2012.

Symptômes principaux

Posté le
Bon conseiller

Cela fait maintenant deux ans que je ma thyroïde travaille à nouveau normalement normalement et je ressens pourtant toujours, quoique atténués, les signes cliniques de 2011 et d'avant... Gorge facilement serrée, essoufflement en côte, yeux qui grattent, rougeurs autour des yeux sans parler des douleurs articulaires...
C'est beaucoup plus supportable qu'en 2011-2012... mais apparemment ça ne disparaît pas vraiment...

Symptômes principaux

Posté le

Alors, pour la petite histoire ...

moi j'étais en 1ère, et je tombais souvent dans les pommes pendant la journée, la nuit je ne dormais pas, je buvais près de 6 litres d'eau par jour dont 4 la nuit. On n'avait jamais particulièrement fait attention à mon goitre même si il arrivait qu'on en parlait, on pensait que je l'avais toujours eu. Sinon quand je prenais un bain ou que j'étais dans une pièce où il faisait chaud, j'étais dans un état second et je me mettais par terre pour sentir du frais (c'était comme si quelqu'un d'autre prenait ma place et contrôlais mon corps quoi), j'étais triste, de mauvaise humeur, je passais mon temps dans mon lit, j'avais tout le temps faim alors que j'avais perdu 6 kg et j'allais tout le temps aux toilettes.

Un soir, j'étais dans le canapé, vraiment mal. J'avais très très très chaud mais je tremblais énormément. Et ma mère m'a emmener au médecin le lendemain.

Et voilà. J'ai essayer beaucoup de médicaments pour l'hyperthyroidie mais rien n'y fais, j'ai même l'impression d'être encore plus malade qu'avant. De plus maintenant je perd mes cheveux.

Symptômes principaux

Posté le
Bon conseiller

Ces témoignages prouvent combien les manifestations de l'hyperthyroïdie peuvent être différentes d'une personne à l'autre même si l'humeur semble atteinte chez tout le monde. Pour ma part je n'ai jamais eu de goitre ce qui semble avoir trompé tout le monde. En revanche j'ai eu souvent des périodes, adolescentes ou jeune maman, où je tombais facilement dans les pommes... C'est en lisant AnnaRoach que cela me revient... J'ai tellement pris l'habitude de m'asseoir très vite quand je sens que je vais faire un malaise que je n'y fais même plus attention sans doute...  

Symptômes principaux

Posté le

Ou bien, quand je fais des gestes trop brusques il m'arrive d'avoir des vertiges, et parfois après avoir monter des marches où fait du sport, il m'arrive d'avoir des difficultés à respirer....