Fiche Pytiriasis versicolor

Le Pytiriasis versicolor est une maladie de la peau qui correspond à une mycose superficielle. Elle n’est généralement pas contagieuse, et est provoquée par la prolifération de levures appartenant au genre Malassezia commensal, normalement présentes sur l’épiderme humain.
/static/themes-v3/default/images/default/info/maladie/intro.jpg

Pytiriasis versicolor

Cette maladie de la peau n’est pas dangereuse pour la santé, mais très dérangeante d’un point de vue esthétique.

La mycose de la peau se développe lorsque, à cause de conditions particulières de la peau, la levure réussit à pénétrer sous la couche de l’épiderme et à proliférer. L’infection n’est pas contagieuse, car le Pytiriasis versicolor ne se développe pas à cause de la présence de la levure, mais la mycose est provoquée par les conditions particulières de la peau du patient.

En général, elle se manifeste durant les mois les plus chauds, en concomitance à une transpiration excessive ou une hypersécrétion sébacée, et est en partie aussi liée à la composition spécifique de ces sécrétions, qui varie en fonction des personnes.

Les symptômes les plus fréquents du Pytiriasis versicolor sont des altérations de la pigmentation de la peau, constituées par des tâches lisses et de formes irrégulières, de couleur sombre ou plus claire par rapport à la peau environnante.

Les tâches, qui apparaissent le plus souvent sur les bras, le thorax, le torse et le cou, ont tendance à se desquamer avec une simple pression de l’ongle. Ces taches provoquent rarement des démangeaisons.

En savoir plus sur le Pytiriasis versicolor

Le traitement de cette mycose s’effectue au moyen de l’application locale de pommades ou lotions à base d’antifongiques tels que le bifonazol, le clotrimazol, le fluconazol et d’autres substances antimycosiques.

Afin d’éviter les récidives, il est aussi nécessaire d’utiliser des savons ou gels douche à action antimycosique, durant le traitement, mais aussi durant les périodes les plus chaudes de l’année comme prévention à l’infection.

Il est en effet très fréquent que le trouble réapparaisse car le champignon est naturellement présent sur la peau et les follicules pileux peuvent notamment agir comme des réservoirs du micro-organisme.

En présence de tâches suspectes sur la peau, il faut consulter un médecin afin de s’assurer qu’il ne s’agit pas d’une infection mycosique, ou encore d’une maladie plus grave. Dans le doute, le médecin peut observer les tâches avec la lampe de Wood, sous laquelle les tâches provoquées par le Pytiriasis versicolor présentent une caractéristique luminescente.

Sources : Thérapeutique Dermatologique

Pytiriasis versicolor sur le forum

Forum
13/11/2017 à 15:03

Un membre a réagi à la discussion Quels sont les traitements du zona ?

Voir sa réponse
Forum
06/11/2017 à 11:58

Un membre a réagi à la discussion Quels sont les traitements du zona ?

Voir sa réponse
Voir le forum Pytiriasis versicolor

Enquêtes Pytiriasis versicolor

  • Je partage mon expérience
  • J'échange avec d'autres patients
  • J'obtiens des informations

La communauté Pytiriasis versicolor

  • 6 membres

  • 0 traitements

  • 6 membres

  • 6 membres

Rejoignez les 150 000 patients

inscrits sur la plateforme

Rejoindre

C'est gratuit & anonyme