«
»

Top

La dépression racontée par les membres Carenity

Publié le 31 juil. 2021 • Par Candice Salomé

Le trouble dépressif caractérisé touche tous les âges de la vie. Il concerne environ 15 à 20% de la population générale, sur la vie entière. Il se présente comme une succession d’épisodes dépressifs caractérisés, se traduisant par de nombreux symptômes − parmi lesquels la tristesse pathologique, la perte de plaisir et les symptômes cognitifs −, avec un retentissement majeur sur la vie du patient et de son entourage. 

Comment reconnaître les premiers signes de dépression ? Quels sont les facteurs déclencheurs ? Comment la traiter ? 

Nous avons mené une grande enquête auprès de 175 membres en France, aux Etats-Unis et au Royaume-Uni.  

Découvrez vite ce qu’ils en disent !  

La dépression racontée par les membres Carenity

175 membres ont répondu à notre grande enquête en France, au Royaume-Uni et aux Etats-Unis 

Nous avons mené une grande enquête du 7 au 20 juillet à laquelle 175 membres de la communauté Carenity atteints de dépression en France, au Royaume-Uni et aux Etats-Unis ont participé. 

90% d’entre eux ont été diagnostiqués et 2% sont en attente de diagnostic. 

Plus de la moitié des répondants (54%) sont touchés par la dépression depuis plus de 10 ans

Plus précisément : 

Depuis combien de temps êtes-vous atteint de dépression ? 

editor_meta_bo_img_42466337baf409dbfe214d3d8492ea21.png

Pour 37 % des répondants, la dépression a débuté à cause de problèmes liés à une relation amoureuse 

Les causes de la dépression peuvent être diverses et variées.  

Selon les membres ayant répondu à notre enquête, leur dépression aurait débuté pour les raisons suivantes : 

editor_meta_bo_img_d2786806bb717668b36b39c3a41dc8cb.png

Parmi les membres ayant donné la réponse “Autre”, nous pouvons retrouver :  

  • Des problèmes personnels et scolaires, solitude, ennui, routine, 
  • Un choc post-traumatique, 
  • La perte d’un bébé, 
  • Le syndrome du nid vide (sentiment de tristesse et de solitude que ressentent les parents lorsque leurs enfants quittent la maison pour la première fois), 
  • L’hypersensibilité, 
  • Un traumatisme infantile, 
  • Harcèlement scolaire … 

62% des répondants ont un traitement médicamenteux

Les répondants de l’enquête sont, pour une grande majorité, sous traitement médicamenteux. 37% d’entre eux sont suivis par un psychiatre et 22% par un psychologue. Ils ne sont que 3% à avoir essayé l’hypnose pour traiter la dépression. 

editor_meta_bo_img_b97224619366a8e6f2ae6b92dce18749.png

Parmi les répondants ayant répondu “Autre”, on retrouve : 

  • Je ne suis plus suivi(e), 
  • Je pratique le yoga et la marche, 
  • Le cannabis, 
  • L’auriculothérapie (technique d'acupuncture au sein de laquelle le thérapeute stimule des points situés dans le pavillon de l'oreille afin de régler la problématique du patient). 

33% des répondants ont un traitement médicamenteux et sont suivis par un psychologue ou un psychothérapeute

72% des membres ayant répondu à l’enquête sont sous anti-dépresseurs et 28% sous anxiolytiques.  

Les conséquences de la dépression sur le quotidien des membres sont lourdes 

Les membres Carenity touchés par la dépression voient leur quotidien chamboulé.  

En effet, les conséquences sont lourdes : 

editor_meta_bo_img_1e7be6372e600374622df02bfb7b241c.png

Ils sont 78 % à ne plus prendre de plaisir à faire des choses qui les animaient avant de tomber malade. 

Les membres connaissent bien la différence entre déprime et dépression 

A la question, “à quel moment avez-vous compris que ce n’était pas juste un coup de déprime mais bien une dépression ?” 

Les membres ont répondu : 

“Parce que ça durait dans le temps et c'est grâce à Internet que j'ai compris que c'était une dépression.” 

“En lisant tous les articles sur la dépression et j’avais exactement tout ce qui y était dit. Ça pourri la vie socialement, physiquement et psychiquement.” 

“Depuis 2000, plusieurs hospitalisations en hôpital psychiatrique, tentatives de suicide, isolement, fatigue, angoisses...” 

“Le jour où j'ai perdu le plaisir de faire des choses qui me plaisaient auparavant.” 

“Parce que je n'avais plus aucune envie de faire une quelconque action, je ressentais tout le temps de la tristesse et un vide profond en moi. L'impression de me traîner partout où je devais me rendre.” 

“Je l'ai compris quand j'ai arrêté d'être dans le déni, il y a plusieurs années. Depuis, je pensais que c'était passé, mais récemment mon psychiatre m'a dit que non, que je m'y suis juste comme on pourrait dire "habituée", mais que mon mode de vie n'est pas normal.” 

“Quand j’ai commencé mes études en psychologie et que j'ai compris que mes différents symptômes d'apathie avaient un nom.” 

“Quand je n'ai plus voulu me lever le matin et que je pleurais sans cesse. Plus de force...” 

Le mot des experts : comprendre la dépression pour s’en sortir 

Il existe plusieurs étapes permettant d’aller de l’avant et de, potentiellement, surmonter une dépression : 

Sortir du déni 

La dépression doit être l’occasion de pouvoir se pencher sur son histoire personnelle et de s’occuper de soi. Mais avant tout, il faut pouvoir sortir du déni et accepter le fait que l’on va mal et que l’on souhaite sortir de cet état. 

Selon Etienne Payen, docteur en médecine, omnipraticien et psychothérapeute spécialisé dans les dépressions, et sa théorie de la “dépression positive”, mettre tout en œuvre pour faire taire sa souffrance reviendrait à ne pas savoir écouter les messages que notre corps et notre tête essaient de nous envoyer.

Entamer une psychothérapie 

Il est important d’entamer une thérapie afin de comprendre d’où vient ce mal-être. En libérant la parole, le patient prend conscience qu’il est temps de lâcher quelque chose et surtout de donner du sens à ce qu’il est en train de traverser

Selon Etienne Payen, la dépression agît comme un moteur favorisant un changement d’état d’esprit. 

Changer ses comportements 

La dépression est bien souvent le signe que quelque chose ne tourne plus rond. Il faut donc abandonner certaines habitudes nocives pour en adopter de nouvelles. 

Toujours selon Etienne Payen, il est essentiel de prendre du recul sur son histoire afin de modifier certaines manières de réfléchir et de réagir. Et, ainsi, apprendre à dire “non”, pas seulement aux autres mais surtout à soi. Il sera alors possible de revoir ses travers et ses mécanismes de défense. 

Rebondir 

Une fois la prise de conscience faite ainsi que l’analyse des choses à modifier grâce à la thérapie, il est possible de revoir ses schémas de pensée. La thérapie permet peu à peu au patient à s’évader du phénomène dépressif pour trouver un nouvel équilibre

Devenir plus libre et plus mature 

Selon Etienne Payen, la dépression peut être profitable grâce à la mise en place d’un nouveau cadre de vie. 

La dépression, bien qu’elle ne soit pas une chance en soi, peut être l’occasion de guérir durablement les blessures du passé et d’avancer plus libre et plus mature. 


Cet article vous a-t-il été utile ?  

Partagez votre ressenti et vos interrogations avec la communauté en commentaire ci-dessous !  

Prenez soin de vous ! 


11

Sources :
Etude Carenity menée du 7 au 20 juillet en France, au Royaume-Uni et aux Etats-Unis
La dépression positive, Trouver et retrouver ses repères dans la dépression, Etienne Payen 

avatar Candice Salomé

Auteur : Candice Salomé, Rédactrice Santé

Créatrice de contenus chez Carenity, Candice est spécialisée dans la rédaction d’articles santé. Elle a une appétence particulière pour les domaines de la psychologie, du bien-être et du sport.

Candice est... >> En savoir plus

4 commentaires


Hookette
le 31/07/2021

Bonsoir @Candice.S‍  Merci pour ce retour d'enquête 


erwannono
le 01/08/2021
  Bonjour @Candice.S‍  moi aussi je vous remercie pour toutes les infos que vous nous donnez. J'ai été soignée d'une grave dépression il y a presque 40 ans, et je pense que les méthodes ont heureusement bien évoluées. Car à l'époque à part la psychiatrie, je n'avais pas connaissance que la psychologie pouvait m'aider. 

Lassée
le 05/08/2021

 Merci pour ces informations 🌹🌹🌹🌹🌹♥️


claire36
le 24/08/2021

On  m'a dit que j'étais bi=polaire ; ?Ca veut dire quoi au juste ?

Vous aimerez aussi

Psychiatre vs. Psychologue : quelle est la différence et qu'est-ce qui vous convient le mieux ?

Psychiatrie

Psychiatre vs. Psychologue : quelle est la différence et qu'est-ce qui vous convient le mieux ?

Lire l'article
Dépression sévère : qu’est-ce que la sismothérapie ?

Psychiatrie

Dépression sévère : qu’est-ce que la sismothérapie ?

Lire l'article
Le traitement de la dépression : CymbaltaⓇ et LaroxylⓇ, qu’est-ce que c’est ?

Dépression

Le traitement de la dépression : CymbaltaⓇ et LaroxylⓇ, qu’est-ce que c’est ?

Lire l'article
Tout savoir sur les troubles bipolaires !

Trouble bipolaire

Tout savoir sur les troubles bipolaires !

Lire l'article

Fiches maladies