«
»

Top

Quel est l’impact du psoriasis au quotidien ? Les membres Carenity répondent !

Publié le 15 nov. 2021 • Par Candice Salomé

Le psoriasis est une maladie inflammatoire de la peau touchant près de 3 millions de français. Il s’agit d’une maladie auto-immune, caractérisée par l’apparition de plaques rouges, en relief et recouvertes de squames (« écailles » blanchâtres qui se détachent de la peau). 

Le psoriasis peut avoir un impact psychologique important et altérer la qualité de vie du patient selon sa localisation et son étendue. 

Carenity a mené une enquête auprès de 301 de ses membres touchés par le psoriasis en plaques en France, du 6 mai au 18 juin 2021, afin de comprendre l’impact de cette pathologie.  

Mais alors, qu’est-ce que le psoriasis ? Quel est réellement l’impact du psoriasis sur le quotidien des membres Carenity ? Quelles stratégies ont-ils mis en place pour limiter cet impact ? 

Une partie des réponses des patients sont présentées dans notre article ! L’intégralité des réponses pourra, quant à elle, être retrouvée dans une revue scientifique à venir !

Quel est l’impact du psoriasis au quotidien ? Les membres Carenity répondent !

Qu’est-ce que le psoriasis et quels en sont les symptômes ? 

Le psoriasis est une maladie inflammatoire chronique de la peau qui touche environ 2% des Français (INSERM). Cette pathologie survient chez des patients présentant une prédisposition génétique et sous l’influence de facteurs favorisants (frottements, stress, traumatisme, choc émotionnel, infection ou encore consommation d’alcool). Ces facteurs déclenchants peuvent être différents d’un patient à l’autre mais aussi varier au cours de sa vie.  

Le psoriasis peut apparaître à tout âge mais il existe un pic d’apparition entre 20 et 40 ans. En moyenne, 1/3 des cas se déclarent avant 20 ans. Les débuts précoces de la maladie n’annoncent pas une évolution plus sévère mais sont généralement associés à davantage de récidives. 

L’évolution du psoriasis n’est pas prévisible. Il progresse par poussées d’intensité variable, entrecoupées de rémissions de durée elles aussi variables. Ainsi, il peut parfois s’écouler plusieurs années entre deux poussées. 

Le psoriasis en plaques, aussi appelé psoriasis vulgaire, est la forme la plus fréquente (plus de 80 % des cas). Il se caractérise par des plaques rouges, bien délimitées et recouvertes de squames (pellicules blanches qui se détachent de la peau). Elles peuvent causer des démangeaisons ou des douleurs, et se situent principalement au niveau des zones de frottements (coudes, avant-bras, genoux…). 

D’autres formes peuvent également se retrouver telles que le psoriasis du cuir chevelu, le psoriasis des ongles ou unguéal, ou le psoriasis en gouttes (multitude de petites plaques, inférieures à 1 millimètre de diamètre, principalement au niveau du tronc).  

20% des cas de psoriasis sont considérés comme de forme modérée à sévère (évalué notamment en fonction de l’intensité des symptômes du psoriasis et de la surface cutanée atteinte). 

Carenity a mené une grande enquête en France à laquelle 301 membres touchés par le psoriasis en plaques ont répondu 

A la demande du laboratoire UCB, nous avons mené une enquête du 6 mai au 18 juin 2021 à laquelle ont participé 301 membres de la communauté Carenity atteints de psoriasis en France. 

Les membres interrogés étaient majoritairement des femmes (56%) et la moyenne d’âge était de 47 ans

Les patients ayant répondu à l’enquête ont reçu un diagnostic de psoriasis en plaques, en moyenne, il y a 19 ans et à un âge moyen de 28 ans

Parmi les symptômes du psoriasis les plus fréquemment rencontrés par les patients, on retrouve : 

editor_meta_bo_img_920a60bd210ea1221eedd307be1d7f01.PNG

Les membres ont eu la possibilité de choisir plusieurs symptômes et de les classer par ordre d’apparition la plus fréquente. Ainsi, les démangeaisons (92 %), les rougeurs (76 %) et les irritations (70 %) ont été les symptômes les plus ressentis et les démangeaisons ont été les plus gênantes (75 % les ont classées en tête). 

Nous leur avons également demandé quelles zones de leur corps ont été touchées par le psoriasis : 

editor_meta_bo_img_e111974102502a19de2325100181118c.PNG

Les zones du corps les plus touchées étaient le cuir chevelu (63 %), les coudes (53 %) et les genoux (44 %). 

Les patients ont déclaré avoir été touchés sur 5 zones en moyenne

77 % des patients ont indiqué qu'au moins une zone visible a été touchée (cuir chevelu, mains, visage ou ongles). 

Quel est l’impact au quotidien du psoriasis en plaques pour les membres qui en sont atteints ? 

87 % des patients ont déclaré qu'au moins un aspect de leur vie était affecté par le psoriasis : la vie sociale était l'aspect le plus souvent cité (61 %), suivi par les activités physiques (53 %) et la vie de couple (53 %). 

editor_meta_bo_img_c8e530b08213b399e3a9bb1c6cf0be8b.PNG

Les répercussions d’ordre social comme l’inesthétisme et la gêne liés au psoriasis peuvent isoler les patients. Depuis l'apparition des symptômes, 82% des patients ont éprouvé un sentiment d'isolement

A la question : “Depuis l'apparition de vos symptômes de psoriasis, dans quelle mesure avez-vous souffert de sentiments d'isolement ?” 

Les membres interrogés ont répondu : 

editor_meta_bo_img_d244800ab6f4851e409c437b89549255.PNG

De plus, de nombreuses idées reçues circulent au sujet du psoriasis et les membres ont pu en être victimes. 

Toutes idées reçues confondues, plus de la moitié des patients ont déjà souffert de stigmatisation liée au psoriasis. 

Que font les patients pour limiter l’impact mental du psoriasis en plaques ?  

Certains répondants se sont tournés vers les médicaments psychotropes (anxiolytiques, hypnotiques, antidépresseurs…) dans le but d’alléger la charge mentale liée au psoriasis. C’est le cas pour 28% d’entre eux

De plus, 18% des membres ont répondu recevoir actuellement un suivi psychiatrique.

Nous leur avons également demandé si le psoriasis les avait conduits à adopter certains comportements addictifs. Le psoriasis a conduit plus d'un tiers des patients à développer ou augmenter au moins une addiction, principalement des troubles alimentaires, la consommation de tabac et/ou d'alcool. Environ 10 % des patients ont déclaré avoir développé une addiction aux jeux d'argent et/ou à la consommation de drogues illicites. 

A l’inverse, le psoriasis a incité à un comportement positif pour 49% des membres, tels que l’acceptation ou la recherche d’un soutien émotionnel. 


Cet article vous a-t-il été utile ?  
 
Cliquez sur j’aime ou partagez votre ressenti et vos interrogations avec la communauté en commentaire ci-dessous !  
    
Prenez soin de vous ! 


8

Sources :
Enquête Carenity menée du 6 mai au 18 juin 2021 sur 301 répondants
Psoriasis, INSERM 

avatar Candice Salomé

Auteur : Candice Salomé, Rédactrice Santé

Créatrice de contenus chez Carenity, Candice est spécialisée dans la rédaction d’articles santé. Elle a une appétence particulière pour les domaines de la psychologie, du bien-être et du sport.

Candice est... >> En savoir plus

4 commentaires


BMLeMarin
le 15/11/2021

Je voudrais vous signaler que la 3eme injection du vaccin Pfizer Covid19 m'a déclanché une énorme crise de psoriasis, comme je n'en avais jamais eu auparavant. J'ai des plaques sur tout le corps et sur le visage. Rien ne calme les démangeaisons. Ca fait 15 jours que ça dure, et c'est apparu une semaine après l'injection. C'est un calvaire, et je ne sais pas comment ça va se terminer


BMLeMarin
le 15/11/2021

J'ai pris des photos que je peux vous envoyer si necessaire.


raniaben
le 18/11/2021

Chér BMLeMarin, je vous remercie d'avoir partagé cette information avec les lecteurs , j'en suis désolée , je vous souhaite un rétablissement rapide , Courage 


Marie-ch
le 23/11/2021

Bonsoir, merci de nous le signaler. La 3ème dose ne sera pas pour moi.Je comprends comme c est compliqué d avoir une importante poussée de pso.       Ça m est vraiment arrivé 1 fois. On ne sait pas quoi faire.   Pour ma part je ne me soigne qu avec des produits naturels, compléments alimentaires et médecines douces.                   Je ne le guéris pas mais limite les dégâts.    Je ne pense pas que le stress l accentue.

Vous aimerez aussi

Les 7 idées reçues sur le psoriasis les plus courantes

Psoriasis
Rhumatisme psoriasique

Les 7 idées reçues sur le psoriasis les plus courantes

Lire l'article
"Le jeûne intermittent m'a permis de réduire mon psoriasis"

Psoriasis

"Le jeûne intermittent m'a permis de réduire mon psoriasis"

Voir le témoignage
Le psoriasis : existe-t-il des aliments anti-inflammatoires ?

Psoriasis
Rhumatisme psoriasique

Le psoriasis : existe-t-il des aliments anti-inflammatoires ?

Lire l'article

Discussions les plus commentées

Fiches maladies