«
»

Top

"Le jeûne intermittent m'a permis de réduire mon psoriasis"

Publié le 21 mai 2021 • Par Aurélien De Biagi

ArnaudMaceio, membre de la communauté Carenity en France, est atteint de psoriasis. Il a accepté de partager son expérience avec nous.

Lisez son témoignage !


Bonjour ArnaudMaceio, vous acceptez de témoigner sur Carenity et nous vous en remercions.

Tout d’abord, pourriez-vous nous en dire plus sur vous, depuis quand êtes vous atteint, quels ont été les premiers symptômes ?

Je suis parisien d’origine, marié, je vis au Brésil depuis 15 ans près de Maceio, capitale de l'État d’Alagoas dans le Nord-Est du pays. 

J’ai aujourd’hui 47 ans, j’ai une vie très agréable, j’habite sur une île au soleil et je suis infographiste.

Mon psoriasis cutanée est apparu vers l’âge de 18 ans, d’abord aux coudes puis, avec le temps, il s’est entendu aux bras, aux jambes, aux oreilles puis aux ongles.

A l'époque, le dermatologue m’a dit que c'était une maladie dont le mécanisme et les causes étaient assez méconnus. Il m’a cependant conseillé de vivre au soleil.

Comment avez-vous vécu ce diagnostic ?

Au début bien, mais avec l’aggravation de la maladie j’ai pris des décisions radicales. J’ai déménagé ici au soleil (il a été prouvé que celui-ci améliore nettement le psoriasis cutané). Ce n’est pas si facile de changer de pays comme ça d'un jour à l'autre, surtout avec la barrière de la langue.

Quels étaient vos symptômes au quotidien ? Quel a été l’impact de la maladie sur votre vie professionnelle et privée ?

D’abord les démangeaisons constantes, puis, la maladie a évoluée après environ 20 ans en psoriasis articulaire bien plus handicapant que la version cutanée. J’avais de fortes douleurs dans les pieds, les jambes, les côtes du fait de l'inflammation des tendons et ligaments, et de la destruction articulaire qu'entraîne la maladie. Il m’était presque impossible de marcher, ou de vivre normalement. La nuit et au petit matin les douleurs sont insupportables, dans la journée, je ressentais une fatigue extrême.

Quels traitements avez-vous suivi ? Étaient-ils efficaces ? Avez-vous ressenti des effets secondaires ? Si oui, lesquels (les principaux : les plus handicapants ou les plus fréquents) ?

Pour la peau, je prenais des corticoïdes en pommade.

Pour l'atteinte articulaire des anti-inflammatoire de palier 1(voltarene, meloxicam. naproxen) et prednisone; tous très peu efficaces et avec beaucoup d'effets secondaires (éruption cutanée, problèmes gastriques, nausées).

Pour les douleurs seul le Tramadol fonctionne bien avec très peu d'effets secondaires.

Avez-vous dû adapter votre hygiène de vie (habitudes alimentaires etc) ?

L'arrêt du lactose, du gluten, de la viande rouge, du tabac, de l'alcool, m’a permis de réduire mon psoriasis de 90%. C’est vrai que ça fait beaucoup. 

Je pratique aussi le jeûne intermittent (ou fasting) depuis 3 ans avec de bons résultats. 

Le fasting est le seul moyen de nettoyer nos organes, la digestion complète dure 12 heures et est le processus le plus éprouvant pour le corps. Après la 13ème heure, le foie et d'autres organes se nettoient. 

Les psoriasis cutané et articulaire sont étroitement liés aux maladies chroniques de l'intestin, comme la maladie de Crohn par exemple. 

Le jeûne permet au corps de ne pas monopoliser son énergie pour la digestion mais de lutter pleinement contre notre maladie chronique. Je pratique un jeûne de 16 h, ce qui équivaut à ne pas dîner ou à ne pas prendre de petit déjeuner. Cependant, je mange le même nombre de calories. 

Mes douleurs des enthèses (insertion des tendons et ligaments dans l’os) et articulaires (qui sont les pires) ont nettement diminué en appliquant ces mesures. 

Je ne prends aujourd'hui qu'un seul médicament par jour, aucun immunosuppresseur, ni méthotrexate, ni biothérapies.

Comment avez-vous jugé/vécu l’accompagnement médical et/ou psychologique ?

Le rapport avec les médecins est en général très mauvais. L'ignorance médicale à propos de ces maladies les met dans l’embarras.

La classification de la maladie a changé en quelques années, de maladie de peau à maladie auto-immune systémique chronique.

Quels conseils donneriez-vous aux patients souffrant également de psoriasis ?

Le psoriasis, comme la plupart des maladies auto-immunes, ne se guérit pas. Il faut apprendre à vivre avec. 

Les thérapies proposées sont des palliatifs donnant peu de résultats et ont des effets secondaires redoutables.

La vitamine D3 (le soleil) plus un régime alimentaire strict, comme je dis plus haut, aide à vivre presque normalement. Le psoriasis cutané est seulement la partie émergée de l’iceberg. 

Je rappelle que contrairement aux idées reçues, le psoriasis n’est pas une maladie psychosomatique, rien à voir avec le stress.

Merci beaucoup à ArnaudMaceio pour son témoignage !

Ce témoignage vous a-t-il été utile ?

N'hésitez pas à partager vos réflexions et vos questions avec la communauté dans les commentaires ci-dessous !

Prenez soin de vous !


avatar Aurélien De Biagi

Auteur : Aurélien De Biagi, Rédacteur santé, étudiant en pharmacie

Aurélien est étudiant en 5ème année de pharmacie option industrie à l’université de Lorraine. Il rédige des articles santé au sein de Carenity. Il a une appétence particulière pour les domaines neuropsychiatrique et... >> En savoir plus

7 commentaires


krisslo57
le 22/05/2021

J’ai adoooré ce témoignage car je me suis retrouvée dedans.. tous les symptômes d’Arnaud sont les miens et me donne une autre voie pour chercher à me soigner..J’ai une SEP mais ma SEP n’est ni rémittente car plus de poussées ni secondairement progressive car non évolutive.. le neurologue est sceptique.. Par contre, j’ai du psoriasis sur les coudes et les oreilles et des douleurs insupportables aux pieds (brûlures) qui ne sont calmées que par du Tramadol.. Pourquoi le neurologue n’a t-il pas pensé que ça puisse être un rhumatisme psoriasique ? J’avais bien lu quelques articles sur le sujet mais jamais quel type de douleurs cela provoquait. Grâce à ce témoignage, je vais donc m’empresser de supprimer le gluten et le lactose dans l’immédiat. Puis voir mon neurologue. Un nouvel espoir pour moi. Alors merci infiniment à Arnaud et à Aurélien.


Soralene75
le 22/05/2021

@krisslo57 Bonjour.

Je ne suis pas du tout étonnée qu'Arnaud précise que les médecins sont novices face à cette maladie. Ma maman a du psoriasis sur le cuir chevelu et sur le corps. Contrairement à vous et à Arnaud, elle n'a pas de problèmes articulaires. Elle a vu dermatologue qui voulait lui faire des UV, lui a prescrit je ne sais combien de produits, tous inefficaces. elle est allée au centre des maladies infectieuses, pas de résultats. Elle en est réduite à faire des cures (sans spécialement de résultats, mais un petit mieux). Elle a même été voir des guérisseurs tellement elle en a marre de se gratter au sang, aucuns résultats.

Je vous plains, vous qui avez en plus du psoriasis, des douleurs articulaires. J'espère que ce traitement vous soulagera comme il a pu soulager Arnaud.

Bon courage.

Belle journée.


Soralene75
le 22/05/2021

Bonjour.

Merci Arnaud pour ce beau témoignage qui va aider ma maman. Je ne sais plus comment faire pour qu'elle arrête enfin de se gratter jusqu'au sang et surtout arrêter toutes ces pommades, ces gels qu'on lui prescrit, qui n'ont aucun effet. Le médecin et le dermatologue lui ont fait part que le psoriasis est déclenché par le stress, chose que j'aurais tendance à croire. Ma maman a commencé à en avoir le jour du décès de mon frère. Il était localisé sur le cuir chevelu,  elle a un shampooing spécifique. C'est bien 20 ans après le décès de mon frère qu’il s'est propagé un peu partout.

Je vais lui parler de jeûne intermittent, du glucose et du gluten à bannir.

Merci beaucoup pour ce beau témoignage. Merci étalement à Aurélien.

Très beau wiik-end.


Soralene75
le 22/05/2021

Est-ce que le jeûne et supprimer le lactose et le gluten jouent un rôle sur le psoriasis en général ou seulement sur les personnes qui ont les articulations atteints par ce dernier ? Question qui m'effleure l’esprit.


bejamal
le 28/05/2021

Bonjour,

Je suis musulman et comme vous savez, on pratique le jeûne au minimum un mois/an pendant le ramadan, dernièrement j'ai décidé de jeûner en plus du Ramadan (30 jours de jeûne), autres 3jours par mois, et le résultat est surprenante, et aussi avec l'aide de soleil, je passe l'été comme si je n'ai pas de psoriasis.

Merci Aurélien pour les détails et conseils

Vous aimerez aussi

Voir le témoignage
Les 7 idées reçues sur le psoriasis les plus courantes

Psoriasis

Les 7 idées reçues sur le psoriasis les plus courantes

Lire l'article
Le psoriasis : existe-t-il des aliments anti-inflammatoires ?

Psoriasis

Le psoriasis : existe-t-il des aliments anti-inflammatoires ?

Lire l'article

Fiche maladie