Leucémie : tout savoir

La leucémie est un cancer des cellules du sang. 

/static/themes-v3/default/images/default/info/maladie/intro.jpg?1516194360

La leucémie

Qu'est-ce que la leucémie ?

La leucémie est un cancer des cellules du sang. Il se développe dans la moelle osseuse.

En effet, on trouve dans la moelle osseuse des cellules souches qui sont à l’origine des différents types de cellules du sang (globules rouges, plaquettes, globules blancs). La leucémie est caractérisée par une prolifération anarchique et non contrôlée de précurseurs des globules blancs. Les précurseurs sont les cellules qui, en se développant, vont donner les globules blancs. Il existe deux sortes de précurseurs : myéloïde et lymphoïde.

Deux formes de leucémie

Selon le type du précurseur anormal, deux grandes sortes de leucémie peuvent se développer :

- Leucémie myéloïde lorsque les cellules anormales sont les cellules souches myéloïdes
- Leucémie lymphoïde lorsque les cellules anormales sont les cellules souches lymphoïdes

En plus de cette classification, on peut différencier les leucémies selon la rapidité à laquelle elles se développent. Une leucémie aiguë débute de façon soudaine et se développe très rapidement, en quelques jours ou quelques semaines. Pour la leucémie chronique, son développement est plus lent et se fait sur plusieurs mois voire même des années. Une leucémie chronique peut à tout moment se transformer en leucémie aigüe.

Les principaux types de leucémie

- Leucémie aigüe lymphoblastique (LAL)
- Leucémie aigüe myéloblastique (LAM)
- Leucémie lymphoïde chronique (LLC)
- Leucémie myéloïde chronique (LMC)

Les symptômes d'une leucémie

Du fait de l’envahissement de la moelle osseuse par les cellules anormales, la production des autres cellules sanguines est insuffisante. Ce phénomène est à l’origine des principaux symptômes.

L'anémie

La diminution du nombre de globules rouges peut entraîner une anémie. Elle se traduit par une pâleur excessive et un essoufflement.

Les saignements

Le manque de plaquettes peut quant à lui induire des saignements importants. En effet, les plaquettes ont un rôle très important dans le processus de coagulation.

Les infections

Du fait de la modification de précurseurs des globules blancs, ceux formés sont anormaux et donc non fonctionnels. Le taux de globules blancs « actifs » dans le sang diminue ce qui augmente le risque d’infection.

Les symptômes varient en fonction de la forme de la maladie. Dans le cas d’une leucémie aigüe, ils apparaissent en quelques jours ou quelques semaines et s’apparentent la plupart du temps à une grippe. Dans le cas d’une leucémie chronique, il n'y a pas ou peu de symptômes. Les signes apparaissent graduellement.

Poser le diagnostic d'une leucémie

Dans un premier temps, le diagnostic se fait avec une prise de sang. La quantité et la qualité des globules blancs, globules rouges et plaquettes sont ainsi évaluées.

Si ces taux sont anormaux, un myélogramme est réalisé. Il s’agit d’une ponction de moelle osseuse sous anesthésie locale au niveau du sternum (os plat au milieu de la poitrine) ou de la hanche. Une petite quantité de moelle osseuse est ainsi prélevée et permet l’analyse de sa composition. Cela permet de déterminer le type de leucémie (myéloïde ou lymphoïde).

Des examens d’imagerie (scanners, IRM, …) sont prescrits dans certains cas pour évaluer l’étendue de la maladie en dehors du système sanguin : dans le foie, la rate, les ganglions ou d’autres organes.

Les traitements

Choisir son traitement

Le choix du traitement va être influencé par :

- Le type de leucémie
- L’âge du patient
- La présence d’anomalies génétique (au niveau des cellules souches)
- L’état de santé global du patient

Dans la majorité des cas de leucémies, la chimiothérapie fait partie du traitement.

La chimiothérapie

Le but de la chimiothérapie est de détruire les cellules anormales et donc de « nettoyer » la moelle osseuse. Malheureusement, la chimiothérapie va également détruire les cellules normales qui produisent les globules rouges et les plaquettes ; leur nombre va alors chuter. Cette phase est dite d’aplasie. Le patient est alors sans défenses immunitaires et est donc très sensible aux infections bactériennes et par des champignons. Il peut être hospitalisé dans des structures stériles pour limiter ce risque.

En plus du risque infectieux, il existe un risque important d’hémorragie lié à la diminution des plaquettes.

Pour  limiter ces risques, des transfusions sanguines peuvent être réalisées pour augmenter les quantités de globules rouges et de plaquettes chez le malade, le temps que son corps en produise de nouveau.

La greffe de cellules souches

Pour consolider le traitement par chimiothérapie, une greffe de cellules souches peut être réalisée.

On prélève de la moelle osseuse chez un volontaire sain et on l'injecte chez le malade. Elle va alors prendre la place de la moelle osseuse du malade et va permettre de produire des cellules sanguines saines. Le donneur peut être un volontaire inconnu ou un membre de la famille selon la compatibilité.

La radiothérapie

La radiothérapie a une place limitée dans le traitement des leucémies :

- Elle peut être utilisée pour le conditionnement avant la greffe de cellules souches. Il s’agit alors d’une irradiation corporelle totale pour détruire toute la moelle osseuse malade qui sera ensuite remplacée par celle du donneur.
- Une irradiation localisée est aussi utilisée en cas d’atteintes méningo-encéphaliques ou testiculaires.

Les molécules de thérapies ciblées

Des molécules de thérapies ciblées peuvent également être prescrites en fonction des cas. Ce sont des médicaments capables de détruire spécifiquement les cellules cancéreuses, épargnant ainsi au maximum les cellules saines.

La surveillance d'une leucémie lymphoïde chronique

Lorsque qu’une leucémie lymphoïde chronique est diagnostiquée, une simple surveillance peut être proposée. Elle consiste en un examen clinique accompagné d’une prise de sang de contrôle. Ces examens sont réalisés une à deux fois par an.

Cette surveillance permet de détecter rapidement toute progression de la maladie. Cette solution est possible car la maladie évolue très lentement et aura très peu de conséquences sur la qualité ou la durée de vie du patient.

La communauté Leucémie

Répartition des 158 membres sur Carenity

Moyenne d'âge de nos patients

Répartition géographique de nos patients


Leucémie sur le forum

Forum
21/10/2019 à 10:52

Un membre a réagi à la discussion Démarches administratives et droit à l'oubli dans le cancer

Forum
20/10/2019 à 13:22

Un membre a réagi à la discussion D'où êtes-vous ?

Voir le forum

Actualité Leucémie

Voir plus d'actualités

Témoignages Leucémie

Voir plus de témoignages

Les médicaments pour Leucémie

Médicament

VIDAZA

En savoir plus
Médicament

ONCASPAR

En savoir plus
Médicament

ETOPOPHOS

En savoir plus
Médicament

VENETOCLAX ABV

En savoir plus
Voir plus de médicaments