/static/themes-v3/default/images/default/home/bg-generic.jpg?1516194360

Patients Santé de la femme

44 réponses

1 269 lectures

Sujet de la discussion



Posté le
Bon conseiller

La ménopause peut être un cap psychologiquement difficile à passer pour une femme car elle met notamment fin à sa capacité à avoir des enfants.

Au-delà de ces répercussions psychologiques, la période de périménopause provoque des irrégularités menstruelles engendrant des symptômes incommodants comme des bouffées de chaleur, des perturbations du sommeil, des sautes d'humeur...

Avez-vous déjà été touchée par l'un des symptômes ? Comment vivez-vous votre ménopause ?

A vos claviers.

Début de la discussion - 30/09/2014

La ménopause


Posté le

Coucou Julien depuis l'année dernière,sautes d'humeurs & bouffées de chaleur Ma maman a été ménopausée a 48 ans & moi,j'ai eu 49 ans le 12 Mai ........... alors ça me guète  Mes 2 enfants sont grands 19 & 16 ans 1/2 en + 1 fille & 1 garçon donc fini

La ménopause


Posté le

bonjour,

Julien, est-ce parce que vous êtes un homme ? un hétéro ou un homo ? très jeune en années que vous écrivez cette phrase en début de msg "La ménopause peut être un cap difficile psychologiquement à passer pour une femme car elle met fin à sa capacité à avoir des enfants" ? On est en 2014, il y a un tas d'autres raisons pour lesquelles la ménopause peut être un cap difficile psychologiquement à passer pour une femme :

- les symptômes invalidants,

- mystérieux,

- pour lesquels personne n'a d'option définitive,

- etc.

En plus, vous devriez savoir que de plus en plus de femmes hétérotes n'ont pas envie d'avoir d'enfants. C'est le moment d'actualiser vos croyances,

aronia

La ménopause


Posté le

... par rapport au sujet,

j'ai été faussement diagnostiquée en périménopause à l'âge de 39 ans parce que j'avais de la sécheresse vaginale, de la peau, cheveu gras, irritabilité occasionnelle. Mon ex-gynéco n'a même pas fait de test sanguin. Dans le dossier que j'ai récupéré ensuite, il avait marqué à chaque fois "bouffées de chaleur" alors que je n'en avais pas. Il a aussi nié sur les troubles de l'humeur alors qu'à cause des très mauvaises cond. de travail, j'avais sûrement déjà des ép. anxio-dépressifs.

j'ai fêté le jour où j'ai appris être en périménopause car :

- c'est une étape de la vie d'une femme et chaque étape est à fêter, à mon sens

- la vie quotidienne devient bien plus facile par rapport aux règles et à ses conséquences

- etc.

J'ai aussi fêté quand j'ai appris que j'avais passé le stade de la ménopause... même si après, progressivement, j'ai appris que les symptômes potentiellement invalidants/ennuyeux restaient après la ménopause. Un des avantages de la presque ménopause et ménopause est qu'il n'y a plus de risques d'avoir une grossesse et c'est très soulageant puisqu'aucun moyen de contraception n'est garanti.

...

Ce que j'ai fini par comprendre, qui est très complexe et bien frustrant, est qu'il y a plein de maladies, troubles, qui sont identiques aux symptômes de la ménopause et qu'il y a aussi très peu de médecins qui pensent que les affections pourraient être liées aux hormones.

Une autre chose très importante est qu'il y a aussi très peu de patientEs et de médecins qui pensent que + précisément que bien des gynécos, les endocrino sont parfois plus importants encore que les gynécos, surtout parce qu'eux pensent aux hormones, thyroïdes, etc.

Comme toujours, c'est regrettable qu'il faille être une persistante, résistante, etc., comme moi pour finir par trouver les infos toute seule et apprendre ce qui précède en un grand nombre d'années.

Il y aurait d'autres commentaires à écrire mais c sera pour une autre x.

Bonne journée à toutes et à tous, aronia qui est pratiquement bon à manger maintenant (!)

La ménopause


Posté le
Bon conseiller

Bonjour Aronia.magique,

Je ne cherchais évidemment pas à réduire les répercussions psychologiques de la ménopause au seul fait qu'elle empêche les femmes d'avoir à nouveau des enfants.

Si vous l'avez compris ainsi c'est que je me suis mal exprimé et je vous prie de m'en excuser !

Julien

La ménopause


Posté le

bonjour julien,

merci du commentaire, j'espère que vous vous documentez sur la ménopause, l'andropause et tout ça, beau week-end, aronia

La ménopause


Posté le

bonjour, ma ménopause je la vie pas très bien sexuellement, je ne ressens plus rien, plus de désirs

et puis je suis sèche alors, si j'ai des rapports cela me fait mal il y a des moments ou ma peau se coupe,

on ne peut pas me donner des médicaments car j'ai un kyste au sein,

aurait il des femmes comme moi?

La ménopause


Posté le

bonjour,

ma naturofemme pourrait sûrement vous aider, www.naturofemme.ch. En tous cas, elle mâ fait une formule spéciale contre la sécheresse vaginale qui fonctionne très bien. Il doit aussi avoir une alternative pour la suppression de la libido. je vous le souhaite en tous cas, bon courage, aronia

La ménopause


Posté le

bjr,

je suis ménopausée depuis l'âge de 35 ans car j'ai une endométriose.Pour stopper momentanément la maladie j'ai d abord eu 2 intra musculaires de décapeptyl et dps 5 ans je suis sous lutéran.Les bouffées de chaleur j'ai eu,une horreur se retrouver tremper en pleine nuit le top!!!un état d'anxiété en permanence,une prise de 15 kilos liés au traitement aussi!!!plus aucune envie,le sexe pas de problème,la seule chose qui m'aide à continuer à avancer!!un mari génial qui est très à l'écoute et des enfants!ms comme disent les gynécos ou autres médecins vous n'allez pas vous plaindre vous n'avez plus trop mal alors s'il vous plait le reste est secondaire!!!l'avis du patient on s'en fout et nous sommes en 2016!je trouve cela pitoyable!

La ménopause


Posté le
Bon conseiller

bonjour j'ai des bouffées de chaleur est ce que vous avez une solution sans prendre des hormones. merci à toutes et bon dimanche. 

Discussions les plus commentées