Dysfonctionnements de la thyroïde : hausse des prescriptions de lévothyroxine

S'inscrire pour participer à cette discussion
/static/themes-v3/default/images/default/home/bg-generic.jpg

Patients Dysthyroidie

16 réponses

109 lectures

Sujet de la discussion


anonymous avatar Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

La lévothyroxine est une hormone thyroïdienne de synthèse prescrite notamment en cas d'hypothyroïdie, de cancers ou de nodules. La lévothyroxine est le sixième médicament le plus vendu en France. Et selon un rapport publié il y a quelques semaines par l'Agence du médicament, la consommation de ce médicament a littéralement explosé au cours des vingt dernières années. Alors comment expliquer ce phénomène ? Les prescriptions de lévothyroxine sont-elles toujours adaptées ?

Pour en savoir plus : http://www.allodocteurs.fr/actualite-sante-dysfonctionnements-de-la-thyroide-hausse-des-prescriptions-de-levothyroxine-12292.asp?1=1

Début de la discussion - 20/05/2014

Dysfonctionnements de la thyroïde : hausse des prescriptions de lévothyroxine

anonymous avatar Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

bonjour,

ma TSH était stable depuis 3 ans  j'étais au alentours de 1,3

2 et mon médecin a décide de m'augmenter mon lévothyrox j'étais à 25mg et je suis passée à 32,5.

Or depuis ce dosage je ne suis pas bien du tout des frissons, une irritabilité pas possible mal aux yeux mal au crane des courbatures partout un sommeil perturbé et quelquefois des coups de chaud; je suis retournée voir mon médecin qui m'a prescrit une prise de sang et là mas TSh est tombée à O,O1 ma T4 à 25, 56il m'a donc diminué à nouveau mon lévothyrox je suis à nouveau à 25mg mais aucune amélioration suite à un malaise et de la tachycardie je suis retournée le voir pour avoir du néo mercazole il n'a pas voulu mon état de santé s'est dégradé et j'ai du rouspeter pour avoir du néo mercazole il m'en a prescrit du 5mg et arrêter le lévothyrox depuis 3 jours je ne suis toujours pas bien impossible devoir un autre médecin même un endocrinologue j'habite en normandie et il n'y a presque plus de médecins d'ou viennent s'ajouter maintenant des angoisses est ce quelqu'un peut m'aider à résoudre ce mal être j'en peux plus merci

Dysfonctionnements de la thyroïde : hausse des prescriptions de lévothyroxine

anonymous avatar Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Désolée, je n'ai jamais vu cette question ces derniers temps, alors que je passe chaque matin sur le site...
En même temps, répondre à ce message n'avait rien d'évident...
Si cette dame est en pleine crise thyroïdienne, normal qu'elle perde vite patience...

Dysfonctionnements de la thyroïde : hausse des prescriptions de lévothyroxine

anonymous avatar Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Il y a 3 ans j'ai tant fouiné sur la thyroïde, que semble t'il je souffrais d'hypothyroïdie et en même temps d'hyperthyroïdie. Les symptômes des 2 étaient apparents mais les analyses de sang ne révélaient rien.

Et SI généraliste, endocrinologue ne détectent rien d'anormal....pas au néophyte de leur faire la morale. J'ai donc laissé tomber MA piste.

Après une prise de sang ou la TSH grimpe pour la 1ère fois, je fis la remarque à la nvelle généraliste "ah oui c'est fort possible que vous soyez en hypothyroïdie"....."on revérifiera dans 4 mois car c'est un traitement très lourd"

Je me suis minée un peu plus la vie durant des années pour enfin un diagnostic et je dois attendre encore des mois. Alors, j'ai refouiné sur le net notamment les forums sur le lévothyrox puisqu'il est le SEUL médicament depuis au-moins 30 ans à faire Loi. Evidemment, du pire et du meilleur....je ne retiendrai que le pire : je compris que la dose de départ, minime, allait crescendo après des années....donc médoc qui n'enlève pas le mal. OK, je suis peut-être de ces gens qui pensaient qu'un médicament vous soignait et on en parlait plus....

Je manque de constance dans un traitement aussi me voyais pas ....30 après. D'autant, qu'un an avant, je suis diabétique type II où je n'avais rien compris, sauf que c'était à vie quoiqu'on fasse de prendre 3 cachets /jr et au pire insuline en plus. Mes convictions prirent un sacré coup. Je me suis buttée j'ai refusé ces 2 traitements...à vie.

Un an passa....plus diabétique plus en hypothyroïdie. Le new doc pensait même que j'étais hyper (sommeil 1 à 3h/24)...Analyses à l'appui, le doute est présent....Et 4 mois + tard, mon sommeil est nettement amélioré (6 H d'une traite).

Sur le lévo , je livre mon expérience perso où j'ai refusé le traitement (+ celui du diabète) avec de nombreux risques à la clé. Un traitement c'est la roulette russe, il  réussit ou pas pas à tout le monde avec des conséquences parfois désastreuses.

Cependant, SI j'avais pris metformine puis levothyrox.....aurais-je eu les résultats actuels ? ces maladies à vie, je les ai vaincu à ma manière, peu importe la méthode au final. Il faut rester vigilent.

Je note aussi que les labos n'ont pas tous les mêmes normes de référence. Pourquoi ? de même, des sites sérieux semblent évoquer une augmentation de la fourchette....Dans quel but ? augmenter les patients sous levothyrox ? il y eût Tchernobyl ....où le nuage radio-actif s'arrêta aux frontières ..........

Quant à la Normandie, il y a la Base de Cherbourg pour le traitement des déchêts radio-actifs....

Je suis dans le coin depuis peu et je note de nombreux suicides de jeunes....

Utilisateur désinscrit : il vous reste Caen ou alors Rennes...

Serena

Dysfonctionnements de la thyroïde : hausse des prescriptions de lévothyroxine

anonymous avatar Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Pour ma part avec le contrôle de la TSH et des T3 et T4... je pense qu'on ne va pas bien loin... Mes résultats étaient toujours corrects alors même que j'avais des anticorps qui se multipliaient... On les aurait trouvé avant qu'ils ne perturbent effectivement le fonctionnement de la glande, on aurait au moins eu une piste de réflexion...
A l'heure actuelle, apparemment, la recherche progresse, dans son coin, assez discrètement. Peut-être que d'ici quelques années on trouvera de quoi juguler les anticorps eux-même au lieu de jouer sur le frein ou l'accélérateur de la thyroïde elle-même... J'espère que cela arrivera avant qu'on ne m'oblige à retirer ma thyroïde et à me faire prendre de la chimie à vie...

Dysfonctionnements de la thyroïde : hausse des prescriptions de lévothyroxine
1
anonymous avatar Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Bonjour, je rejoins Carenity et suis un peu perdue  lol

J’étais en hypothyroïdie depuis 2006. Traitement levothyrox ok après plusieurs essais dans les dosages  de 2007 à 2013. J'ai déménagé dans le Var et là ...fatigue, sommeil perturbé,et prise de poids.  Visite chez le médecin,analyse sanguine et.... hyperthyroïdie diagnostiquée  en prenant du poids ??    je croyais qu'en hyperthyroïdie on avait plutôt tendance à perdre du poids  et inversement en hypo ...   quelqu'un a-t-il eu le même parcours  ?    Qu'en est il aujourd'hui ?           Merci

Dysfonctionnements de la thyroïde : hausse des prescriptions de lévothyroxine
1
anonymous avatar Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

cath, en crise d'hyperthyroïdie à l'été 2011 j'ai eu froid comme jamais... Or en hyperthyroïdie (et la mienne était patente : TSH en dessous de 0.00....) on est sensé avoir toujours trop chaud. L'endocrinologue que j'avais à l'époque m'a dit : "il y a toujours des exceptions".).
Je suis revenue à l' euthyroïdie à l'automne 2012 mais j'ai gardé bien des soucis engendrés par la crise, directement ou indirectement, et mon thermostat interne a totalement perdu de son efficacité : en dessous de 25° j'ai facilement froid, juste au-dessus rapidement bien trop chaud !!!!
J'ai déjà lancé un appel sur ce site pour trouver un médecin, de préférence endocrinologue, qui s'intéresse réellement à la thyroïde.
Pour l'instant mon cri ne trouve aucun écho dans le désert du manque d'intérêt que suscite cette glande.
J'ai pourtant le sentiment que beaucoup de personnes ont des soucis avec cette glande et que personne ne voit rien faut d'études sérieuses et approfondies sur le sujet. La plupart des médecins partent du principe que rien n'est bien dangereux avec cette glande et qu'on peut l'ôter sans problème en donnant ensuite du Lévotyrox à vie. Pour moi c'est un non sens. Sans parler des médecins qui n'ont pas idée de chercher de ce côté-là quand leurs patients se sentent mal, inutilement nerveux, perdent ou prennent du poids sans justification et prescrive, bien entendu, des calmants divers et variés à des doses de plus en plus fortes. Attention les dégâts !
Comment intéresser les milieux médicaux à cette glande ?

Croyez-moi je gagnerais le gros lot à "euro-millions" je créerais une bourse de la recherche sur cette glande !!!! Je suis certaine qu'on ferait alors de grands progrès...

Dysfonctionnements de la thyroïde : hausse des prescriptions de lévothyroxine
1
anonymous avatar Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Bonjour

nouvelle sur ce forum que je trouve très interressantou se sent ecouter.

je ne sais plus ou j'en suis ,les medecins se contredisent entre eux !!!

je ne sais plus quel dosage de levothyrox je dois prendre   ?

mes derniers résultats :tsh :2,48 mUL  normes labo 0,15 à 5,00 .

                                  t3 :4,2 pmol/1     "................4,0 à 8,3

                                  t4 :12,9 pmol/1    .................9,0 à 20,0

pourriez vous me dire si mes résultats sont bons

 tous mes remerciements a tous ceuc qui me répondront

Dysfonctionnements de la thyroïde : hausse des prescriptions de lévothyroxine

anonymous avatar Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

@manou45 , tes résultats sont on ne peut plus dans les normes. Tu es en euthyroïdie, c'est à dire que tous les indicateurs sont en équilibre. 

J'étais dans ce cas là tandis que les anticorps auto immuns appelés anti corps anti récepteurs de la TSH commençaient à proliférer mais sans attaquer la thyroïde. Cet anticorps est la signature de la maladie de Basedow (hyperthyroïdie) qui m'a pourri la vie. Il existe d'autres anticorps pour la maladie d'Hashimoto (hypothyroïdie). Toutes les deux sont des maladies auto-immunes. La thyroïde peut connaître d'autres problèmes qui ne sont pas auto-immuns mais qui perturbent le fonctionnement de l'organisme tout entier.

La dernière endocrinologue que j'ai vue en octobre au CHU a bien pris en compte que tous les signes cliniques revenaient m'embêter mais comme le fonctionnement de la thyroïde n'est pas encore affecté... elle ne peut rien faire. J'ai été mise sous surveillance pour faire un bilan tous les trois mois. C'est tout ce qu'elle peut faire pour l'instant...

Dysfonctionnements de la thyroïde : hausse des prescriptions de lévothyroxine
1
anonymous avatar Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Bonjour

Merci d'avoir répondu à mon message, .

je suis rassurée ,je ne savais plus  qui avait raison.

il y a meme le dernier endocrinologue que j'ai vu voulait me faire opérer  !!!.encore une petite question

quel genre d'autre dysfonctionnement pourrais je avoir

icon cross

Ce sujet vous intéresse ?

Rejoignez les 147 000 patients inscrits sur la plateforme, informez-vous sur votre maladie
ou celle de votre proche et échangez avec la communauté

Rejoindre

C'est gratuit & anonyme