Immunothérapie : le Prix Nobel de médecine pour deux chercheurs

le 3 oct. 2018 • sur AFP

/static/themes-v3/default/images/default/info/article/intro.jpg?1516194360

Lundi 1er octobre 2018, les chercheurs immunologistes James P. Allison et Tasuku Honjo ont reçu le Prix Nobel de médecine pour leurs recherches sur l'immunothérapie dans la lutte contre le cancer.

 

Prix Nobel médecine© Wikipédia, Gerbil, CC By-SA 3.0 / CC By 4.0, via Futura Santé

L'espoir contre le cancer

Plus que jamais, l'immunothérapie s'impose comme la future alternative à la chimiothérapie. L'Américain James P. Allison et le Japonais Tasuku Honjo viennent de recevoir le Prix Nobel de médecine pour avoir découvert comment déclencher une réponse de l'organisme contre le cancer, en neutralisant certaines molécules qui l'empêchent de se défendre.

Cette véritable révolution médicale qui consiste à renforcer les défenses du corps contre la maladie n'en est qu'à ses débuts et ne fonctionne pas sur tous les patients. Néanmoins, l'espoir qu'elle porte est immense, si bien qu'en juillet 2018, il y avait déjà quelque 800 essais cliniques en cours dans le monde et plus de 30 médicaments en développement, selon un décompte de l'American Cancer Society.

Au-delà du cancer, l'immunothérapie "a provoqué une révolution dans la manière d'envisager l'utilisation du système immunitaire afin de combattre d'autres maladies" a expliqué le professeur Dan Davis, immunologue à l'université de Manchester (Angleterre).

Comment ça marche ? 

Pour se défendre contre ce qui est étranger à notre organisme, le corps s'appuie sur des globules blancs appelés lymphocytes T. Le problème est que ces cellules de défense portent sur leur surface des molécules dites "inhibitrices", qui peuvent freiner leur efficacité sous l'action des cellules cancéreuses.

L'immunothérapie consiste donc à neutraliser ces molécules inhibitrices (dont deux sont nommées CTLA-4 et PD-1) en utilisant des protéines appelées anticorps. En levant ce frein, les lymphocytes pourront ainsi défendre efficacement le corps contre le cancer. Si CTLA-4 a été découverte dès 1987, ce sont bel et bien les chercheurs récompensés du Nobel qui viennent de développer les anticorps correspondants. 

Alors, cap sur l'immunothérapie ?

Depuis 2011, la FDA et l'EMA (les autorités sanitaires américaine et européenne) ont approuvé l'administration d'anticorps médicaments pour le mélanome métastasé, le cancer du poumon avancé, le cancer du rein métastasé et pour des cancers ORL et de la vessie. Cette technique permet donc d'ores et déjà de soigner certains patients, notamment pour qui les chimiothérapies se sont révélées inefficaces.

Néanmoins, et malgré les espoirs qu'ils portent, ces traitements ne sont pas complètement inoffensifs, car les cellules du système immunitaire activées peuvent causer certaines manifestations auto-immunes, cutanées ou contre certains organes 
endocriniens.

 

Et vous, qu'en pensez-vous ?
Êtes-vous sous immunothérapie ?

Si oui, donnez votre avis dans notre nouvelle enquête, nous écrirons un article synthétisant les résultats, afin de vous permettre de comparer votre expérience à celle des autres patients !

Source AFP

Commentaires

le 03/10/2018

Comment être contre un progrès scientifique !!

Mais comme toujours, à appliquer avec beaucoup de contrôle . 

Mais cela ouvre beaucoup de perspectives et espoirs 

le 03/10/2018

bravo à eux

le 06/10/2018

En espérant que cela fonctionne.

le 07/10/2018

Pourquoi pas mais faut voir les effets indésirables ...

le 08/10/2018

je suis près à l'essayer!

le 08/10/2018

Je suis depuis 1 mois et demi sous immunothérapie. Pour l instant je ne peux pas encore voir les effets. C'est trop récent.  J espère que je vais guérir. 

le 09/10/2018

@pseudo-masqué‍ bonjour ! Si ce n'est pas déjà fait, vous pouvez répondre à notre enquête dédiée à la qualité de vie des patients sous immunothérapie : https://membre.carenity.com/mes-avis/enquetes/comment-mieux-prendre-en-compte-la-qualit-de-vie-des-patients-atteints-de-cancer-pour-amliorer-leur-prise-en-charge/5

J'écrirai une synthèse des résultats pour que vous puissiez comparer votre ressenti à ceux des autres patients, je pense que ce serait très instructif !

Belle journée,

Louise

le 10/10/2018

Bonjour,

j'ai une question, en Fiat j'aimerais savoir si vous êtes de près ou de loin "lier" a une société pharmaceutique ?

Merci pour votre retour.

le 10/10/2018

Lire ( en fait ) et non en Fiat...

icon cross

La réaction de nos membres vous intéresse ?

Rejoignez les 197 000 patients inscrits sur la plateforme, accédez à tous les commentaires / avis et partagez le vôtre.

C'est gratuit & confidentiel