«
»

Top

Le psoriasis : existe-t-il des aliments anti-inflammatoires ?

Publié le 26 nov. 2020 • Par Gilda Teissier

Éviter les poussées et réduire les facteurs déclenchants sont les principaux objectifs des personnes atteintes de psoriasis. L'alimentation peut être à la fois l'un des moyens les plus simples et les plus compliqués pour y parvenir. Même s'il n'existe aucune recherche scientifique pour étayer les avantages et les inconvénients d'un régime alimentaire spécifique, la Fondation Nationale du Psoriasis a signalé que la nourriture peut être un élément déclencheur.

Mais alors, que dois-je manger si je souffre de psoriasis ? Quels aliments dois-je éviter ?

On vous explique tout dans notre article !

Le psoriasis : existe-t-il des aliments anti-inflammatoires ?

Quels aliments permettent de prévenir les poussées de psoriasis ?

Le psoriasis est une maladie inflammatoire de la peau. Il se caractérise généralement par l'apparition d'épaisses plaques de peau qui desquament (qui se détachent sous forme « d'écailles » blanches). Le psoriasis apparaît sous forme de poussées. Ces poussées peuvent durer entre plusieurs semaines et plusieurs mois. En général, les poussées sont provoquées par des facteurs déclenchants, qui varient d'une personne à l'autre, mais il existe néanmoins une liste de facteurs communs : stress, blessures, maladie, météo, obésité, infections, tabagisme, certains médicaments et certains aliments

Puisque le psoriasis est une maladie inflammatoire, la
Fondation National du Psoriasis recommande de manger des aliments anti-inflammatoires, bons pour la santé en général et qui peuvent retarder les poussées de psoriasis. Il ne s'agit pas d'un régime alimentaire spécifique mais plutôt d'un style d'alimentation.

Une alimentation "anti-inflammatoire" contient :

  • Des fruits et légumes : ils ne contiennent aucun cholestérol et sont antioxydants. Les antioxydants aident à éliminer les substances toxiques du corps, ce qui permet de réduire le risque de poussées. Les fruits tels que les myrtilles, les mûres, les fraises et les cerises sont les plus concentrés en antioxydants.
  • Des Omega-3 : ils aident à réduire le niveau de protéines inflammatoires dans le corps et ont de nombreuses propriétés immunomodulatrices. Les acides gras omega-3 sont présents dans le poisson, les fruits à coques, les légumes verts, les œufs et dans la viande (mais uniquement si les animaux ont été élevés en plein air ou si leur régime est à base d’aliments riches en oméga-3 – le lin, la luzerne ou l’herbe).
  • Des huiles bonnes pour le cœur comme les huiles végétales qui contiennent des acides gras oméga-3 et oméga-6. Lorsqu’il est question de choisir son huile, il faut s’assurer de choisir celles dont la concentration en oméga 3 et 6 est la plus élevée comme l’huile d’olive, huile de noix de coco ou l’huile de lin.
  • Des fibres et des protéines maigres comme le poisson, le tofu et les légumineuses. Ces aliments aident à avoir un meilleur métabolisme et ils sont transformés plus rapidement par le corps. Cela permet de garder la ligne et de réduire le risque de poussées.

Certains régimes alimentaires, populaires de nos jours, sont basés sur des principes anti-inflammatoires comme le régime méditerranéen et le régime DASH. Ils permettent donc de trouver des idées de recettes pour commencer à mettre en place un régime alimentaire antioxydant.

Quels sont les aliments à éviter ?

En 2017, une étude a été menée dans laquelle les répondants ont vu une amélioration de leurs symptômes en réduisant l’alcool, le gluten et la consommation de légumes appartenant à la famille des solanacées. De plus, d'autres aliments comme les œufs, la viande rouge, les saucisses, le bacon et les viandes rouges transformées sont également dans la liste noire des personnes atteintes de psoriasis.

Voici une liste détaillée des aliments à éviter :

  • Les légumes de la famille des solanacées : chez les patients atteints de psoriasis, c'est le déclencheur le plus souvent signalé. La solanine est présente sur les légumes appartenant à la famille des solanacées et c'est un poison glyco-alcaloïde qui est connu pour affecter la digestion et provoquer une inflammation parmi d'autres symptômes. Les aliments qui en contiennent sont les tomates, les pommes de terre, les aubergines, le paprika, les poivrons et le tabac.
  • Le gluten : certains patients atteints de psoriasis sont également sensibles au gluten. Ainsi, il est recommandé de supprimer le blé et les dérivés du blé, l'orge, le malt, les pâtes, les nouilles et certains aliments transformés. Les boissons comme la bière et les boissons maltées contiennent également du gluten. Pour retrouver tous les aliments contenant du gluten, vous pouvez accéder à la liste de la Société Nationale Française de Gastro-entérologie.
  • La viande rouge et les produits laitiers : il existe un acide gras polyinsaturé appelé acide arachidonique qui se transforme en composé inflammatoire et joue un rôle dans la création de lésions psoriasiques. Cet acide gras est présent dans la viande rouge et les produits laitiers, mais aussi dans les œufs. 
  • L'alcool : il a des effets perturbateurs sur les différentes voies du système immunitaire. Étant donné que les poussées auto-immunes sont liées à la santé du système immunitaire, le fait d'éviter l'alcool peut contribuer à réduire les risques de déclenchement de poussées. 
  • Les agrumes tels que le pamplemousse, l'orange, le citron et le citron vert sont des allergènes courants. Parfois, une réaction allergique peut provoquer une poussée de psoriasis. Demandez à votre médecin de vous faire passer un test pour savoir si vous êtes allergique aux agrumes, cette information pourrait vous aider à soulager vos poussées. 
  • Les aliments transformés et riches en calories : ils peuvent entraîner l'obésité et d'autres maladies chroniques qui peuvent provoquer des inflammations dans l'organisme. Les aliments transformés ont tendance à être riches en graisses saturées et transformées, ainsi qu'en amidons et sucres raffinés, qui peuvent tous favoriser l'inflammation. Les fruits et légumes en conserve, les aliments transformés à forte teneur en sucre, en sel et en graisse et les aliments préemballés sont à éviter. 

En résumé : 

Une assiette colorée n'est pas seulement jolie à regarder, si elle est pleine d'antioxydants et d'autres nutriments, elle sera également bonne pour la santé et pourrait aider à réduire vos poussées de psoriasis. Il existe de nombreux conseils et astuces sur les aliments qui pourraient aider ou non à réduire les poussées de psoriasis, mais la plupart des médecins soulignent qu'il est nécessaire d'analyser la situation au cas par cas. Alors, pourquoi ne pas essayer, même si le fait de changer de régime alimentaire ne vous aide pas à réduire vos poussées, cela peut au moins vous aider à avoir un mode de vie plus sain

N'oubliez jamais qu'il est important d'en parler avec votre médecin avant de commencer un régime alimentaire ou de procéder à un changement important de votre alimentation.

Cet article vous a-t-il été utile ?

Partagez votre ressenti et vos interrogations avec la communauté en commentaire ci-dessous !

Prenez soin de vous !

1

6 commentaires


sosso409
le 20/05/2021

MERCI pour toutes ces précisions

avant de me priver de tout je vais demander a mon médecin traitant une analyse plus détaillée

le rendez vous rhumato étant en attente ...délai d'un an

MERCI

Vous aimerez aussi

Les 7 idées reçues sur le psoriasis les plus courantes

Psoriasis
Rhumatisme psoriasique

Les 7 idées reçues sur le psoriasis les plus courantes

Lire l'article
"Le jeûne intermittent m'a permis de réduire mon psoriasis"

Psoriasis

"Le jeûne intermittent m'a permis de réduire mon psoriasis"

Voir le témoignage
Qu’est-ce qu’une biothérapie ? Spécial maladies inflammatoires

Psoriasis
Rhumatisme psoriasique

Qu’est-ce qu’une biothérapie ? Spécial maladies inflammatoires

Lire l'article

Fiches maladies