«
»

Top

Pourquoi et comment pratiquer l’autohypnose ?

Publié le 11 nov. 2023 • Par Candice Salomé

L’autohypnose est une technique permettant d’entrer dans un état de conscience modifiée en vue de se détendre et d’accéder aux pouvoirs de changement du subconscient. 

Mais alors, quel est l’intérêt de l’autohypnose ? Quels en sont les bénéfices ? Quand la pratiquer ? Et comment ? 

On vous dit tout dans notre article ! 

Pourquoi et comment pratiquer l’autohypnose ?

Qu’est-ce que l’autohypnose ? 

L’autohypnose consiste à pratiquer l’hypnose sur soi, sans être accompagné ou guidé par une seconde personne. 

Le psychiatre américain, Milton Erickson, a permis de démocratiser l’hypnose, c’est pour cette raison que l’hypnose que l’on connaît est souvent appelée “hypnose Ericksonnienne”. 

L'autohypnose est une technique de relaxation poussée, ou de méditation. Même s’il existe des différences notables, les concepts se rejoignent. Il s’agit d’entrer en connexion avec soi, de réussir à se détendre et de parvenir à être à l’écoute de son organisme

Son objectif premier est de modifier certains schémas de pensées imprimés dans notre inconscient, et qui ne sont pas modifiables par la conscience, puisque le conscient et l’inconscient ne peuvent communiquer

L’autohypnose, tout comme l’hypnose, fait appel à des processus de visualisations et de suggestions permettant de mieux gérer certaines situations, comme : 

  • Des douleurs, 
  • L’anxiété, 
  • Les troubles du sommeil, 
  • Les troubles dépressifs, 
  • Les phobies, 
  • Le stress post-traumatique, entre autres. 

Pourquoi pratiquer l’autohypnose ? 

Notre cerveau fonctionne sur deux plans : le niveau conscient, situé dans l'hémisphère gauche, et inconscient, dans l'hémisphère droit. En temps normal, le premier prend le pas sur le second, générant des pensées rationnelles et analytiques. Le but de l'hypnose, ou autohypnose, est de déconnecter momentanément celui-ci, pour accéder à l'inconscient… et contrôler ce qui s'y joue. 

Notre inconscient nous veut toujours du bien, il nous protège. Communiquer avec notre inconscient peut prendre du temps puisqu’il a besoin de se relier au conscient et de comprendre que les changements proposés le sont pour notre bien et que nous en avons besoin. 

Pour communiquer avec l’inconscient il faut passer par l’état de transe. Cet état peut s’apparenter à tous les moments où nous avons tendance à perdre le fil de nos pensées. Par exemple, lorsque nous sommes bercés par une musique ou par le bruit de la voiture. Dans ces moments-là, nous lâchons notre conscient. Nous avons l’impression de penser à plein de choses et en même temps à rien. Il s’agit alors d’un état de transe, comme un état second. 

Pour parvenir à cet état de transe et, ainsi, pratiquer l’autohypnose, suivez nos conseils ! 

Comment pratiquer l’autohypnose ? 

Afin de pratiquer l’autohypnose, sans stress, isolez-vous, coupez votre téléphone et fermez vos rideaux. Les conditions sont plus ou moins les mêmes que lorsque vous faites une séance de méditation. 

L’idéal est de pratiquer l’autohypnose le matin ou le soir au moment du coucher, lorsque vous êtes détendu et légèrement endormi. Ainsi, votre conscience opposera moins de résistance

Asseyez-vous, fermez les yeux et respirez par le ventre tout en relâchant vos muscles

Vous vous apercevrez que vous entrez dans un état de transe, vous rendant réceptif aux suggestions positives, lorsque vous vous sentirez très détendu, que les bâillements seront réguliers et que vous sentirez des sensations inhabituelles dans vos membres. Cet état vient avec l’habitude, donc n’hésitez pas à pratiquer régulièrement. 

Les suggestions positives que vous allez adresser à votre inconscient pendant votre séance seront, après le réveil, intégrées par le cerveau. Elles doivent rester simples, en langage clair, sans négation et à la seconde personne du singulier

Par exemple, si votre but est d’arrêter de fumer, pendant la séance, répétez-vous “Quand tu allumes ta cigarette, le goût t’est désagréable, il te dégoute et tu éteints la cigarette”. Essayez de visualiser la cigarette et le fait que vous l’éteignez. Sentez le goût que cela a dans votre bouche et associez-le aux mots. 

Après plusieurs séances d’autohypnose, vous éteindrez automatiquement vos cigarettes, sans même en prendre réellement conscience.  

La pratique de l’autohypnose demande d’avoir une bonne connaissance de soi et une certaine maîtrise. Il est conseillé de débuter par quelques séances encadrées par un hypnothérapeute afin de vous familiariser avec la technique. Ensuite, vous pourrez poursuivre le travail à la maison. 


Cet article vous a plu ?   
      
Cliquez sur J’aime ou partagez votre ressenti et vos interrogations avec la communauté en commentaire ci-dessous !   
      
Prenez soin de vous !   

118
avatar Candice Salomé

Auteur : Candice Salomé, Rédactrice Santé

Créatrice de contenus chez Carenity, Candice est spécialisée dans la rédaction d’articles santé. Elle a une appétence particulière pour les domaines de la psychologie, du bien-être et du sport.

Candice est... >> En savoir plus

11 commentaires


Max01985
le 11/11/2023

Bonjour

Je pratique fréquemment l hypnose sur youtube pour la relaxation les emotion et le stress je trouve son efficacité certaine

Ça fait 1 an déjà mon anxiete a diminué c est cool

Bonne continuation



Nadia95800
le 11/11/2023

Hello ça fonctionne vraiment ?


Mini423
le 12/11/2023

Je parle auto hypnose en Conais bien pour les douleur et stress et anxeter marche bien comme la sophrologie


Sarabelle
le 18/11/2023

Bonjour.

J'aimerais tant y croire... De plus comment savoir si l'on est en "auto hypnose" ou simplement endormi(e) ?? 🤔😁


pomme123
le 18/11/2023

APPRENDRE A RESPIRER PROFONDEMENT TRANQUILLEMENT?SANS STRESS SE LACHER(lacher prise)

Vous aimerez aussi

En finir avec le stress chronique grâce à la sophrologie !

En finir avec le stress chronique grâce à la sophrologie !

Lire l'article
Ménopause : quel est son impact sur la vie intime et sexuelle des femmes ?

Ménopause : quel est son impact sur la vie intime et sexuelle des femmes ?

Lire l'article
L’intéroception : quand notre corps nous parle

L’intéroception : quand notre corps nous parle

Lire l'article
Supprimer le lactose de son alimentation : pour qui, pourquoi ?

Supprimer le lactose de son alimentation : pour qui, pourquoi ?

Lire l'article

Discussions les plus commentées