«
»

Top

Quels sont les médicaments qui font (vraiment) grossir ?

Publié le 4 juil. 2022 • Par Candice Salomé

Le fait de prendre du poids n’est pas forcément dû à une mauvaise alimentation ou à un manque d’activité physique. Cela peut, parfois, être lié à un traitement médical. En effet, certains traitements ont pour effet indésirable la prise de poids. 

La liste des médicaments pouvant favoriser une prise de poids n’est pas si longue mais mérite d’être connue pour augmenter sa surveillance hygiéno-diététique dès le début du traitement si besoin. 

Mais alors, quels sont les médicaments qui font vraiment grossir ? Quel est le mécanisme entraînant une prise de poids ? 

On vous dit tout dans notre article !

Quels sont les médicaments qui font (vraiment) grossir ?

Sujet de préoccupation important, la prise de poids liée à un traitement n’est pas toujours abordée par les médecins lors de sa prescription initiale. 

Les causes de la prise de poids suite à la prise de certains médicaments sont nombreuses : il peut s’agir de raisons métaboliques, d’une augmentation de l’absorption de sucres par l’organisme, d’une rétention d’eau ou encore d’une stimulation de l’appétit

Voici un tour d’horizon des principaux médicaments dont l’un des effets secondaires est la prise de poids : 

Les antidépresseurs et les neuroleptiques

Les médicaments psychotropes sont reconnus pour leur effet orexigène (qui stimule l’appétit) et perturbent ainsi les signaux de faim et de satiété. 

Les classes de médicaments concernées par cet effet indésirables sont : 

Les antidépresseurs tricycliques tels que : 

  • La miansérine (Athymil), 
  • L’imipramine (Tofranil), 
  • La mirtazapine (Norset), 
 

Les inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine tels que: 

Parmi les neuroleptiques, les médicaments concernés sont : 

La prise de poids liée aux molécules citées est réversible à l’arrêt du traitement mais il est important de noter que les dépressions se traitent sur de longues périodes et le retour au poids d’avant traitement peut également s’étaler sur de longs mois. 

Les corticoïdes

La prise de poids liée à une corticothérapie est souvent connue des patients. Elle est souvent visible (gonflement au niveau du visage). Ces traitements favorisent les œdèmes (rétention d’eau et de sodium) et conduit à une redistribution des graisses

Cette prise de poids peut être de quelques kilos sur plusieurs mois et concerne plus de la moitié des patients sous corticothérapie. Cet effet indésirable est proportionnel aux doses prescrites surtout lorsque les 10mg/jour sont dépassés. 

La prise de poids est également réversible à l’arrêt du traitement. 

Les antidiabétiques 

Parmi les antidiabétiques pouvant favoriser une prise de poids, on peut citer : 

  • L’insuline, 
  • Les thiazolidinediones (ou glitazones), 
  • Les sulfonylurées (Gliclazide). 

La prise de poids peut être particulièrement marquée pendant les premiers mois de traitement.

A contrario, certains antidiabétiques comme la metformine peuvent mener à une perte de poids. 

Les somnifères et les antihistaminiques

Les médicaments à base de diphénhydramine peuvent favoriser une prise de poids. Cette molécule a un effet sédatif et diminue la consommation d’énergie entraînant une diminution du métabolisme. De fait, moins de calories seront brûlées au repos.

Les traitements des troubles bipolaires 

La prise de poids concerne 1 patient sur 2 traités par : 

Ces traitements vont modifier le métabolisme des sucres et modifier la sécrétion de leptine, l’hormone digestive dont dépend la satiété

Les bêtabloquants

Certains bêtabloquants comme le métoprolol (Lopressor) ou l’aténolol (Tenormine) utilisés contre l’hypertension participent également à l’augmentation de la masse grasse

Néanmoins, le niveau de preuve est moins élevé pour cette classe de médicaments. 

La pilule contraceptive 

La pilule contraceptive agit sur le système hormonal. Les pilules contenant des œstrogènes sont plus sujettes à favoriser la prise de poids que celles à base de progestérones car elles favorisent la rétention d’eau et, par conséquent, la prise de poids. 

En cas de prise de poids avec une pilule classique, demandez à votre médecin d’utiliser une “minipilule” (pilules de 2ème génération). En effet, le risque de prise de poids reste minime chez les patientes utilisant ce type de pilules. 

Il est important de rappeler qu’en cas de prescription de l’un des médicaments cités ci-dessus, il est essentiel de considérer l’intérêt thérapeutique de ces derniers avant la prise de poids éventuelle. C’est un effet secondaire qui doit être connu mais ne doit en aucun cas être responsable de la non-observance du traitement

De plus, il ne faut jamais arrêter votre traitement sans l’avis de votre médecin. 

Enfin, le médecin pourra conseiller à son patient un régime alimentaire plus équilibré ou préconiser une activité physique pour pallier la prise de poids. 


Cet article vous a-t-il été utile ?        
        
Cliquez sur j’aime ou partagez votre ressenti et vos interrogations avec la communauté en commentaire ci-dessous !          
       
Prenez soin de vous !       


157
avatar Candice Salomé

Auteur : Candice Salomé, Rédactrice Santé

Créatrice de contenus chez Carenity, Candice est spécialisée dans la rédaction d’articles santé. Elle a une appétence particulière pour les domaines de la psychologie, du bien-être et du sport.

Candice est... >> En savoir plus

Qui a revu : Hela Ammar, Pharmacienne data scientist

Hela est docteur en pharmacie et diplômée du mastère spécialisé en Management Pharmaceutique et des Biotechnologies de l'ESCP Business School. Au travers de ses différentes expériences, Hela a acquis une vision... >> En savoir plus

37 commentaires


Phil64
le 05/07/2022

Bonjour !

Votre article est intéressant. Concernant l'insuline, elle ne fait pas grossir, en principe, si la quantité de glucides ingérée par jour est adéquate à vos besoins et si vous avez une activité physique normale. Quand on est diabètique de type I sous insulinothérapie fonctionnelle, on retrouve la liberté de manger ce que l'on veut quand on veut tout en ayant une glycémie bien équilibrée ; alors, le risque est de prendre du poids si l'on mange trop et si l'activité physique n'augmente pas. Ce problème existe aussi, en dehors de l'insulinothérapie fonctionnelle, si vous vous contentez d'équilibrer la glycémie avec une alimentation raisonnable mais sans activité physique suffisante : c'est généralement ce qui se passe chez ceux qui se plaignent d'avoir pris du poids avec l'insulinothérapie.

L'insuline est une hormone anabolisante : elle favorise la fabrication des protéines, des lipides et le stockage du sucre, donc si l'on ne fait pas attention à l'équilibre entre les apports alimentaires et l'activité physique, l'insuline favorise le stockage sous forme de graisses d'où la prise de poids.

Cordialement,

Philippe


Freyia
le 07/07/2022

Article incomplet et erroné parfois : le Prozac est anorexigène!


aquarella
le 08/07/2022

MERCI ! c'est enfinécrit noir sur blanc par contre pourquoi l'arrêt des médicaments ne nous fait pas reperdre le poids pris ? 60 kg quand même


cali29s
le 09/07/2022

Ne pas oublier le LAROXYL quelques gouttes suffisent pour diminuer les douleurs neuropatiques mais aieee la prise de poids est très rapide


dinouille
le 09/07/2022

@Candice.S Bonjour, j'espère que vous allez bien?? Moi prise de poids avec l'insuline , pourtant mange normalement et activité grosse partie de la journée..Par contre je remarque que cette conversation est comme l'ancienne version carenity?? Bonne journée..🌹 En plus j'ai retrouver mon titre et mes étoiles 😍

Vous aimerez aussi

Médicament Losartan : pour quelles pathologies et quels effets secondaires ?

Médicament Losartan : pour quelles pathologies et quels effets secondaires ?

Lire l'article
Variole du singe : tout ce que vous devez savoir !

Variole du singe : tout ce que vous devez savoir !

Lire l'article
La préparation mentale s’applique-t-elle aux maladies chroniques ?

La préparation mentale s’applique-t-elle aux maladies chroniques ?

Lire l'article
Le syndrome métabolique, qu’est-ce que c’est ?

Le syndrome métabolique, qu’est-ce que c’est ?

Lire l'article

Discussions les plus commentées