«
»

Top

Interdire le cannabis thérapeutique, un refus de soins ?

30 nov. 2018 • 150 commentaires

Interdire le cannabis thérapeutique, un refus de soins ?

Selon le Comité éthique et cancer, il n'existe aucune raison de s'opposer à la consommation de cannabis thérapeutique par des adultes atteints d'une maladie grave qui disent en tirer un bénéfice, même si ce bénéfice n'est pas démontré de façon rigoureuse.

 

Y-a-t-il des raisons éthiques à s'opposer au cannabis thérapeutique ?

Le Comité éthique et cancer, une instance consultative, n'a pas trouvé de raison de s'opposer à l'usage du cannabis par 
des adultes atteints d'une maladie grave qui disent en tirer un bénéfice, même si ce bénéfice n'est pas démontré de façon rigoureuse. Une patiente atteinte d'un cancer, qui affirme que la consommation de ce produit la soulage de douleurs intenses et chroniques et de ses nausées, avait saisi le Comité en l'interrogeant sur le caractère éthique ou non de l'interdiction du cannabis dans un contexte thérapeutique. Pour cette patiente, l'interdiction actuelle est un refus de soins.

Malgré les données encore insuffisantes sur les effets thérapeutiques du cannabis, le Comité s'est attaché à déterminer s'il existe des raisons éthiques de s'opposer à la consommation de cannabis par des malades qui s'en disent soulagés. Suite à leur étude, aucun des arguments possiblement en défaveur d'une telle consommation ne lui est apparu de nature à continuer de l'interdire. Aucun effet néfeste avéré ne leur semble assez sérieux pour s'opposer à cette pratique chez des adultes atteints d'une maladie grave et potentiellement mortelle. Néanmoins, le Comité recommande de ne pas le fumer mais de privilégier d'autres formes de consommation.

Encadrer l'accès au cannabis par les autorités de santé

Selon le Comité, il conviendrait que l'accès au cannabis ou à ses substances actives puisse être encadré par les autorités de santé, afin d'apporter aux personnes malades les garanties nécessaires quant à la qualité, aux concentrations et aux modalités d'utilisation optimale du cannabis ou de ses substances actives. Cet encadrement permettrait de surcroît aux personnes malades de se dispenser de faire appel à des circuits parallèles pour s'en procurer et leur éviterait également de risquer des poursuites pénales du fait de leur consommation. 

Un comité d'experts de l'Agence du médicament ANSM remettra ses premières conclusions d'ici à la fin de l'année sur l'intérêt de mettre en place en France un accès à du cannabis thérapeutique, au-delà de l'huile de CBD.

 

Qu'en pensez-vous ?
Seriez-vous prêt(e) à essayer le cannabis thérapeutique ?

À en consommer plutôt que de l'huile de CBD ?

Carenity

avatar Louise Bollecker

Auteur : Louise Bollecker, Community Manager France & Content Manager

Community Manager de Carenity en France, Louise est également rédactrice en chef du Magazine Santé pour proposer des articles, vidéos et témoignages centrés sur le... >> En savoir plus

Commentaires

Frodine
le 03/03/2019

@Lecadet oui , tu as raison ; ça me met en colère de constater que la France soit si timide et retardataire . Pris plus tot le cbd aurait permis à cette petite fille un meilleur développement et certainement pas autant de retard difficilement récupérable ou pas .

Lecadet
le 03/03/2019

@Frodine hélas c est la France 😏 j aime mon pays mais regrette que  pour tout ça on est loin dans la réflexion et la prise de décision. C est dommage car je crois bien que cela coûte plus cher de continuer à fonctionner comme on le fait et ça n aide pas les malades. Faut ce dire qu' il y a pire pour l accés au soins mais on pourrait faire encore mieux en engendrant moins de dépense. Faut faire avec.🤔

Liloulouki
le 04/03/2019

@Lecadet bonjour suis nouvelle sur le groupe   spa diagnostiqueeil y a 6 mois douleurs intenses bassin dos cou  echec salazopirine le rhumato me propose de passer aux antitnfs    j ai envie d essayer le cbd   pouvez me dire quoi et comment m en procurer    je vois quee vous en consommez aussi pour me memmeme type de douleurs    merci    j en peux plus   

Bella4523
le 04/03/2019

@Liloulouki‍ 

Allo, moi j'utilise le CBD pour mon arthrose. Je suis plus que contente du résultat. 

Toi tu as la spondylarthrite ankylosante, c'est ça SPA??

titi66
le 04/03/2019

@Liloulouki bonsoir spa depuis plus de 20 ans diagnostic depuis 6ans. j'ai biothérapie et salazopyrine, plus à la demande AINS et anti douleur. La biothérapie et salazopyrine, gèrent les poussées mais la douleur et le sommeil depuis 6 mois je gère avec des gélules d'huile de CBD .Pour moi le top, j'avais peur du prix, du produit...bref en y repensant c'est pas pire que tramadol, lamaline ou biothérapie. Quand au prix j'ai acheté un flacon de 60 gélules en me calquant sur la consommation que je pouvais avoir d'anti douleur style j'en prends 2 ou 3 par jour.Et bien pas du tout, j'en prend 1 de temps en temps, quand vraiment je souffre trop et là c'est génial, pour moi! malgré la douleur j'arrive à me détendre sans être stone comme avec un truc prescrit par le doc.

Je n'ai testé que le soir, je n'en prends pas la journée.Je n'en ai jamais pris plus de 2/semaine.Du coup le flacon va me faire plus longtemps que prévu.

Si tu veux essayer, lances toi, au moins tu te feras ton opinion.Et puis quand les toubibs nous prescrivent un médicament, on lit, ou pas la notice et on le prends pourtant les effets indésirables sont ENORMES parfois.Mais ce n'est que ma vision, mon opinion après bien des années de souffrance et d'errance, j'ai mûri dans mon rapport à la maladie.

Vous aimerez aussi

Qui est Movember, cette association qui lutte en faveur de la santé masculine à travers le monde ?

Qui est Movember, cette association qui lutte en faveur de la santé masculine à travers le monde ?

Lire l'article
Dépression sévère : qu’est-ce que la sismothérapie ?

Dépression sévère : qu’est-ce que la sismothérapie ?

Lire l'article
Gluten : allergie, intolérance ou sensibilité au gluten ?

Gluten : allergie, intolérance ou sensibilité au gluten ?

Lire l'article
Maladie de Castleman - Où en est la recherche ?

Maladie de Castleman

Maladie de Castleman - Où en est la recherche ?

Lire l'article