«
»

Top

Groupes sanguins (O, A, B, AB) : tout savoir !

Publié le 13 juin 2022 • Par Candice Salomé

Le sang se compose de la même façon pour tout le monde mais les antigènes qui se trouvent à la surface des globules rouges varient d’une personne à l’autre. Cela permet, en autre, de différencier les groupes sanguins : O, A, B, AB. 

Mais alors, quels sont ses antigènes qui diffèrent d’un groupe sanguin à l’autre ? Comment connaître son groupe sanguin ? Quels sont les groupes sanguins disposant d’une compatibilité en cas de don du sang ou de transfusion sanguine ? 

On vous dit tout dans notre article ! 

Groupes sanguins (O, A, B, AB) : tout savoir !

Qu’est-ce qu’un groupe sanguin ? 

Les globules rouges (cellules responsables du transport de l'oxygène des poumons vers les tissus) portent à leur surface de nombreuses molécules qui varient d’un groupe d’individus à un autre et que l’on différencie par un type de groupe sanguin. Les divers groupes sanguins sont regroupés en systèmes ABO et rhésus

Afin de classer les différents groupes sanguins, on retrouve le système ABO, qui a été découvert en 1900 par le biologiste autrichien Karl Landsteiner et qui a permis de comprendre pourquoi certaines transfusions sanguines étaient couronnées de succès, alors que d'autres causaient le décès du patient du fait de la réaction du système immunitaire au sang transfusé. 

Ces groupes sanguins sont au nombre de quatre : A, B, AB et O. Ils se différencient par la présence, l’absence ou la combinaison des antigènes A ou B à la surface des globules rouges. 

Les antigènes sont des molécules qui couvrent la surface de toutes les cellules de l’organisme et participent à leur identité. Ils sont les cibles des anticorps lorsqu’ils sont identifiés comme étrangers. 

Les antigènes peuvent également être des substances extérieures contre lesquelles agissent les anticorps comme la poussière, le pollen, certains médicaments ou aliments, par exemple. 

Les anticorps, quant à eux, sont des molécules produites par les lymphocytes B du système immunitaire qui réagissent avec les antigènes qui n’appartiennent pas à l’organisme. Certains anticorps sont fabriqués par l’organisme lorsqu’il doit se défendre contre des bactéries, par exemple, et d’autres existent naturellement dans l’organisme (cela a été découvert avec le système ABO). 

Ainsi, il existe 3 types d’antigènes : A, B et AB ainsi que 4 groupes sanguins

  • Le groupe A : il possède uniquement les antigènes A à la surface des globules rouges ainsi que des anticorps anti-B, 
  • Le groupe B : il possède uniquement les antigènes B ainsi que des anticorps anti-A, 
  • Le groupe AB : il possède les deux types d’antigènes mais pas d’anticorps, 
  • Le groupe O : il se caractérise par l’absence des antigènes A et B mais par la présence des deux anticorps. 

En France, la répartition par groupe sanguin de la population est faite ainsi : 

editor_meta_bo_img_ba2c0a26d89e7b7856c65c69f6965d18.PNG

Source : EFS 

Le groupe sanguin de chaque individu est souvent hérité des parents

Le facteur rhésus (Rh), également appelé antigène D, est un antigène qui se situe dans la paroi des globules rouges. Il détermine le caractère positif ou négatif du groupe sanguin. Ainsi, nous parlerons de groupe sanguin A+ ou A-, B+ ou B-, AB+ ou AB-, ou encore O+ ou O-.  

Un individu sera “rhésus positif” s’il y a la présence de l’antigène D dans ses globules rouges. A l’inverse, on parlera de “rhésus négatif”. 

Quelle est l’importance de connaître son groupe sanguin ? 

Il est important de connaître son groupe sanguin car, en cas de nécessité de transfusion, le groupe sanguin du sang reçu doit être compatible avec le sien.  

En cas de mise en contact avec des anticorps et des antigènes de même type, il y a un risque important de rejet ou de coagulation du sang qui peuvent être mortels. 

Par exemple, si les anticorps anti-A du receveur se fixent sur les antigènes A du sang reçu, cela provoque l’agglutination de ces cellules, voire leur destruction par le système immunitaire du receveur (appelée hémolyse) entraînant l’échec de la transfusion. Dans certains cas, des réactions cliniques très graves peuvent survenir. 

Ainsi, lors d’une transfusion, la compatibilité entre groupes sanguins doit être absolument respectée. 

Afin de connaître son groupe sanguin, la méthode la plus couramment utilisée est la prise de sang. Sur prescription de votre médecin ou de votre propre initiative, vous avez la possibilité de vous rendre dans un laboratoire pour effectuer un test de groupe sanguin. Ensuite, une carte de groupe sanguin vous sera délivrée. 

Cette carte permet au personnel hospitalier d’identifier rapidement votre groupe sanguin si vous êtes victime d’un accident de la route par exemple et que vous devez recevoir une transfusion sanguine. Il est donc important de l’avoir toujours sur soi.

Quels sont les groupes sanguins disposant d’une compatibilité ? 

Avant qu’une transfusion ne soit effectuée, un test dit “de compatibilité” doit être réalisé. Ce test consiste à mettre en présence une goutte de sang du receveur et une goutte de sang en provenance de la poche à transfuser : aucune agglutination ne doit être décelée

En fonction de la nature de la transfusion (globules rouges ou plasma) les compatibilités peuvent varier. 

Les personnes dont le groupe sanguin est O sont appelées “donneurs universels”. Ainsi, ils peuvent donner des globules rouges à tous les receveurs. Le groupe O- est surtout utilisé dans les situations d’urgence, lorsque l’on ne dispose pas assez de temps pour réaliser un test de compatibilité. 

Au contraire, les individus du groupe AB+ sont appelés les “receveurs universels” et peuvent recevoir du sang et des globules rouges de tous les groupes sanguins. 

Néanmoins, la majeure partie du temps, les receveurs sont transfusés avec le sang d’un donneur de leur propre groupe sanguin

Voici un récapitulatif des compatibilités sanguines : 

editor_meta_bo_img_a6822b0472c5e30086bf254d89a4378f.PNG

Source : Croix Rouge de Belgique

Les choses sont différentes lorsque l’on parle du don de plasma. Le plasma sanguin est le composant liquide du sang, dans lequel les cellules sanguines sont en suspension. Il constitue 55 % du volume total du sang. Il sert à transporter les cellules sanguines et les hormones à travers le corps. 

En effet, concernant le plasma, ce sont les personnes du groupe AB qui sont considérées comme “donneurs universels”. Leur plasma peut être transfusé à tous les patients.  

A l’inverse, les individus du groupe O sont considérés comme “receveurs universels” et peuvent recevoir du plasma en provenance de tous les groupes sanguins. 

Afin de garantir la sécurité du receveur, il est primordial de respecter les règles de compatibilité entre groupes sanguins ainsi que le type de produit : globules rouges, plaquettes ou plasma. 

En effet, en cas d’incompatibilité, le système immunitaire va identifier la présence de substances étrangères (par reconnaissance des antigènes). Cela peut entraîner un rejet ainsi qu’une aggravation de l’état du receveur.  


Cet article vous a-t-il été utile ?      
       
Cliquez sur j’aime ou partagez votre ressenti et vos interrogations avec la communauté en commentaire ci-dessous !      
          
Prenez soin de vous ! 


59
avatar Candice Salomé

Auteur : Candice Salomé, Rédactrice Santé

Créatrice de contenus chez Carenity, Candice est spécialisée dans la rédaction d’articles santé. Elle a une appétence particulière pour les domaines de la psychologie, du bien-être et du sport.

Candice est... >> En savoir plus

Qui a contribué : Alizé Vives, Pharmacienne, Data Scientist

Alizé est docteur en pharmacie et diplômée du mastère spécialisé en stratégie et commerce internationale de l’ESSEC Business School. Elle a plusieurs années d’expérience en travaillant auprès des patients et auprès... >> En savoir plus

5 commentaires


dinouille
le 18/06/2022

Merci pour ces infos.. Pas de chance pour celles et ceux de groupe AB+, 0- qui ne peuvent recevoir que du sang du même groupe, si je me trompe pas ??Moi étant O+ que 2 donneurs possibles O+ et O- 😱 petit lien complémentaire https://www.alloprof.qc.ca/fr/eleves/bv/sciences/les-groupes-sanguins-et-leur-compatibilite-s1272


cali29s
le 18/06/2022

Merci. Pour moi je trouve indispensable de faire une photo de sa carte de Groupe sanguin ( avec double prélèvement)

et de la mettre dans son dossier santé du téléphone portable.


Fritzy
le 18/06/2022

Je suis de groupe AB+ et on m'a dit qu'il est important car pas assez nombreux.je ne donne pas mon sang car je suis en déficit en fer et je prends des médicaments.

Fritzy


adelyne
le 21/06/2022

Très intéressant cette info sur les divers groupe sanguin, je suis 0+ .

A garder cet récapitulatif, merci de l'avoir publié.

M.Adeline


Ceskka
le 02/07/2022

38%+36%+8%+3% = 85% !!!

Vos chiffres sont erronés puisque vous avez oublié les 15% de rhésus négatifs !!!!

Voici la répartition des groupes sanguins en France du plus fréquent au plus rare :

Le groupe A : 38% ;

Le groupe O : 36% ;

Le groupe B : 8% ;

Le groupe A- : 7% ;

Le groupe O- : 6% ;

Le groupe AB : 3 % ;

Le groupe B- : 1% ;

Le groupe AB- : 1%.

En espérant que le reste de l'article soit juste...


Vous aimerez aussi

Maladies chroniques et utilisation du CBD : qu’en pensent les membres Carenity ?

Maladies chroniques et utilisation du CBD : qu’en pensent les membres Carenity ?

Lire l'article
Fortes chaleurs : quels sont les risques liés à la prise de certains médicaments ?

Fortes chaleurs : quels sont les risques liés à la prise de certains médicaments ?

Lire l'article
Hypersensibilité et hyperémotivité : quelles différences ?

Hypersensibilité et hyperémotivité : quelles différences ?

Lire l'article
L’hypnose thérapeutique : que soigne-t-elle ?

L’hypnose thérapeutique : que soigne-t-elle ?

Lire l'article

Discussions les plus commentées