«
»

Top

Fortes chaleurs : quels sont les risques liés à la prise de certains médicaments ?

Publié le 3 juin 2022 • Par Candice Salomé

En cas de fortes chaleurs, certains médicaments peuvent empêcher ou gêner la thermorégulation du corps. De plus, la chaleur peut aussi altérer l’efficacité de certains traitements.  

Mais alors, quelles sont les conséquences possibles d’une thermorégulation insuffisante ? Quels médicaments peuvent avoir un impact direct sur la thermorégulation du corps ? Et comment préserver l’efficacité de ses traitements lors de fortes chaleurs ? 

On vous dit tout dans notre article ! 

Fortes chaleurs : quels sont les risques liés à la prise de certains médicaments ?

Comment le corps s’adapte-t-il aux fortes chaleurs ? 

Le corps, pour fonctionner correctement, doit se maintenir dans un intervalle de température très précis. Lorsque ce dernier est soumis à une augmentation de température, il évacue la chaleur par la peau qui représente l’interface entre le corps et l’extérieur. C’est ce qu’on appelle la thermorégulation

Ainsi, plus la température est élevée, plus cette évacuation se doit d’être importante afin de permettre à l’organisme de maintenir une température adéquate

L’évacuation de la chaleur se fait principalement par deux mécanismes : 

  • Sous forme de transpiration : les glandes sudoripares présentes sous la peau produisent de la sueur qui provoque un rafraîchissement en s’évaporant. En cas de très fortes chaleurs, l’évaporation sudorale représente plus des ¾ de la régulation thermique du corps
  • Par simple diffusion (depuis la surface de la peau vers l’environnement) : ce phénomène est augmenté par une élévation du débit sanguin grâce à l’accélération du rythme cardiaque et à la vasodilatation

Certaines personnes peuvent se montrer plus vulnérables en cas de fortes chaleurs du fait d’une thermorégulation insuffisante ou perturbée. Parmi ces personnes, nous retrouvons notamment : 

  • Les bébés et les jeunes enfants
  • Les personnes âgées
  • Les patients atteints de certaines pathologies chroniques
  • Les personnes en surcharge pondérale ou atteintes d’obésité

Quelles sont les conséquences d’une thermorégulation insuffisante ? 

Si le corps se trouve dans l’incapacité de maintenir une température normale de fonctionnement, cela peut rapidement endommager certains organes vitaux comme le foie ou le cerveau. Les principales complications que l’on retrouve en cas d’une thermorégulation insuffisante de l’organisme sont : 

  • Le coup de chaleur : il peut survenir lorsque le corps n’arrive plus à contrôler sa température qui augmente alors rapidement. Le coup de chaleur apparaît en quelques heures. Il s’agit d’une urgence médicale car il peut être fatal. 
  • Le syndrome d’épuisement-déshydratation : il peut survenir par une perte importante d’eau et de sels, qui ne serait pas compensée par une hydratation suffisante. Ce syndrome n’apparaît qu’après quelques jours

Quels médicaments peuvent avoir un impact direct sur la thermorégulation du corps ? 

Il existe des médicaments qui, en interagissant avec les mécanismes adaptatifs de l’organisme sollicités en cas de fortes chaleurs, contribuent à l’aggravation du coup de chaleur et du syndrome d’épuisement-déshydratation. 

Certains traitements peuvent provoquer à eux seuls des hyperthermies dans des conditions de températures normales et, d’autres, peuvent indirectement aggraver les effets de la chaleur.  

En outre, d’autres médicaments peuvent aggraver les effets de la chaleur en diminuant la tension artérielle ou en altérant la vigilance

Parmi ces traitements, nous pouvons retrouver (liste non-exhaustive) : 

  • Les médicaments comme les diurétiques qui peuvent provoquer ou aggraver une déshydratation en augmentant les pertes d’eau au niveau du rein, 
  • Les anti-inflammatoires non-stéroïdiens (AINS), l’aspirine, certains antihypertenseurs, les antibiotiques, les antidiabétiques, les antiviraux, le lithium qui peuvent perturber le fonctionnement des reins, 
  • Certains neuroleptiques, les traitements contre la maladie de Parkinson, les antidépresseurs qui peuvent aggraver des problèmes existants de thermorégulation, 
  • Les médicaments qui limitent l’augmentation du débit cardiaque comme les bêta-bloquants
  • Les traitements antimigraineux qui peuvent, parfois, empêcher la vasodilatation ou réduisent la transpiration, 
  • Les somnifères ou encore les anxiolytiques qui diminuent la vigilance et la capacité à adapter son comportement pour lutter contre la canicule. 

Même si ces médicaments peuvent contribuer à aggraver des problèmes liés aux périodes de canicule, il ne faut pas arrêter son traitement, ni le réduire ou l’interrompre sans avis médical préalable. 

Si vous prenez certains médicaments cités ci-dessus, assurez-vous de maintenir une hydratation suffisante pendant les périodes de fortes chaleurs, en buvant au minimum 1,5L d’eau par jour. N'hésitez pas à demander conseil à votre médecin, qui saura vous renseigner sur les bons réflexes à adopter pour poursuivre votre traitement dans les meilleures conditions. 

Comment conserver ses médicaments en cas de fortes chaleurs ? 

Avant la commercialisation, les médicaments sont soumis à des essais qui permettent d’évaluer leur stabilité sous l’effet de la chaleur. Grâce à ces essais, trois types de médicaments ont été recensés. Les conditions de conservation sont détaillées sur l’emballage de chacun d’entre eux. 

Les médicaments à conserver à température ambiante 

Cette classe de médicaments ne craint pas la chaleur même en cas de canicule. Ces derniers peuvent résister à des températures allant jusqu’à 40 degrés pendant 6 mois. Il n’est pas nécessaire de prendre des précautions particulières sauf dans des conditions extrêmes (plus de 40 degrés). 

Les médicaments à conserver à une température inférieure à 25 ou à 30°c 

Cette classe de médicaments se conserve à des températures modérées. Néanmoins, un excès de chaleur pendant quelques jours (voire quelques semaines), ne va pas nuire à leur efficacité. Vous pouvez donc les stocker dans votre armoire à pharmacie sans précautions supplémentaires nécessaires. Si vous voyagez pendant une vague de chaleur, il est préférable de les transporter dans un emballage isotherme non réfrigéré. 

Les médicaments à conserver entre 2 et 8°c 

Cette classe de médicaments doit être conservée au réfrigérateur. En cas de canicule, il est important de vérifier avec un thermomètre que son réfrigérateur reste capable de fonctionner de manière optimale. Une fois que les médicaments sont sortis du réfrigérateur, il faut les consommer rapidement. 

Si vous êtes amené à devoir les transporter, il faut impérativement utiliser un emballage isotherme réfrigéré tout en veillant à ce que le médicament ne congèle pas au contact de la source de froid. 

Les formes pharmaceutiques sensibles à la chaleur

Les médicaments se présentant sous forme de suppositoire ou d’ovule sont susceptibles de fondre en cas de canicule. Les crèmes et les pommades peuvent également changer d’aspect

Si vous constatez une modification de la texture ou de la couleur après une exposition à la chaleur de vos médicaments, il est préférable de ne pas les utiliser. Ces changements peuvent indiquer une baisse d’efficacité ou un changement de leurs propriétés. 


Cet article vous a-t-il été utile ?      
      
Cliquez sur j’aime ou partagez votre ressenti et vos interrogations avec la communauté en commentaire ci-dessous !      
         
Prenez soin de vous ! 


68
avatar Candice Salomé

Auteur : Candice Salomé, Rédactrice Santé

Créatrice de contenus chez Carenity, Candice est spécialisée dans la rédaction d’articles santé. Elle a une appétence particulière pour les domaines de la psychologie, du bien-être et du sport.

Candice est... >> En savoir plus

Qui a revu : Léo Benita, Etudiant en pharmacie

Léo termine un doctorat de pharmacie à la faculté de Toulouse, ainsi qu’un master en neurosciences. Son profil scientifique lui permet d’intervenir dans la conception des enquêtes de Carenity et dans la rédaction... >> En savoir plus

10 commentaires


Lunita19310
le 03/06/2022

Bonjour

Il faut aussi faire attention à ma photosensibilisation avec ces médocs au soleil sinon on se retrouve avec des tâches 😡


Choupy06
le 06/06/2022

Il faut doubler sa boisson , café, eau 💧 +++ , thé glacé et café frappé avec glaçons les grecs l’utilisent en période très chaude.


BABARD
le 11/06/2022

OUI, je le constate depuis les jours à forte chaleur ! Diabétique type 2, sous insuline, ma glycémie est perturbée, instable alors que me nourris comme d'habitude ! Je ne sais quel médicament est en cause, j'en parlerai à mon généraliste. C'est très gênant car j'ai fait plusieurs fortes hypos, non ressenties, je dois augmenter mes contrôles ( surtout avant de me coucher ! )


dinouille
le 11/06/2022

Bonjour, la chaleur perturbe beaucoup de monde, malades ou pas.. @BABARD Bonjour, le traitement par anti diabétique type 2 peuvent être perturbé tout comme par beaucoup de chose le stress, petit rhume, ou autre ça impacte sur la glycémie..Moi suis type 1 depuis 1996 et des hypos ça j'en ai fait et j'en fais encore ..Tu vois moi j'ai remarqué une chose je fais une glycémie disons elle est à 1.70 je vais prendre ma douche , je reprends une glycémie après je suis à 2.20 /2.30 et ça mon diabéto n'y croit pas , pourtant je l'invente pas.. Tu faisais pas de glycémie avant de te coucher?? j'en fais toujours une ça évite les mauvaises surprises, si je me réveille la nuit j'en refais un..Mais bon je suppose tu es lecteur avec bandelettes , donc limité en nombre?? Là fait chaud , je viens de bricoler dehors , transpire comme un cochon??


sorellade
le 11/06/2022

Bonjour Bonjour en ce moment je suis dans une situation mes taux de sucre descend et tremblement palpitations etc mais hypo c est bas et hyper c est haut c est cela j ai bien compris

Des que je descend en dessous de 0,70 c est la panique je me sent pas bien dutout quoi faire je me respire et rebelle est du au changement de climat car je suis de Martinique et depuis le 16 mai je suis en métropole dans la région de Normandie

Je marche beaucoup pour emm8mes petits enfants à l'école sur un KLM ou deux est-ce que c du à tout cela merci pour vos informations à bientôt

Vous aimerez aussi

Maladies chroniques et utilisation du CBD : qu’en pensent les membres Carenity ?

Maladies chroniques et utilisation du CBD : qu’en pensent les membres Carenity ?

Lire l'article
Groupes sanguins (O, A, B, AB) : tout savoir !

Groupes sanguins (O, A, B, AB) : tout savoir !

Lire l'article
Hypersensibilité et hyperémotivité : quelles différences ?

Hypersensibilité et hyperémotivité : quelles différences ?

Lire l'article
L’hypnose thérapeutique : que soigne-t-elle ?

L’hypnose thérapeutique : que soigne-t-elle ?

Lire l'article

Discussions les plus commentées