«
»

Top

Faire des pauses ! Notre cerveau en a besoin, pourquoi ?

Publié le 16 juil. 2022 • Par Claudia Lima

Le cerveau est l’organe qui nous commande. Pour tout mouvement effectué, pour toute pensée, il y prend part. Les connexions de notre cerveau sont permanentes et il peut donc se fatiguer rapidement. 

Μais alors, quand fait-il des pauses ? Que s’y passe-t-il ? Comment l’aider à faire des pauses ? 

Vous souhaitez des réponses, lisez notre article ! 

Faire des pauses ! Notre cerveau en a besoin, pourquoi ?

Qu’est-ce que le cerveau ? A quoi sert-il ?  

Le cerveau est l’organe le plus complexe du corps humain. Situé dans la boîte crânienne, il constitue, avec la moelle épinière, le système nerveux central. Pesant environ 1,3 kg, il est composé de 100 milliards de neurones qui communiquent entre eux de manière ininterrompue, ainsi, chacune de nos expériences de vie et nos apprentissages sont intégrés.  

Le cerveau assure de nombreuses fonctions vitales dans l’organisme. Il est le centre de contrôle de tous nos organes, assume les fonctions motrices et cognitives ainsi que la production hormonale.  

Il gère tout ce que nous faisons et se fatigue, il peut donc réclamer des pauses. 

Pourquoi le cerveau se fatigue-t-il ? 

Lorsque nous réalisons une tâche, notre cerveau ne peut pas s’y concentrer avec une importance haute durant plus de dix minutes environ, il a besoin d’une pause avant de recommencer.  

Pour être efficace dans une activité, il faut être concentré, c’est-à-dire engager volontairement un processus cognitif. C’est pourquoi ce qui fatigue, ce n’est pas tant la concentration que le contrôle cognitif pour y parvenir. Par conséquent, il faut s’obliger à rester focalisé, à résister aux distractions. Cela génère de la fatigue mentale

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, lorsque notre cerveau est sollicité pour une tâche, ce n'est qu’une petite partie des neurones qui s’y attèle, l’autre partie se met en veille.  

Comment le cerveau décide-t-il de faire une pause ? 

Les neurobiologistes parlent de deux modes de fonctionnement dans le cerveau :  

  • Le réseau par défaut : celui qui s’active quand on laisse libre cours à ses pensées, qui permet le bon fonctionnement de la mémoire, des émotions et de l'introspection, 
  • Le réseau exécutif : celui qui assure les fonctions cognitives, comme le raisonnement, le langage et la communication. 

Le réseau par défaut se mettrait en veille nécessairement pour ne pas perturber le réseau exécutif lors de tâches importantes. Il se connecte ou se déconnecte en un dixième de seconde. Par exemple, lorsqu’un individu rêvasse sur son fauteuil et que son téléphone sonne, c’est le réseau par défaut qui s’est mis en veille pour permettre au réseau exécutif de se mettre en activité et saisir le téléphone.  

Concernant la fatigue, pour chaque activité en cours, le cerveau va savoir s’il est temps de faire une pause ou non. Il va ainsi décider de l’effort à fournir en évaluant systématiquement les bénéfices et les coûts que cela implique. Dès qu’il y a une accumulation de signaux cérébraux de fatigue, un signale déclenche l’arrêt de l’activité. A l’inverse, dès que ces signaux se dissipent, un autre signal déclenche la reprise immédiate de l’activité. 

Notre cerveau étant intelligent, il est aussi capable de repousser ses limites en cas de stimulation émotionnelle, financière et autres. Le seuil de fatigue varie donc en fonction de la motivation.  

Une autre façon pour le cerveau de faire une pause est de déconnecter les circuits émotionnels, c’est ce qui peut arriver aux personnes victimes de traumatismes violents. On parle d’amnésie traumatique. Le cerveau utilise ce mécanisme pour se protéger car mourir de stress est possible, il préfère alors dissocier l’événement de la personne, ainsi elle l'oublie. Evidemment, le retour à la réalité est extrême et il est nécessaire d’être bien suivi psychologiquement.   

Que fait réellement notre cerveau lorsqu'il est en pause ? 

Dès qu’il n’y a plus de contraintes intellectuelles, une forme de mémoire non forcée se met en place. Pendant que nous sommes éveillés, des pensées surgissent librement, c’est la pensée spontanée décrite ainsi par le psychologue William James. Sont inclus dans ce phénomène, les pensées et sentiments inopinés, le rêve éveillé, ou encore la pensée créative. Tout ceci serait puisé dans le stock d’informations en mémoire. 

Comment aider notre cerveau à faire une pause ? 

Permettre à son cerveau de faire une halte augmente la productivité.  

Pour faire une pause, il faut simplement être actif différemment. Par exemple, pour un travail manuel, faire des pauses impliquant un certain niveau de réflexion comme lire un journal permet de mieux restaurer les capacités, à l’inverse lorsque le travail d’une personne demande réflexion et stratégie comme un poste de bureau, la pause devrait consister en une activité manuelle ou physique. Le but étant de changer de contexte d’activité.  

Ces dernières années, de nombreuses méthodes de gestion du temps ont vu le jour et celles-ci intègrent pleinement les temps de pause dans l'organisation des journées, qu’elles soient dans un contexte professionnel ou personnel. 

Cet article vous a plu ?
 
Cliquez sur j’aime ou partagez votre ressenti et vos interrogations avec la communauté en commentaire ci-dessous !

Prenez soin de vous ! 
80

20 commentaires


casper67
le 16/07/2022

Je suis cérébrolésé grave depuis plus de 10 ans déjà, et je commence à bien connaitre les différentes connexions, et surtout la puissance de rééducation fonctionnelle des zones abimées du cerveau. Je travaille beaucoup avec mon orthophoniste sur mon handicap cognitif, et il se met très rapidement au repos lors des exercices, comme si une porte se fermait, et je suis complètement déconnecté de l'exercice, La différence étant que je suis devenu hyperactif et mon cerveau se remet immédiatement en activité comme si de rien n'était. Le cerveau est d'une intelligence extrême, et nous n'en connaissons pas encore toutes les capacités.


SepSepien
le 16/07/2022

Bonjour @Claudia.L , à tous,

MERCI BEAUCOUP pour ton article SUPER INTERESSANT !!!!

Bises et amitiés.

🍀 🌺 🍀 🌺 🍀 🌺 🍀 🌺 🍀 🌺 🍀 🌺 🍀 🌺 🍀 🌺 !!!!!!!!!!!!!


Nana65
le 16/07/2022

Très intéressant ce sujet

amitiés


Crapaud80
le 16/07/2022

Article tres intéressant merci bonne fin de journée


Hookette • Membre Ambassadeur
le 16/07/2022

Bonsoir @Claudia.L Je vous remercie pour l'article

Vous aimerez aussi

Médicament Losartan : pour quelles pathologies et quels effets secondaires ?

Médicament Losartan : pour quelles pathologies et quels effets secondaires ?

Lire l'article
Variole du singe : tout ce que vous devez savoir !

Variole du singe : tout ce que vous devez savoir !

Lire l'article
La préparation mentale s’applique-t-elle aux maladies chroniques ?

La préparation mentale s’applique-t-elle aux maladies chroniques ?

Lire l'article
Le syndrome métabolique, qu’est-ce que c’est ?

Le syndrome métabolique, qu’est-ce que c’est ?

Lire l'article

Discussions les plus commentées