«
»

Top

Comment les patients atteints d’arthrose perçoivent leur qualité de vie ?

Publié le 26 avr. 2022 • Par Candice Salomé

L’arthrose est une pathologie chronique qui touche près de 500 millions de personnes à travers le monde. Il s’agit du trouble musculosquelettique le plus courant. Les patients atteints d'arthrose ressentent une douleur importante au niveau de l’articulation touchée. Cette maladie peut facilement rendre la vie du patient problématique. The Osteoarthritis Foundation International (OAFI) a mené une grande enquête à laquelle 208 personnes ont participé en Espagne afin de les questionner sur l’impact de l’arthrose dans leur quotidien et sur leur qualité de vie. 
 
Nous allons vous présenter les principaux résultats de l’enquête CAVIPA, menée par l’OAFI. 
 
Quel est l’impact de la maladie dans le quotidien des interrogés ? Combien de temps leur a-t-il fallu pour être diagnostiqués ? Quelles mesures ont-ils dû adopter au quotidien ? Quelles relations entretiennent-ils avec leurs médecins ? 

On vous dit tout dans notre article ! 

Comment les patients atteints d’arthrose perçoivent leur qualité de vie ?

The Osteoarthritis Foundation International (OAFI) est la première, la seule et unique fondation mondiale exclusivement consacrée aux patients touchés par l'arthrose. Leur objectif est de lutter contre cette pathologie dont la prévalence est en constante évolution. Le nombre de patients touchés par l’arthrose a augmenté de 48% entre 1990 et 2019, faisant de cette pathologie la 15ème cause de mortalité la plus importante dans le monde. L’OAFI travaille chaque jour à la sensibilisation, la prévention, le traitement et la recherche destinés à l’arthrose. 

En effet, dans une société où l’espérance de vie de la population augmente, l’arthrose doit être considérée comme une priorité en matière de santé. Les patients doivent être entendus afin que leurs besoins et leurs attentes soient également entendus. 

Dans ce contexte, l’OAFI a conçu et réalisé la première étude espagnole sur la qualité de vie des patients souffrant d’arthrose, intitulée CAVIPA (de l'espagnol Calidad de Vida de los Pacientes con Artrosis). 

Comment a été menée cette étude ? 

L’étude menée par l’OAFI a pour but de déterminer la perception de la qualité de vie des patients souffrant d’arthrose du genou ou de la hanche en se concentrant sur les facteurs associés tels que la connaissance de la maladie, la satisfaction à l’égard de leur prise en charge et de leurs traitements, leurs symptômes ainsi que la limitation qu’engendre l’arthrose à l’égard des activités quotidiennes. 

Cette étude observationnelle transversale a permis de recueillir des données par le biais d’une enquête téléphonique en Espagne.  

Les entretiens téléphoniques ont eu lieu entre décembre 2020 et mai 2021. La majorité des répondants étaient des patients et membres de la base de données de l’OAFI, d’autres étaient des patients de médecins qui collaborent avec l’OAFI. 

Quels sont les principaux résultats de cette enquête ? 

Profil des répondants 

La majorité des patients interrogés ont reçu un diagnostic au bout d’un peu plus de 3 ans.  

94,33% des patients ayant répondu à l’enquête ont déclaré avoir une ou plusieurs comorbidités. Les comorbidités les plus courantes sont la dépression et l’anxiété (37,98%) et les maladies cardiovasculaires (23,56%), suivies par la fibromyalgie et la douleur chronique (21,63%). 

L’arthrose est plus répandue chez les femmes que chez les hommes et est plus fréquente chez les personnes âgées. 

Impact de la maladie sur la vie sociale et professionnelle 

L’arthrose affecte la perception de la qualité de vie de la moitié des répondants. Cela souligne principalement l’impact profond que peut avoir l’arthrose sur la vie sociale des patients.  

La douleur est le premier mot qui vient à l’esprit des répondants lorsqu’ils pensent à la maladie. Ils ont l’impression que leur douleur n’est pas comprise, même par leur entourage proche (amis et famille). 

Le fait d’avoir des comorbidités et de souffrir d’arthrose sur plusieurs articulations est associé à une plus mauvaise perception de la qualité de vie et de la santé. En effet, les problèmes de santé mentale influencent profondément la qualité de vie des patients.  

La réduction de la mobilité des articulations entraine une moins bonne perception de la qualité de vie. Les patients doivent éviter certaines activités du quotidien à cause de l’arthrose.  

De plus, 59,7% des patients interrogés ont signalé une vraie limitation en termes de mobilité et 33% ont déjà dû demander un congé maladie en raison de leur arthrose. 

Traitements et prise en charge de l’arthrose 

Seule la moitié des répondants ont reçu des recommandations hygiéno-diététiques de la part des médecins et, parmi eux, seulement 20% ont reçu un soutien professionnel pour la mise en œuvre de ces recommandations. 

Néanmoins, ils sont 78,77% à avoir mis en place un ou plusieurs changements de comportement afin d’améliorer leur état de santé. 

Cependant, 31,37% de ces patients ont déclaré que leur arthrose restait inchangée même après la mise en place de certaines mesures hygiéno-diététiques. Cela pourrait être lié au manque de soutien des professionnels de santé en charge de leur traitement. 

Pour ce qui concerne les traitements pharmacologiques, seule la moitié des répondants en sont satisfaits et pensent qu’ils améliorent leur qualité de vie et leur mobilité. 1/5 des répondants pense que leurs médicaments peuvent, à eux seuls, soulager rapidement et entièrement leur douleur.  

Relation avec les médecins 

Malgré ce manque de satisfaction au niveau de leur prise en charge et de leurs traitements, les patients mettent beaucoup de temps à en faire part à leurs médecins.  

Ils sont beaucoup à penser qu’ils ne les écouteront pas ou bien que ces derniers n’auraient pas d’autres options thérapeutiques à leur proposer. 

Conclusion 

Ainsi, les résultats de l’enquête CAPIVA mettent en évidence l’importance de l’impact de l’arthrose sur la vie des patients en raison, principalement, des limitations fonctionnelles qui y sont associées, des comorbidités et du retard de diagnostic

Cette enquête a été menée dans le but de fournir une base de référence afin de permettre une meilleure prise en charge des patients atteints d’arthrose leur assurant ainsi une meilleure qualité de vie à l’avenir.  

L’OAFI a développé cette étude pour donner la parole aux patients. Cette enquête approfondie des raisons qui sous-tendent les besoins des patients peut contribuer à la conception de stratégies personnalisées pour la gestion et le traitement de la maladie


Et vous, avez-vous également attendu avant de parler à votre médecin de votre manque de prise en charge ? 


Cet article vous a-t-il été utile ?   
   
Cliquez sur j’aime ou partagez votre ressenti et vos interrogations avec la communauté en commentaire ci-dessous !     
  
Prenez soin de vous !    


15

Sources :
Etude CAPIVA menée par l’OAFI : Enquête sur la perception de la qualité de vie des patients atteints d'arthrose en Espagne 

avatar Candice Salomé

Auteur : Candice Salomé, Rédactrice Santé

Créatrice de contenus chez Carenity, Candice est spécialisée dans la rédaction d’articles santé. Elle a une appétence particulière pour les domaines de la psychologie, du bien-être et du sport.

Candice est... >> En savoir plus

3 commentaires


dinouille
le 26/04/2022

Bonsoir Candice, merci pour cet article ..Il est vrai que pour l'arthrose on est mal suivis , pour pas dire pas du tout. Aucunes recommandations rien, tout ce que les médecins savent faire , prescrire des anti douleurs , qui bien souvent agissent peu ou pas du tout , qui en plus à long termes sont mauvais pour la santé..


PENELOPE46
le 26/04/2022

Intéressant cet article, je connais bien l’arthrose et ses méfaits ! Grosses douleurs à la cheville et perte totale de cartilage d’où prothèse de cheville et maintenant 3 ans après tendons rompus à l’épaule et énormes douleurs d’où opération prothèse épaule inversée depuis 2 mois, intervention pratiquée par un professionnel top et maintenant rééducation.

Ma question d’où provient cet arthrose , génétique ? Le sucre ? L’âge 75 ans maintenant…

En tous cas je confirme très invalidante, douloureuse et handicapante ..

Je vous remercie de vos commentaires .

Bonne soirée à toutes et yous





lebalou
le 01/05/2022

bonjour

article nul

Vous aimerez aussi

Interdire le cannabis thérapeutique, un refus de soins ?

Arthrose

Interdire le cannabis thérapeutique, un refus de soins ?

Lire l'article
Le cannabis thérapeutique, autorisé à la fin de l'année 2018 ?

Arthrose

Le cannabis thérapeutique, autorisé à la fin de l'année 2018 ?

Lire l'article
Voir le témoignage
Centres anti-douleurs : 20 millions de Français concernés par les douleurs chroniques

Arthrose

Centres anti-douleurs : 20 millions de Français concernés par les douleurs chroniques

Lire l'article

Discussions les plus commentées

Fiche maladie