Fiche Endométriose

L'endométriose est une affection fréquente dans laquelle de petits morceaux de la muqueuse utérine (l'endomètre) se développent à l'extérieur de l'utérus.

Endométriose

Cela peut se situer dans les trompes de Fallope, les ovaires, la vessie, l'intestin, le vagin ou le rectum. 10 à 15% des femmes en âge de procréer sont concernées par cette maladie.

Les symptômes de l'endométriose varient d’une personne à l’autre. Certaines femmes n'ont pas de symptômes du tout.
Les symptômes les plus courants sont:
- Des règles douloureuses et/ou abondantes,
- Une douleur au niveau du bas ventre, du bassin ou dans le bas du dos,
- Des douleurs pendant les rapports sexuels,
- Des saignements entre les périodes de menstruations,
- Des problèmes de fertilité.

L'expérience de la douleur varie selon les femmes. La plupart des femmes atteintes d'endométriose ont des douleurs dans la région située entre les hanches et le haut des jambes. Certaines femmes ont ces douleurs en permanence, tandis que d'autres ressentent seulement la douleur pendant leurs menstruations, quand elles ont des rapports sexuels ou quand elles vont aux toilettes.

D'autres symptômes peuvent inclure:
- Un inconfort au moment d'uriner,
- Des saignements au niveau du rectum,
- Une obstruction de l'intestin (si le tissu de l'endométriose est dans les intestins),
- Une toux contenant du sang (si le tissu de l'endométriose est dans les poumons).

La gravité des symptômes dépend en grande partie de la localisation de l'endométriose dans le corps plutôt que l’importance de l'endométriose (taille, degré de développement). Ainsi, une petite quantité de tissu peut être aussi douloureuse, voire même plus douloureuse qu’une plus grande quantité.

La cause exacte de l'endométriose est inconnue, mais il existe plusieurs théories sur les causes de ce phénomène, dont notamment :
- Menstruation rétrograde : Elle se produit lorsque la muqueuse utérine (endomètre) s'écoule en sens inverse (à l'envers) à travers les trompes de Fallope et dans l'abdomen, au lieu de s’évacuer naturellement. Ce tissu s'enfonce ensuite sur les organes du bassin et grandit.
Il est possible que ce soit la façon dont l'endométriose se produit chez certaines femmes.

- Génétique : L'endométriose est parfois considérée comme héréditaire.

- Dysfonctionnement du système immunitaire : On croit que le système immunitaire de certaines femmes n’est pas en mesure de combattre efficacement l'endométriose. Toutefois, l’affaiblissement du système immunitaire peut être le résultat de l'endométriose, plutôt que la cause de la maladie.

- Les causes environnementales : On pense que l'endométriose peut être causée par certaines toxines dans l'environnement, tels que les dioxines (sous-produits chimiques), affectant l'organisme et son système immunitaire.

En savoir plus sur l'Endométriose

Il n'existe aucun remède pour l'endométriose et cette maladie peut être difficile à traiter. Le but du traitement est de soulager les symptômes de sorte que la condition interfère le moins possible avec la vie quotidienne.

Le traitement est administré pour soulager la douleur, ralentir la croissance de l'endométriose, améliorer la fertilité et empêcher la maladie de se manifester à nouveau.

Le gynécologue discute avec sa patiente des options de traitement et définit les risques et avantages de chaque option.

Au moment de décider quel traitement est le plus adapté, il y a plusieurs choses à prendre en considération, notamment:
- L’âge de la patiente,
- Le fait de savoir si le principal symptôme est la douleur ou des difficultés à être enceinte,
- Si la patiente cherche à être enceinte (certains traitements peuvent empêcher de tomber enceinte),
- L’avis du malade par rapport à la possibilité d’avoir recours à la chirurgie,
- Le fait d’avoir déjà suivi de nombreux traitements auparavant.

Le traitement peut ne pas être nécessaire si les symptômes sont bénins et si la patiente n'a pas de problèmes de fertilité. Dans environ un tiers des cas, l'endométriose s'améliore par elle-même sans traitement.

Les options de traitements sont les suivantes :
- Médicaments : AINS (anti-inflammatoires non stéroïdiens), paracétamol, codéine, antidouleurs…
- Traitement hormonal qui vise à limiter la production d’œstrogènes, facteur favorisant la croissance de l’endométriose.
- Prise de la pilule contraceptive.
- Chirurgie.

Sources : Centre Hospitalier Universitaire Vaudois (CHUV)

Endométriose sur le forum

Forum
09/08/2017 à 04:10

Un membre a réagi à la discussion Hérédité de l'endométriose

Voir sa réponse
Forum
18/06/2017 à 09:50

Un membre a réagi à la discussion Hérédité de l'endométriose

Voir sa réponse
Voir le forum Endométriose

Enquêtes Endométriose

  • Je partage mon expérience
  • J'échange avec d'autres patients
  • J'obtiens des informations

La communauté Endométriose

  • 514 membres

  • 268 traitements

    • DECAPEPTYL
      1 évaluations
    • VISANNE
      1 évaluations
    • GONAPEPTYL
      1 évaluations
    • ENANTONE
      1 évaluations
    • SYNAREL
      1 évaluations
    • DUPHASTON
      1 évaluations
  • 514 membres

  • 514 membres

Rejoignez les 136 000 patients

inscrits sur la plateforme

Rejoindre

C'est gratuit

Les médicaments pour Endométriose

Médicament

DECAPEPTYL

En savoir plus
Médicament

VISANNE

En savoir plus
Médicament

GONAPEPTYL

En savoir plus
Médicament

ENANTONE

En savoir plus
Médicament

SYNAREL

En savoir plus
Médicament

DUPHASTON

En savoir plus
Voir plus de médicaments