Fiche Grossesse difficile

Les grossesses difficiles sont des grossesses qui présentent un risque particulier pour la mère et l’enfant.
/static/themes-v3/default/images/default/info/maladie/intro.jpg

Grossesse difficile

Les grossesses difficiles sont à suivre de près par la future mère et le corps médical et une adaptation du mode de vie de la mère est souvent nécessaire pour assurer le bon déroulement.

Les grossesses multiples (jumeaux, triplés), les grossesses tardives et les grossesses extra-utérines sont des types de grossesse que l’on peut qualifier de difficiles.

Grossesse multiple

Les grossesses gémellaires (le fait d'attendre des jumeaux ou des jumelles), ou attendre des triplés sont des grossesses à risque, les principaux risques étant liés à la possibilité d’accouchement prématuré. Pour les grossesses gémellaires, on dénombre ainsi 80% d’accouchements prématurés.

Les enfants ayant moins de place dans le ventre de leur mère, des problèmes de retard de croissance peuvent causer des maladies, un déséquilibre de développement entre les bébés, etc.

L’accouchement sera aussi plus compliqué pour ce type de grossesse avec un fort taux d’accouchement par césarienne.

Grossesse tardive

Phénomène de moins en moins rare, il y a aujourd’hui près de 30 000 femmes à être tentées par une grossesse au delà de l’âge de 40 ans. Bien que possibles, les grossesses tardives comprennent plus de risques et une surveillance accrue de la grossesse est préconisée.

Les probabilités de fausse couche, d’accouchement prématuré, d’anomalies génétiques ou de transmission de maladies augmentent ainsi avec l’âge de la mère.

Grossesse extra-utérine

La grossesse extra-utérine est une grossesse qui a lieu hors de l’utérus, souvent dans les trompes. Cette grossesse qui est dite anormale, sera ressentie par la femme sous forme de douleurs abdominales et de saignements. Une intervention chirurgicale est nécessaire pour retirer l’œuf, le fœtus n’étant pas viable s’il ne se développe pas dans l’utérus.

Le diabète gestationnel fait partie des grossesses difficiles.

Pour toutes ces grossesses difficiles, un suivi médical régulier est nécessaire. Les complications à la suite d’une grossesse difficile ont plus de chances de survenir. Cependant, le suivi médical permet justement de minimiser leur probabilité. Une hospitalisation de plus ou moins longue durée peut être prescrite afin de surveiller étroitement l’évolution de la grossesse. Repos et ménagement de la mère sont aussi importants à respecter. Certains traitements médicaux et des soins particuliers peuvent être recommandés selon les cas.

Sources : Organisation Mondiale de la Santé (OMS)
COLLÈGE NATIONAL DES GYNÉCOLOGUES ET OBSTÉTRICIENS FRANÇAIS (CNGOF)

Grossesse difficile sur le forum

Forum
11/10/2017 à 15:06

Un membre a réagi à la discussion La péridurale ne ralentit pas l’accouchement

Voir sa réponse
Forum
20/01/2016 à 18:14

Un membre a réagi à la discussion Accoucher hors de l'hôpital : l'enjeu de la sécurité

Voir sa réponse
Voir le forum Grossesse difficile

Enquêtes Grossesse difficile

  • Je partage mon expérience
  • J'échange avec d'autres patients
  • J'obtiens des informations

La communauté Grossesse difficile

  • 33 membres

  • 14 traitements

  • 33 membres

  • 33 membres

Rejoignez les 147 000 patients

inscrits sur la plateforme

Rejoindre

C'est gratuit & anonyme