Fiche Encéphalite herpétique

L’encéphalite herpétique est une forme d’encéphalite virale secondaire, due au virus de l’herpès simplex de type 1 (HVS-1). L’encéphalite herpétique représente une des pathologies infectieuses du système nerveux central avec le plus haut taux de létalité et de mortalité.

Encéphalite herpétique

Ce derni tourne autour des 70% en l’absence de traitement. L’incidence de l’encéphalite herpétique varie de 1 cas/250 000 personnes à 1 cas/500 000 personnes par an, sans différence significative entre les deux sexes.

L’encéphalite herpétique se manifeste suite à une infection primaire ou récurrente du virus de l’herpès simplex 1. La présence du virus répliquant au niveau cérébral provoque le gonflement des cellules infectées, l’apparition d’agrégats de chromatine intranucléaires, apoptoses, formation de cellules multinuclées et une réponse inflammatoire aigue avec pour conséquence des nécroses hémorragiques du tissu cérébral et des glioses. En général, les dommages touchent sélectivement les deux lobes temporels, et est asymétrique. L’apparition des symptômes est extrêmement rapide (moins de 48 heures) et ceux-ci sont normalement similaires à ceux de n’importe quelle autre forme d’encéphalite aigue : fièvre, céphalée, altérations sensorielles (jusqu’au coma) et rigidité de la nuque. Plus rarement les patients peuvent présenter une asthénie, aphasie, ataxie, déficit du champ de vision, paralysie des nerfs crâniens, troubles psychiatriques (altérations de la personnalité, psychoses, délires), crises de convulsions, vomissement, hallucinations olfactives ou gustatives, anomie. Souvent, la maladie virale apparait avec des crises d’épilepsie, mais dans de très rare cas s’installe un véritable état épileptique. Quelques jours après l’apparition, d’autres symptômes peuvent se manifester comme des œdèmes, et une hernie d’une ou des deux lobes temporels à travers le tentorial, avec pour conséquence le coma et l’arrêt respiratoire.

En savoir plus sur l'Encéphalite herpétique

Le premier examen effectué en présence d’un patient ayant des symptômes cliniques compatibles à ceux de l’encéphalite herpétique, est la ponction lombaire. La rapidité du diagnostic est fondamentale pour réduire le risque de mortalité.

D’autres examens peuvent être préconisés pour mettre en évidence l’hypodensité des lobes temporels, ou encore d’éventuels œdèmes et hémorragies pétéchiales dans la zone fronto-temporale.

Le traitement précoce de l’encéphalite herpétique permet de réduire le taux de mortalité de 70 à 19%. Un traitement antiviral empirique avec l’acyclovir doit être commencé au mieux 24 heures après l’apparition des symptômes, après l’attente des résultats microbiologiques et virologiques. Le traitement standard de l’encéphalite herpétique est l’acyclovir sous intraveineuse durant 14 à 21 jours, à raison de 10mg/kg tous les 8 heures.

Sources : Orphanet

Encéphalite herpétique sur le forum

Forum
23/08/2017 à 00:32

Un membre a réagi à la discussion Névralgie pudendale (vie quotidienne et espoir)

Voir sa réponse
Forum
23/08/2017 à 00:30

Un membre a réagi à la discussion Névralgie pudendale (vie quotidienne et espoir)

Voir sa réponse
Voir le forum Encéphalite herpétique

Enquêtes Encéphalite herpétique

  • Je partage mon expérience
  • J'échange avec d'autres patients
  • J'obtiens des informations

La communauté Encéphalite herpétique

  • 15 membres

  • 24 traitements

    • ZOVIRAX
      1 évaluations
    • ACICLOVIR
      1 évaluations
  • 15 membres

  • 15 membres

Rejoignez les 136 000 patients

inscrits sur la plateforme

Rejoindre

C'est gratuit

Les médicaments pour Encéphalite herpétique

Médicament

ZOVIRAX

En savoir plus
Médicament

ACICLOVIR

En savoir plus
Voir plus de médicaments