/static/themes-v3/default/images/default/home/bg-generic.jpg?1516194360

Patients Troubles du comportement / Maladies mentales

1 réponse

35 lectures

Sujet de la discussion

Membre Carenity
Posté le

JOURNAL D'UNE ÉNIGME DE LA PSYCHIATRIE

Quatrième de couverture :

Dans ce livre en six tomes tous pour adultes l’auteur a reproduit dans celui-ci l’essentiel de ses écrits à ses psys, etc. de 1962 à 2019. À ce sujet il a toujours appliqué la méthode de Freud, à savoir : “Laisser venir ses pensées librement et faire des associations d’idées”. Cela dans le but (sans jamais y croire) d’un éventuel résultat thérapeutique pour ses troubles ou sa maladie psy. À la lecture d'extraits de celui-ci, d'une part certains psys ont prétendu eux qu’il est toujours schizophrène, d’autre part certains autres psys ont prétendu eux qu’il n’a jamais été schizophrène. À la fin de la rédaction de celui-ci il a eu une intime conviction au sujet de ce lièvre qu’il a soulevé en réalité tout à fait involontairement. Il sollicite malgré tout à ce sujet pour sa gouverne l’avis de toutes les gens concernés par ses troubles ou sa maladie psy. Pour soit lui communiquer celui-ci soit discuter avec lui en public ou en privé prière de le contacter grâce à son blog à l’adresse : https://journal-enigme-psychiatrie.blogspot.com. Ce livre s’adresse à toutes les gens concernés aussi bien par les diagnostics que par les pronostics de la psychiatrie. 

Guy Banni est né en 1945. Il a été réformé du service militaire en 1966. Il a travaillé de 1965 à 1997. Il est marié depuis 1973. Il a eu seize hospitalisations en psychiatrie. Les deux premières pour schizophrénie en 1966 et la dernière pour dysthymie en 2000. Sa femme et lui vivent actuellement une retraite bienheureuse.

Début de la discussion - 27/05/2019

Journal d'une énigme de la psychiatrie
Membre Carenity
Posté le

LE TITRE DU LIVRE AINSI QUE SA QUATRIÈME DE COUVERTURE CITÉS CI-DESSUS ONT ÉTÉ MODIFIÉS PAR L’AUTEUR LESQUELS SONT DEVENUS ACTUELLEMENT LES SUIVANTS : 

JOURNAL D’UN DEMI-SIÈCLE DE PSYCHIATRIE D’UN USAGER 

« L’auteur considère qu’il est enfin tiré d’affaire depuis maintenant plus de dix ans de tous ses problèmes de santé psychologique. En accord aussi bien avec sa généraliste qu’avec sa psychiatre psychothérapeute il ne prend seulement qu’un comprimé d’aripiprazole 2 mg par jour pour ses troubles ou sa maladie psychiatriques d’autrefois depuis 2007 alors que la dose recommandée à ce sujet en ambulatoire par le laboratoire qui le fabrique est un comprimé de 15 mg par jour. À la lecture de ses écrits qu’il a adressés de 1962 à 2019 à ses psys, à des dirigeants d’associations d’usagers en psychiatrie, de partis politiques, d’associations féministes, etc. et qu’il a reproduits d’abord sur Internet puis ensuite dans ce livre certains psys prétendent alors qu’il est toujours schizophrène alors que certains autres psys prétendent alors, eux, qu’en réalité, il n’a jamais été schizophrène. Qu’en pensez-vous ? Prière de déposer votre avis dans la fenêtre “commentaire” prévue pour les lecteurs de ce livre sur ce site d’Amazon. Guy Banni est né à Paris en 1945 de parents de la classe ouvrière d’origine polonaise. Il a travaillé comme employé de banque (difficilement car abruti par les médicaments) de 1965 à 1997. Il a été réformé du service militaire en 1966. Il est marié sans enfant depuis 1973. Sa belle-mère a vécu plus de trente ans sous le toit du couple. Celle-ci a d’abord souffert de la paranoïa puis ensuite de la maladie d’Alzheimer. Il a eu six ans et demi d’arrêts de travail et seize hospitalisations pour raison de santé psychiatrique. Les deux premières pour schizophrénie en 1966-1967 et la dernière pour dysthymie en 2000. Sa femme et lui vivent actuellement une retraite bienheureuse sur la Riviera française. » 

Guy BANNI 

https://journal-psychiatrie-guy-banni.blogspot.com