/static/themes-v3/default/images/default/home/bg-generic.jpg?1516194360

Patients Santé de la femme

2 réponses

21 lectures

Sujet de la discussion



Posté le

Besoin de connaître des femmes qui on une vessie inflamatoire suite  une opération vesical avec sondage intermittent ,que j ai réduit intenable  sans infections avec des brûlures et des spams jour et nuit pas de diagnostic de cystite interstitielle leucocytes élevé mais pas obligatoirement comment vaincre ces douleur avec Une dépression du au douleurs , j attend vos témoignages peut t on sans sortir comment gérer l angoisse de la douleur sans toucher le fond, pour moi prise d anti dépresseur plus de choix anxiolytiques je me bat pour mes enfants beaucoup de pleur et de d'espoirs je  continue de me battre dans un parcours médical cahotique merci a vous pour votre soutien 😓

Début de la discussion - 07/12/2020

Vessies inflammatoire


Posté le

Bonjour @Sissi1972‍ , 

Je vous remercie pour l'ouverture de ce nouveau sujet .

J'invite ici quelques membres avec qui vous pourrez échanger : @beffay‍ , @Lilidoubs.‍ , @Concrete‍ , @loupiotte‍ , @Romulus74‍ , @Suesue‍ ‍ @Martine.B‍ , @Kokliko‍ , @Brigitte033‍, @annie5622‍ 

D'avance merci pour vos témoignages, 

Belle journée, 

Doriany de l'équipe Carenity.

Vessies inflammatoire


Posté le

@Sissi1972 Puisque vous avez une endométriose est ce que vous vous faites suivre par un gynécologue, urologue aussi pour l'incidence sur les troubles de la vessie? Mais déjà la maladie elle-même que vous ne pouvez comparez aux troubles urinaires plus ou moins fréquents des femmes qui ont des infections ou inflammations de la vessie. 

Moi, je ne sais pas si les anxiolytiques et anti-dépresseurs sont une bonne solution , le mal être que vous exprimez démontre qu'ils ne vous aident pas...j'espère au moins qu'ils n'aggravent pas votre état.

Je ne suis pas médecin, mais soigner le mal au lieu de tenter d'endormir la porteuse du mal pour qu'elle n'exprime plus son mal, ça me semblerait plus logique.

Vous dites votre parcours médical chaotique, si déjà vous vous limitiez à consulter celui qui traite votre endométriose, suiviez ses directives et ne multipliiez pas avec plus ou moins les conseils et les traitements de chacun, peut être votre problème serait réellement pris en compte. D'autres s'en sortent bien. Pourquoi pas vous ? Avoir confiance vous aidera.

Calmez vous, faites vous soigner convenablement et donnez nous de temps en temps de vos nouvelles. Courage.

Discussions les plus commentées