Evolution de l'infection par le VIH

L’évolution de l’infection par le virus de l’immunodéficience humaine (VIH) est caractérisée par quatre phases distinctes : la primo-infection, la phase asymptomatique, la phase symptômatique mineure, La phase symptomatique majeure ou SIDA
/static/themes-v3/default/images/default/info/maladie/intro.jpg?1516194360

L’évolution de l’infection par le virus de l’immunodéficience humaine (VIH) est caractérisée par quatre phases distinctes :

- La primo-infection : après avoir été contaminé par le VIH, la personne traverse la « période fenêtre » symptomatique, qui dure en moyenne 4 à 6 semaines, mais qui peut aussi aller jusqu’à 6 mois. Il s’agit de l’intervalle de temps qui passe entre le moment de la contamination et l’apparition des anticorps contre le VIH dans le sang. En effet, l’organisme contaminé, dès le premier contact avec le VIH, commence à produire des anticorps spécifiques ciblés contre le virus, qui sont détectables dans le sang après quelques semaines. Durant cette « période fenêtre », la personne est séronégative au VIH, car les anticorps ne sont pas encore détectables dans son sang. Cependant, la personne est quand même en mesure de transmettre le VIH. A la fin de cette « période fenêtre », la personne devient séropositive : cela signifie que l’infection est en place, que les anticorps sont présents dans le sang, et qu’il est possible de transmettre le VIH à d’autres personnes.

- La phase asymptomatique : la phase qui suit la primo-infection est caractérisée par l’absence de symptômes de la maladie ; les lymphocytes T sont cependant détruits progressivement par le VIH qui évolue de manière assez lente. Cette phase peut être très longue ; le VIH peut en effet rester silencieux ou latent des dizaines d'années.

- La phase symptomatique mineure : cette phase peut se développer plusieurs années après la primo-infection. Elle est caractérisée par l’apparition de premiers symptômes, tels qu’un amaigrissement rapide, un herpès extensif, une fièvre qui dure plus d’un mois, des sinusites, une diarrhée persistante ; les défenses immunitaires sont alors très affaiblies, et les infections se multiplient.

- La phase symptomatique majeure ou SIDA : cette phase est caractérisée par l’augmentation importante du nombre de virus : le système immunitaire est débordé et les apparitions d’infections opportunistes augmentent, ainsi que les proliférations cellulaires malignes ; les maladies graves comme les cancers se développent alors. Le SIDA est caractérisé par des poussées successives qui sont interrompues par des phases de latence.

Sources : SIDA Sciences

Dernière mise à jour : 01/05/2018

avatar Équipe éditoriale de Carenity

Auteur : Équipe éditoriale de Carenity, Rédaction

L'équipe éditoriale de Carenity est composée de rédacteurs expérimentés et spécialistes du domaine de la santé qui ont pour objectif de proposer une information impartiale et de qualité. Nos contenus éditoriaux sont... >> En savoir plus

Fiches maladies

Actualité - SIDA-VIH

le 12 mai 2020

Coronavirus et VIH

Lire l'article