«
»

Top

Que manger pour bien nourrir son cerveau ?

Publié le 15 févr. 2021 • Par Candice Salomé

Tout le monde le sait, une alimentation équilibrée, saine et en quantité suffisante, contribue à une bonne santé. Cependant, lorsque nous nous intéressons à notre cerveau, à son fonctionnement et à son développement, nous ne pensons pas forcément au rôle que peut jouer l’alimentation.

Mais alors, comment agit l’alimentation sur notre cerveau ? Quels sont les aliments à privilégier pour le stimuler et pourquoi ?

On vous dit tout dans notre article !

Que manger pour bien nourrir son cerveau ?

Le cerveau ne représente que 2% du poids du corps mais ses besoins en nutriments sont considérables. Afin d’assurer les activités du quotidien et favoriser le bon fonctionnement de notre cerveau, il est essentiel d’adopter une alimentation équilibrée.

Quels sont les nutriments essentiels au bon fonctionnement de notre cerveau ?

Le cerveau supervise la majorité des fonctions de notre organisme comme la transmission de l’influx nerveux, le maintien de la température corporelle ou encore les fonctions d’apprentissage et de mémorisation

Pour bien fonctionner, il a donc de multiples besoins. L’alimentation permet d’assurer la majorité des apports nutritionnels nécessaires au bon fonctionnement du cerveau. 

Petit tour d’horizon des nutriments essentiels :

Les acides gras essentiels :

Le cerveau contient 50% de lipides, c’est donc un organe composé majoritairement de graisse. Les neurones, cellules nerveuses qui assurent la transmission de l’influx nerveux, sont entourés d’une gaine de myéline. La myéline contient, à elle seule, 70 % des lipides nécessaires à la construction et l’entretien des cellules nerveuses.

Une carence en acide gras pourrait entraîner une baisse des performances cérébrales et une fatigue intellectuelle. Cependant, il est essentiel de privilégier les bons acides gras tels que les oméga 3 et 6.

Le glucose :

Le cerveau consomme de grandes quantités de glucose pour fonctionner (40 % des apports glucidiques de l’organisme). Afin d’assurer cet apport, il est préférable de consommer des aliments à index glycémique bas. Le sucre sera alors délivré au cerveau dans la durée. 

Lors de travaux de longues durée ou d’examens, il ne faut pas hésiter à s’alimenter pour éviter la perte de concentration ou les coups de fatigue. 

Les protéines :

Les protéines, qu'elles soient végétales ou animales, ne sont pas stockées par l’organisme. Il faut donc en consommer régulièrement, surtout celles contenant des acides aminés de qualité qui réparent et reconstruisent en permanence les cellules du cerveau. 

Les besoins quotidiens en protéines sont de 70 grammes chez un adulte. Consommer plus de protéines avant une épreuve intellectuelle permettra d’activer des substances comme la dopamine et la noradrénaline qui mettent en alerte les fonctions cérébrales.

Les antioxydants :

Les antioxydants luttent contre l’accumulation des radicaux libres (notamment au niveau du cerveau). Ils permettent ainsi de lutter contre le vieillissement du cerveau. Ils agissent aussi sur la circulation sanguine cérébrale en l’améliorant.

Les vitamines :

L’apport en vitamine est également essentiel au bon fonctionnement de notre cerveau ! En effet, les vitamines B1, B6, B9 et B12 ont un impact positif sur les fonctions cognitives du cerveau. Elles interviennent dans le cadre de la synthèse de l’acétylcholine (neurotransmetteur).

Les oligo-éléments :

Les oligo-éléments contribuent à diminuer l’anxiété, à limiter la fatigue neurologique et à éviter la nervosité et le stress. Le cerveau a notamment besoin de zinc, de magnésium, de fer, d’iode et de cuivre pour bien fonctionner.

Quels sont donc les aliments à privilégier ?

Il est essentiel de bien se nourrir pour conserver de bonnes facultés cognitives et un cerveau en bonne santé. Voici les aliments bénéfiques au bon fonctionnement du cerveau.

editor_meta_bo_img_3bafa67b0dc8279ea13c35f514f8f00b.pngLes aliments à index glycémique bas comme les céréales complètes, les légumineuses et les légumes permettent au cerveau d’avoir une source d’énergie constante libérant progressivement le glucose dans le sang. 

editor_meta_bo_img_ae93069bdd5c21aabd6c635fdb7920cb.pngLes oméga-3 sont essentiels au bon fonctionnement du cerveau. On peut les retrouver dans les poissons gras comme la sardine, le maquereau, le hareng, le thon ou encore le saumon, mais aussi dans les noix, les graines de lin, et dans l’huile de colza (plus difficiles à synthétiser pour les enfants et les personnes âgées).

editor_meta_bo_img_780eaafaf36d6941d3a8d0ab2e46323f.pngLes framboises, les mûres, les canneberges, les groseilles, les baies de Goji et les myrtilles sont riches en antioxydants. Il faut donc en consommer régulièrement. Ces nutriments se retrouvent également dans les tomates, les poivrons, les carottes, les abricots et tous les végétaux colorés !

editor_meta_bo_img_6f7b07b16023c575a1c8dc65f0122e2e.pngLa vitamine E contenue dans les amandes, les noix et les noisettes mais aussi dans l’avocat et les huiles d’olive et de colza permettent de prévenir le déclin cognitif, en particulier chez les personnes âgées.

editor_meta_bo_img_b7e7fd8123721b5954370fd18c5d8be0.pngL'œuf est particulièrement riche en choline, une vitamine du groupe B qui est essentielle à la production d’acétylcholine, le neurotransmetteur associé à la mémoire.

editor_meta_bo_img_b7ba6cc6308409ba5f8846e300244c7c.pngLe curcuma est une épice fortement antioxydante. Elle protège le cerveau du stress oxydant et a des effets bénéfiques sur les troubles de la mémoire. Le curcuma peut venir parfumer de nombreux plats, alors on n’hésite pas !


Cet article vous a-t-il été utile ?

Partagez votre ressenti et vos interrogations avec la communauté en commentaire ci-dessous !

Prenez soin de vous !


10
avatar Candice Salomé

Auteur : Candice Salomé, Rédactrice Santé

Créatrice de contenus chez Carenity, Candice est spécialisée dans la rédaction d’articles santé. Elle a une appétence particulière pour les domaines de la psychologie, du bien-être et du sport.

Candice est... >> En savoir plus

30 commentaires


Béatrix
le 20/02/2021

J’ai trouvé votre article plutôt complet et synthétique. Je n’y ai rien appris car je me suis renseignée sur divers sites il y a quelques années, suite à mes problèmes digestifs. Mais, si à l’époque, j’avais pu lire ce résumé, j’aurais changé de comportement alimentaire bien plus tôt. J’espère que d’autres pourront bénéficier de la lecture de ce papier très inspirant et comprendront à quel point,  le disent si bien les Dr Joyeux, Salman, Lemoine , la santé est d’abord dans l’assiette. Leurs livres et conférences sont très enrichissants. On peut mourir d’un cancer du foie en étant mince, en mangeant équilibré en vitamines, minéraux  mais en consommant trop de sucres. Entre la génération de nos grand-parents et la notre, on consomme 15x + de sucres sur l’espace d’une vie ! Et ce la vaut pour tous les sucres, les lents( pâtes), le fructose ( fruits), etc. Quand on préconise 5 portions de fruits et légumes par jour, il faut veiller à ne manger que 1 ou 2/5 de fruits, et 3 à 4/5 de légumes. J’ai mis longtemps à apprendre cela car les messages ne sont pas clairs à force de vouloir être simples, ils sont simplistes. J’ai même une amie qui pensait bien faire en mangeant 5 gros fruits au lieu d’une ou deux portions. Ceci est d’autant plus vrai que notre métabolisme est moins performant avec l’avancée en âge, les organes étant fatigués. C’est aussi pourquoi, en vieillissant, on grossit plus facilement, car on brûle moins les calories. Le diète intermittente ( consulter pour votre cas avant) permet d’éloigner les maladies dites de civilisation comme le diabète, les maladies cardio-vasculieres, les allergies alimentaires ou autres et les maladies auto-immunes.

Nutrition et activités physiques et humour = cocktail de jouvence.


Argazw10
le 20/02/2021

Bonjour à vous Candice. Bonjour à tous. 

Merci pour toutes ces utiles informations. C’est très intéressant. 

Cordialement. 


Hervé49
le 20/02/2021

Très intéressant !

ça me rappelle que je devrai manger moins de charcuterie......

Je ne fais sans doute pas assez attention à mon alimentation mais je suis gourmand et j'ai un bel appétit  ! 


chabert
le 20/02/2021

Merci pour tous vos conseils  


celestino
le 21/02/2021

Entièrement satisfait , très clair , simple et à la portée de tout le monde ........merci

Vous aimerez aussi

Boissons et régimes Détox : le nettoyage du foie est-il vraiment efficace ?

Boissons et régimes Détox : le nettoyage du foie est-il vraiment efficace ?

Lire l'article
Régime Seignalet : est-il efficace contre certaines maladies chroniques ?

Régime Seignalet : est-il efficace contre certaines maladies chroniques ?

Lire l'article
8 idées reçues sur l’alimentation !

8 idées reçues sur l’alimentation !

Lire l'article
Que manger pour bien dormir ?

Que manger pour bien dormir ?

Lire l'article

Discussions les plus commentées