«
»

Top

Le petit-déjeuner est-il le repas le plus important de la journée ?

Publié le 8 mai 2021 • Par Candice Salomé

Qui n’a pas, à de nombreuses reprises, entendu que le petit déjeuner était le repas le plus important de la journée ? Cette idée selon laquelle ce premier repas serait garant d’une bonne énergie pour toute la journée est bien ancrée dans nos mœurs. 

Mais, pourquoi le petit déjeuner est-il alors le repas le plus important ? Qu’est-ce qu’un bon petit-déjeuner ? Que dit la science à ce sujet ? De quand date le concept du petit-déjeuner ?


On vous dit tout dans notre article !

Le petit-déjeuner est-il le repas le plus important de la journée ?

Quand est né le concept du petit-déjeuner ?

Le concept du petit-déjeuner tel qu’on le connaît à l’heure actuelle est né avec un changement des habitudes alimentaires au tournant du 20° siècle au moment où les pays occidentaux sont en pleine révolution industrielle.

Avant cette période, les individus avaient également une prise alimentaire dès le matin, afin de rompre le jeûne nocturne, mais ce n’était pas ritualisé. En effet, les aliments aujourd’hui associés au petit-déjeuner n’étaient pas répandus. A cette époque, les restes de la veille étaient alors consommés au réveil. 

A cette même période, de plus en plus d'individus quittent la campagne et les champs pour se rendre en ville afin d’occuper des emplois sédentaires (à l’usine ou dans des bureaux) et les travailleurs commencent à se plaindre d’indigestion. Leur repas du matin était inadapté.

Dès lors, le docteur John H. Kellogg s’investit dans des recherches sur “le meilleur mode de vie possible”. Il dispense alors, aux personnes aisées, des traitements allant de l’hydrothérapie à la luminothérapie selon les principes de santé de l’Eglise adventiste du septième jour. Il prescrit des régimes à base d’aliments fades, faibles en matières grasses et en viande à ses patients. Ainsi, en 1898, le docteur John H. Kellogg crée les cornflakes, des pétales à base de farine de maïs, un moyen, selon lui, de lutter contre l’indigestion.

Will Keith Kellogg, son frère, y voit un large potentiel commercial et décide de commercialiser ces céréales pour le grand public en 1907. C’est ainsi que le petit-déjeuner a vu le jour - soutenu par les thèses de nutritionnistes comme John H.Kellogg - et les céréales commencèrent à envahir le marché.

Qu’est-ce qu’un bon petit-déjeuner ?

Un grand nombre de personnes ne prend pas le temps de petit-déjeuner le matin. Pourtant, il est important de prendre le temps de se mettre à table et de s’accorder 20 minutes pour manger comme on le ferait pour le repas du midi ou pour le dîner.

En effet, ce premier repas va apporter l’énergie nécessaire au corps pour passer une bonne matinée.

Un petit déjeuner équilibré se compose d’aliments de saison et peut être composé de produits de différentes catégories. Il est possible de varier les plaisirs d’un jour à l’autre. Il pourra se composer d’une boisson sans sucre (café, thé, rooibos, maté…), d’un aliment riche en protéines (fromage blanc, fromage, yaourt au soja, oeuf…), d’un fruit de saison (kiwi, abricot, banane, orange, fruits secs…) et d’un produit contenant des glucides (biscottes, pain de mie, baguette, flocons de céréales…) sur lequel il est possible de tartiner un peu de beurre, de la confiture ou de la margarine (riche en oméga-3).

Si vous préférez les céréales pour ce premier repas de la journée, surveillez bien la composition de ces dernières car elles contiennent souvent beaucoup de sucre et possèdent donc un index glycémique élevé.

Quels sont les bienfaits du petit-déjeuner ?

Il apporte l’énergie nécessaire pour la première partie de la journée :

Après une période de jeûne de 8 à 12 heures, le corps a besoin de retrouver une certaine énergie pour affronter la première partie de la journée et ainsi avoir la force de tenir jusqu’au repas du midi.

Il favorise la mémoire et la concentration :

Durant la nuit, le taux de glucose dans le sang a tendance à chuter et certains de nos organes, comme le cerveau (dont le carburant est le glucose), fonctionnent alors moins bien au réveil. Un bon petit-déjeuner permet alors d’être plus productif dans la matinée.

Le risque de carences est moins élevé :

Le petit-déjeuner permet de donner à son corps tous les nutriments essentiels à son bon fonctionnement. Ainsi, les personnes qui sautent ce repas auront davantage de risques de carences sur le long terme.

Il empêche le grignotage :

Les personnes qui ne prennent pas de petit-déjeuner ont tendance à ressentir un petit creux en milieu de matinée. N’étant bien souvent pas chez elles, elles auront alors tendance à grignoter des aliments moins équilibrés comme des viennoiseries ou des biscuits, dont la teneur en sucre et en graisses est élevée.

Que dit la science au sujet du petit déjeuner ?

Comme nous l’avons vu précédemment, la croyance selon laquelle le petit-déjeuner serait le repas le plus important de la journée est bien ancrée dans la société occidentale. Néanmoins, les preuves scientifiques sont peu nombreuses.

Globalement, les personnes s’alimentant au réveil ont tendance à être plus minces et en meilleure santé. Cependant, ces individus ont, bien souvent, une alimentation plus équilibrée et font davantage d’exercice physique.

Deux études parues en 2014 dans une revue de référence, l’American Journal of Clinical Nutrition, ont relancé le débat sur le réel intérêt du petit-déjeuner.

Ces études remettent en question le fait que prendre un petit-déjeuner permettrait d’éviter le surpoids. Les scientifiques soulignent l’importance de nombreux facteurs n’ayant pas suffisamment été pris en compte dans les études précédentes, comme l’activité physique ou le milieu socio-économique dont le petit-déjeuner est un marqueur.

En effet, depuis les années 1950 des produits issus de l’industrie agro-alimentaire (comme les céréales, souvent riches en sucre) ont pris place dans notre alimentation.

Ainsi, selon le Professeur Bernard Guy-Grand, dans les cahiers de la nutrition : “Nous ne sommes bien évidemment pas hostiles au petit déjeuner qui a des avantages pour la plupart des consommateurs de tous âges, mais de là à en faire une ardente obligation pour tous dans l’espoir de lutter contre l’obésité…”. 

Seule certitude selon lui : le petit-déjeuner permet de faire le plein d’énergie pour bien démarrer la journée.


Cet article vous a-t-il été utile ? Êtes-vous un adepte du petit-déjeuner ?

Partagez votre ressenti et vos interrogations avec la communauté en commentaire ci-dessous !

Prenez soin de vous !


6
avatar Candice Salomé

Auteur : Candice Salomé, Rédactrice Santé

Créatrice de contenus chez Carenity, Candice est spécialisée dans la rédaction d’articles santé. Elle a une appétence particulière pour les domaines de la psychologie, du bien-être et du sport.

Candice est... >> En savoir plus

34 commentaires


Hookette
le 08/05/2021

Merci pour cette article c'est vrai que mon petit déjeuner est important  


boussafsafb
le 08/05/2021

Très bon article. Salut!


maya78
le 08/05/2021

Nous sommes assez nombreux à ne pas pouvoir manger tôt le matin !  je suis convaincue qu'il faut écouter le rythme de notre corps . il n'y a pas de repas plus important que l'autre pour moi . mais quand on travaille et qu'on n'arrive pas à manger le matin  il faut pouvoir prendre une collation . 


rey1948
le 08/05/2021

Très intéressant pour nous


Argazw10
le 08/05/2021

Bonjour.

merci pour l’article. 

En ce qui me concerne je ne suis pas du tout adepte du petit-déjeuner. Ça m’arrive très rarement de le prendre. 

Vous aimerez aussi

Boissons et régimes Détox : le nettoyage du foie est-il vraiment efficace ?

Boissons et régimes Détox : le nettoyage du foie est-il vraiment efficace ?

Lire l'article
Régime Seignalet : est-il efficace contre certaines maladies chroniques ?

Régime Seignalet : est-il efficace contre certaines maladies chroniques ?

Lire l'article
8 idées reçues sur l’alimentation !

8 idées reçues sur l’alimentation !

Lire l'article
Que manger pour bien dormir ?

Que manger pour bien dormir ?

Lire l'article

Discussions les plus commentées