«
»

Top

Ménopause : quel est son impact sur la vie intime et sexuelle des femmes ?

Publié le 29 janv. 2024 • Par Candice Salomé

Le corps et la sexualité évoluent avec l’âge. En effet, la ménopause peut avoir un impact sur la vie intime et sexuelle des femmes. Mais pas de panique... Il existe des solutions ! 

Mais alors, qu’est-ce que la ménopause et quel est son impact sur la vie intime ? Comment continuer à avoir une vie intime et sexuelle au passage de la ménopause ? 

On vous dit tout dans notre article !

Ménopause : quel est son impact sur la vie intime et sexuelle des femmes ?

Qu’est-ce que la ménopause ? 

Pour la majorité des femmes, la ménopause correspond à la fin des cycles menstruels mensuels qui intervient à l’arrêt de la fonction folliculaire ovarienne, lorsque les ovaires arrêtent de libérer des ovules en vue de la fécondation. 

La ménopause naturelle arrive généralement entre 45 et 55 ans. On considère que la ménopause est confirmée après 12 mois consécutifs sans menstruations et en l’absence d’autres causes physiologiques ou pathologiques qui pourraient stopper le cycle menstruel. 

Les changements hormonaux liés à la ménopause peuvent avoir un retentissement important sur le bien-être physique, émotionnel, mental et social. 

De nombreux symptômes peuvent être ressentis pendant et après la transition vers la ménopause mais cela peut considérablement varier d’une femme à une autre. 

Les symptômes les plus courants sont les suivants : 

  • Des bouffées de chaleur : une sensation soudaine de chaleur dans le visage, le cou et la poitrine, généralement accompagnée de rougeurs de la peau, de sueur, de palpitations et d’une sensation aiguë d’inconfort physique pouvant durer plusieurs minutes, 
  • Des sueurs nocturnes
  • Des changements dans la régularité et le flux du cycle menstruel, 
  • Une sécheresse vaginale
  • Des douleurs pendant les rapports sexuels, 
  • Une incontinence
  • Des troubles du sommeil
  • Des sautes d’humeur
  • Une dépression et/ou de l’anxiété. 

La ménopause peut également s’accompagner de changements dans la composition corporelle et d’une perte de densité osseuse, pouvant contribuer de manière importante à des taux plus élevés d’ostéoporose et de fractures

Quel est l’impact de la ménopause sur la sexualité ? 

Les changements physiques au niveau des organes génitaux 

La ménopause est la résultante d’une baisse de production d’hormones féminines : les œstrogènes et la progestérone. La chute de ces hormones provoque l’arrêt des menstruations mais a aussi diverses conséquences sur les organes génitaux internes et externes. 

Les poils pubiens sont moins nombreux et le vagin peut s’atrophier, devenant plus petit et plus étroit s’il n’y a plus de sexualité. 

Le vagin subit de nombreuses conséquences : la sécheresse vaginale, une perte d’élasticité et un changement d’acidité locale (pH). Cela augmenterait le risque d’infections, d’inflammations et de blessures mécaniques, pouvant rendre les rapports sexuels douloureux. 

L’amincissement de l’épithélium vaginal (muqueuse qui revêt la paroi interne du vagin), la perte d’élasticité et la sécheresse vaginale pourraient conduire à des saignements post-coïtaux et des douleurs. 

Les causes psychologiques qui influent la libido 

Les changements physiques et émotionnels liés à la ménopause peuvent entraîner une diminution de la libido, voire un arrêt total des relations intimes. 

Il faut prendre en considération que la ménopause arrive souvent lors d’une période de transition telle que le départ des enfants du foyer familiale ou encore le départ à la retraite. 

Ces changements peuvent entraîner une certaine détresse, une tendance à l’irritabilité, pouvant mener à une dépression. Or, la baisse de libido est un symptôme qui accompagne très souvent la dépression. 

Comment conserver une vie sexuelle épanouie après la ménopause ? 

Connaître et comprendre l’évolution de son corps et de sa sexualité constitue un premier pas important pour améliorer sa vie sexuelle avec l’âge et l’arrivée de la ménopause. 

La qualité de la relation avec son partenaire, la tendresse et la perception du désir de l’autre constituent des facteurs essentiels à l’épanouissement sexuel. 

En cas de sécheresse vaginale, il est possible d’utiliser un lubrifiant qui permettra de rendre les rapports plus agréables. Certains sont spécifiquement conçus pour les femmes plus âgées. 

Le manque de lubrification dû à la chute des œstrogènes peut également être compensé par un traitement hormonal par œstrogènes. Il existe différentes solutions pour profiter des bienfaits des œstrogènes intravaginaux tels que les anneaux, les comprimés ou les crèmes. 

Un suivi avec un thérapeute de couple pourrait aider à réveiller sa libido après la ménopause. Il est également possible de rejoindre un groupe de discussion entre femmes afin d’extérioriser ses inquiétudes et ses ressentis. Cela permet de dédramatiser la ménopause et de mieux accepter les changements induits. 

Et enfin, plus vous êtes active sexuellement et plus votre zone vaginale sera détendue, améliorant ainsi la lubrification naturelle ! 


Cet article vous a plu ?  
  
Cliquez sur J’aime ou partagez votre ressenti et vos interrogations avec la communauté en commentaire ci-dessous !  
  
Prenez soin de vous !    

28

18 commentaires


coquillette02
le 29/01/2024

Quand on est veuve et qu on a arrêté le traitement de la ménopause,on n a que des désagréments: sécheresse, atrophie vaginale ,vaginose, cystites à répétition.Et on ne nous donne plus de traitement sous prétexte de risques de cancer.Vous parler d une vieillesse sereine!!!


coquillette02
le 29/01/2024

Quand on est veuve et qu on a arrêté le traitement de la ménopause,on n a que des désagréments: sécheresse, atrophie vaginale ,vaginose, cystites à répétition.Et on ne nous donne plus de traitement sous prétexte de risques de cancer.Vous parler d une vieillesse sereine!!!


roseavril20
le 29/01/2024

Bonjour, mon médecin traitant m'a dit que lorsqu'il y a ménopause, c'est 1 an sans règle et sans contraceptifs oraux. Est ce vrai ? Merci pour vos réponse


Candice.S • Animatrice de communauté
le 30/01/2024

@roseavril20 Tout est expliqué dans notre article 🙂


avatar
Utilisateur désinscrit
le 30/01/2024

Bonjour,

Le plus compliqué dans la ménopause par rapport à la sexualité, c'est que la baisse d'hormones entraine une sècheresse vaginale et vulvaire et si l'on n'a plus trop de rapports sexuels, une atrophie du vagin (rétrécissement), donc je vous conseille et c'est ce que ma gynécologue m'avait conseillé : d'avoir des rapports sexuels réguliers avec une bonne crême, malheureusement celles qui vivent seules, n'ont plus qu'à opter pour un godemichet, histoire d'entretenir la zone sexuelle.

Cela peut paraître étrange, mais c'est une réalité.

Vous aimerez aussi

Quels sont les bienfaits du CBD sur les troubles du sommeil ?

Quels sont les bienfaits du CBD sur les troubles du sommeil ?

Lire l'article
Quels sont les médicaments à éviter en cas de canicule ?

Quels sont les médicaments à éviter en cas de canicule ?

Lire l'article
En finir avec le stress chronique grâce à la sophrologie !

En finir avec le stress chronique grâce à la sophrologie !

Lire l'article
L’intéroception : quand notre corps nous parle

L’intéroception : quand notre corps nous parle

Lire l'article

Discussions les plus commentées