«
»

Top

Le sport, un traitement contre les maladies chroniques

22 oct. 2018 • 44 commentaires

Le sport, un traitement contre les maladies chroniques

"On ne soigne pas seulement avec le médicament ou le bistouri": la Haute Autorité de Santé (HAS) publie mercredi un guide pour faciliter la prescription de sport sur ordonnance pour des patients malades chroniques, y compris cardiaques ou diabétiques.

 

Le sport contre les maladies chroniques

Le sport, un traitement efficace

Le sport est un traitement comme les autres ! L'OMS recommande 30 minutes d'activité modérée 5 fois par semaine, mais la mortalité précoce diminurait déjà de 15% grâce à seulement 10 minutes d'activité. En outre, dans le cas de patients atteints de maladies chroniques, le sport permet d'éviter le recours aux médicaments (cholestérol, diabète...) ou de mieux supporter les traitements (cancer...). Il permet également au patient de retrouver confiance en lien et recrée un lien social souvent menacé

Le problème ? De nombreux patients (et leur médecin) n'osent pas se lancer, de peur de se faire mal ou de provoquer un accident cardiaque. Le test d'effort, trop souvent prescrit, doit être réservé aux patients à risque cardiovasculaire élevé qui envisagent une activité sportive intense, a rappelé la HAS. Lorsque le patient ne souffre pas, il n'y a quasiment aucune contre-indication* à une activité légère ou modérée telle que marche active ou vélo.

Un meilleur encadrement pour encourager les prescriptions

Depuis 2016, la loi prévoit que des séances d'activité physique peuvent être prescrites par les médecins traitants. Ces séances sont d'ailleurs mieux suivies lorsqu'elles font l'objet d'une prescription écrite.

Aujourd'hui, la HAS vient de publier un guide de recommandations précises pour six maladies chroniques : surpoids et obésité, diabète de type 2, hypertension, artérielle, bronchopneumopathie chronique obstructive, maladie coronaire stable et accidents vasculaires cérébraux. Ainsi, les médecins ont désormais des outils pratiques comme un questionnaire d'aptitude ou une grille d'évaluation des risques et de la condition physique.

La HAS a d'ores et déjà prévu d'étendre ses recommandations pour la prescription d'activité physique à d'autres pathologies comme les cancers, l'insuffisance cardiaque chronique et la dépression, ainsi qu'aux personnes âgées et femmes enceintes. Le gouvernement a également annoncé qu'une "stratégie nationale sport santé" devrait voir le jour en 2019.

 

Et vous, le sport vous aide-t-il à lutter contre votre maladie ?
Quelles activités physiques pratiquez-vous ?

 

*En ce qui concerne les pathologies citées par la HAS dans son guide. Consultez un professionnel de santé pour définir un programme d'activités physiques qui vous convient.

AFP

avatar Louise Bollecker

Auteur : Louise Bollecker, Community Manager France & Content Manager

Community Manager de Carenity en France, Louise est également rédactrice en chef du Magazine Santé pour proposer des articles, vidéos et témoignages centrés sur le... >> En savoir plus

Commentaires

le 23/10/2018

[HORS SUJET : effacé par moi]

fadada
le 23/10/2018

 moi j'ai pas mal de maladies comme diabète , etc voir mon profil en tout neuf .si la masturbation diminuerait les maladies alors j'ai pas assez joué avec mon zizi mais pour dormir c'est vrai que ça aide des fois. Je fais du footing 10 km par jour et 5 à6 fois par semaine Je fais du sport pour éviter de grossir et aussi pour la forme mais les maladies sont toujours là .

fadada
le 23/10/2018

j'ai fait du sport depuis l'âge de 8 ans et quand j'ai vu sur internet que ça évite d'avoir le cancer de la prostate et bien pas de chance car j'ai eu ce cancer . Si seulement faire du sport on aurait moins de maladies mais quand on nait sous une mauvaise étoile alors tu ramasses toutes ces vacheries  . Moi je pars en me disant que certaines personnes sont pire que moi et ça me soulage un peu mais désolé pour les autres . J'ai même fait des tests en clinique comme volontaire afin de trouver un médicament pour les malades .j'ai 61 ans alors quand je peux faire quelque chose pour faire avancer la science je me porte volontaire mais maintenant ça vient dur justement à cause de mon âge.

le 23/10/2018

.

fadada
le 23/10/2018

exact et tout le monde n'est pas fait pareil et surtout ne réagit pas de la même sorte . Quand , je fais mon footing de 10 km , je le fais tranquille et si ça me dit de marcher un peu , je ne me gêne pas .  Le sport ,j'aime car j'ai été parachutiste à l'armée , alors je te dis pas que le sport j'en n'ai fait . Quand , tu parles de masturbation ,c'est vrai que ça fait du bien pour le moral et le temps qu'on fait ça on ne pense plus à rien .

Surtout garde le moral et exprime toi sur ce site et je te tiendrai compagnie et j'aime lire tes textes car tu dis bien des choses vraies et tu y vas sans détour . J'aime les personnes qui sont directe et qui ne tournent pas autour du pot.

J'ai 61 ans et comme tu as du voir que j'ai été opéré de la prostate et que ça fait du dégât au sexe .Comme jel'ai dit , il faut pas dire une opération mais une mutilation

A+  Arkadia

Vous aimerez aussi

Les meilleures applis nutrition, comment bien s'alimenter simplement ?

Les meilleures applis nutrition, comment bien s'alimenter simplement ?

Lire l'article
Tout savoir sur les traitements corticoïdes (cortisone) : utilité, posologie, effets secondaires...

Tout savoir sur les traitements corticoïdes (cortisone) : utilité, posologie, effets secondaires...

Lire l'article
Masque de protection contre le coronavirus (Covid-19) : législation, types de masques, tarifs...

Masque de protection contre le coronavirus (Covid-19) : législation, types de masques, tarifs...

Lire l'article
Le diagnostic de l'épilepsie raconté par les membres Carenity

Epilepsie

Le diagnostic de l'épilepsie raconté par les membres Carenity

Lire l'article