«
»

Top

L'autocompassion au service de la santé mentale : peut-elle vous rendre plus heureux ?

Publié le 28 août 2023 • Par Somya Pokharna

Dans un monde souvent rongé par l'autocritique et la comparaison, l'autocompassion apparaît comme un puissant antidote. Elle consiste à répondre aux échecs et aux sentiments d'inadéquation avec bienveillance, compréhension et encouragement, au lieu de porter un jugement froid et impitoyable.

Quels sont donc ses avantages pour la santé mentale ? Et comment pratiquer activement l'autocompassion ?

Plongeons dans le monde de l'autocompassion pour obtenir des réponses !

L'autocompassion au service de la santé mentale : peut-elle vous rendre plus heureux ?

Qu'est-ce que l'autocompassion ?

L'autocompassion consiste à diriger la compassion vers l'intérieur, vers soi. Elle se compose de trois éléments clés qui fonctionnent ensemble :

1) La bienveillance par rapport à l'auto-jugement, ce qui signifie être bienveillant et compréhensif envers soi-même au lieu de s'autocritiquer sévèrement, et s'offrir du réconfort et du soutien dans les moments difficiles au lieu d'adopter une approche froide et moralisatrice.

2) L'humanité commune : reconnaître que tout le monde a des défauts, commet des erreurs et connaît des échecs. Cela permet de relier son propre état d'imperfection à la condition humaine, de sorte que les lacunes et les difficultés personnelles peuvent être envisagées dans une perspective plus large.

3) La pleine conscience consiste à être conscient du moment présent de manière claire et équilibrée afin de ne pas ignorer ni trop s'attarder sur les aspects négatifs de soi-même ou de sa vie.

Des recherches approfondies montrent que l'autocompassion est une ressource efficace pour faire face et renforcer la résilience, améliorant de manière significative le bien-être mental et physique. Non seulement cette approche stimule la motivation pour le développement personnel et la réalisation des objectifs, mais elle est ancrée dans l'attention et la recherche du bonheur, plutôt que dans un sentiment d'inadéquation.

Comment développer l'autocompassion ?

L'autocompassion joue un rôle essentiel à différents stades de la vie. Chez les adolescents, le soutien parental, une dynamique familiale harmonieuse et un attachement sécurisant contribuent à une plus grande autocompassion. Des tendances telles que l'égocentrisme adolescent, dans lequel les adolescents sont trop impliqués et incapables de différencier leur perception de ce que les autres pensent d'eux, sont associées à un niveau d'autocompassion plus faible. En outre, l'autocompassion semble arbitrer les liens entre les facteurs familiaux, l'égocentrisme des adolescents et le bien-être (en termes de dépression, d'anxiété et de sociabilité), ce qui montre son importance dans la mise en place de dialogues intérieurs sains avec soi-même.

Au fur et à mesure que les individus mûrissent, l'autocompassion continue d'être essentielle. La recherche indique qu'elle est positivement associée à l'âge, à l'intelligence émotionnelle et à la sagesse. Elle représente les qualités de la maturité émotionnelle, notamment l'acceptation sans jugement de soi et des autres.

Pourquoi faire preuve d'autocompassion ?

Les avantages de l'autocompassion sont bien étayés par la recherche. En voici quelques-uns :

1. Augmentation de la motivation - L'autocompassion et l'acceptation de soi peuvent augmenter la motivation à se remettre d'un échec et à améliorer ses faiblesses.

2. Accroît le bonheur - L'autocompassion est associée à une meilleure humeur et à des caractéristiques positives telles que l'optimisme, la sagesse, l'initiative personnelle et la curiosité.

3. Amélioration de l'image corporelle - L'autocompassion peut conduire à une image corporelle plus saine et à une diminution de la honte corporelle. Les personnes qui pratiquent l'autocompassion se préoccupent moins de leur apparence, sont moins préoccupées par leur poids et apprécient davantage leur corps.

4. Amélioration de l'estime de soi - Une bonne estime de soi dépend souvent de comparaisons sociales et de circonstances extérieures, mais l'autocompassion vient de l'intérieur. Elle peut aider une personne à se sentir mieux malgré les échecs, l'impression d'être inadéquate et les imperfections.

5. Favorise la résilience face à l'adversité - L'autocompassion est souvent essentielle pour surmonter les épreuves car elle améliore la récupération émotionnelle.

6. Réduit la détresse psychologique - Des niveaux élevés d'autocompassion sont liés à un plus grand bien-être psychologique et à une diminution des problèmes de santé mentale tels que l'anxiété et la dépression.

Comment pratiquer l'autocompassion ?

L'apprentissage de l'autocompassion nécessite l'adoption d'approches dans différentes dimensions : physique, mentale, émotionnelle, relationnelle et spirituelle. Voici une série de techniques qui peuvent contribuer à nourrir l'autocompassion :

  • Répondre aux besoins du corps - Il s'agit de consommer des aliments nourrissants, de s'accorder des périodes de repos, de se promener et de se masser la nuque, les pieds ou les mains pour se sentir mieux physiquement.
  • Écrire une lettre adressée à soi-même - Décrire une situation émotionnellement pénible sans blâmer qui que ce soit peut aider une personne à valider ses sentiments.
  • Proposer des mots d'encouragement - Imaginer les conseils de soutien qu'une personne pourrait donner à un ami proche confronté à une adversité et les appliquer ensuite à sa propre situation peut aider à réajuster la perspective.
  • Pratiquer la pleine conscience - Observer ses pensées, ses émotions et ses actions sans porter de jugement ou tenter de les supprimer peut aider à accueillir les aspects positifs et négatifs avec compassion.

A retenir !

L'autocompassion est l'art de se traiter avec la même gentillesse, la même compréhension et le même soutien que ceux que nous apportons naturellement aux autres. Ses trois composantes clés - la bienveillance à l'égard de soi, l'humanité commune et la pleine conscience - créent un cadre qui favorise un véritable bien-être psychologique. Elle permet d'accroître les sentiments de bonheur, de curiosité, d'optimisme et de sociabilité, tout en réduisant l'anxiété, la dépression, la rumination et la peur de l'échec.

Le voyage vers l'autocompassion consiste à apprendre de ses erreurs et à améliorer ses comportements négatifs. Il ne s'agit pas simplement d'un luxe, mais d'une nécessité pour une santé holistique. En s'engageant sur la voie de l'autocompassion, nous débloquons un trésor de ressources intérieures qui nous soutiennent face aux défis et nous guident vers une vie plus satisfaisante et plus épanouissante.

 

Cet article vous a plu ?      
 
Cliquez sur J'aime ou partagez votre ressenti et vos interrogations avec la communauté en commentaire ci-dessous !      
 
Prenez soin de vous ! 

95

18 commentaires


Estebane
le 28/08/2023

Comme le sujet de cet article tombe bien , après la discussion sur la gentillesse , Quand des valeurs sont pour vous vitales , c'est-à-dire qu'au quotidien , c'est le sel de votre vie , et que vous vous prenez une volée de bois verts , ça génère en moi une vague , une grosse vague de tristesse Et l'autocompassion devient pour moi, autoconsolation ! Je n'ai pas un super égo en béton Les certitudes , ce n'est pas mon fort ! Ce sont plus les remises en questions , J'aime la contradiction , mais avec bienveillance , sans brutalité , car dans ce cas , je suis désarmée  et même blessée, surtout si je suis dans une période de fragilité . Alors oui , je vais essayer de pratiquer :(L'autocompassion est l'art de se traiter avec la même gentillesse, la même compréhension et le même soutien que ceux que nous apportons naturellement aux autres. )


Anna13
le 29/08/2023

Avec le temps j'essaye d'être déplus en plus compatissante avec moi-même. Ce n'est pas éviter quand on souffre de problèmes d'estime de soi, quand on a été dénigré par ses parents, son conjoint etc

En avançant dans l'âge je fais attention à mon ressenti, je suis bienveillante avec moi même et avec mon corps.

C'est un travail de tous les jours


Laura30
le 29/08/2023

Quand vous êtes avec une personne qui est toujours en train de vous mettre plus bas que faire


maritima
le 02/09/2023

@Laura30

Se dire que la personne reflète plus ce qu'elle est elle que ce qu 'elle dit de vous


maritima
le 02/09/2023

@Estebane ( ref votre 18h20 du 28 /8 )

je crois que l'auto-compassion c'est d'abord bien se connaitre et reconnaitre que si l'on n'est pas parfait(e) les autres sont loin de l'être aussi ! , L 'auto -compassion commence par s'aimer soi-même telle que l'on est , sans ego inflationniste mais sans non plus se refuser l'estime de soi .

Vous aimerez aussi

La fatigue, comment en venir à bout grâce à la sophrologie ?

La fatigue, comment en venir à bout grâce à la sophrologie ?

Lire l'article
Faire du sport au quotidien sans s’en rendre compte, c’est possible !

Faire du sport au quotidien sans s’en rendre compte, c’est possible !

Lire l'article
Pourquoi et comment pratiquer l’autohypnose ?

Pourquoi et comment pratiquer l’autohypnose ?

Lire l'article
Comment prendre soin de votre audition ?

Comment prendre soin de votre audition ?

Lire l'article

Discussions les plus commentées