«
»

Top

Grippe : les plus de 65 ans particulièrement touchés

Publié le 4 févr. 2015

Grippe : les plus de 65 ans particulièrement touchés
Depuis janvier, les cas de grippe se multiplient dans l'hexagone. Les virus H3N2 et H1N1 touchent tous les départements et tous les âges, de quatre mois à 98 ans.

Personnes vulnérables

D'après le Bulletin épidémiologique de la grippe, publié le 28 janvier par l'Institut de veille sanitaire (InVS), la proportion de malades de la grippe a augmenté de 55 % depuis le 19 janvier, et le taux d'hospitalisation de 43 %.

L'épidémie est particulièrement virulente depuis trois semaines. Sans surprise, les personnes âgées sont plus vulnérables à l'épidémie, en témoigne l'âge moyen des malades : 62 ans. Et, chiffre significatif, 51 % des cas graves de grippe admis dans un service de réanimation ont plus de 65 ans.

Un constat d'autant plus sérieux que le taux de mortalité augmente considérablement après 85 ans, alors que les mesures de prévention les plus simples, comme la vaccination, ne sont pas toujours mises en oeuvre.

Jusqu'au 28 Février

Les médecins estiment pourtant que le vaccin contre la grippe réduit fortement la probabilité de tomber malade. Une minorité de malades (26 %) avaient préalablement été vaccinés contre le virus.

Pour les personnes les plus à risque, la vaccination pourrait les protéger d'une maladie potentiellement mortelle. En effet, depuis novembre, 223 cas graves ont été enregistrés par les services d'ugence, dont 16 décès. Un adolescent de 14 ans domicilié à Anzin-Saint-Aubin (Pas-de-Calais) serait décédé d'une forme sévère de grippe en début de semaine.

Un sombre bilan qui, selon les autorités sanitaires, aurait pu être évité. Elles ont donc étendu la campagne de vaccination d'un mois, jusqu'au 28 février, pour tenter de limiter les dégâts. Hormis les personnes âgées, la campagne vise d'autres groupes à risque dont les femmes enceintes, les patients atteints de certaines affections de longue durée (ALD), ainsi que celles présentant un certain niveau d'obésité (indice de masse corporelle IMC supérieur à 40 kilogrammes par mètre carré).

Une récente étude, publiée dans la revue The Lancet, rappelait également l'intérêt de la prise d'antiviral chez les personnes les plus à risques. Les données indiquent que la prise journalière de 75mg de Tamiflu diminue le risque d’infections des voies respiratoires de 44 % et le taux d'hospitalisation de 63 %.

Pourquoidocteur.fr

5 commentaires


verveine
le 04/02/2015

merci Julien, je couve je couve espérons que ce n'est qu'un rhume!!! il parait que le vaccin cette année ne couvre pas forcement le risque d'avoir la grippe...


le 04/02/2015

bonsoir verveine.tu couves.

bon courage soigne toi .

verlap


matinclair
le 05/02/2015

courage verveine soigne toi bien !! bisous !! 


le 05/02/2015

bonsoir matinclair tu vas bien? CONTENTE DE TE CROISER BISES.


le sage 56 44
le 05/02/2015

bonjour à vous

Je précise que c'est ce que j'ai lu ou entendu je ne sais plus ou ; que le vaccin avait été fabriqué en octobre et que entre temps il avait muté, est ce vrai ???

Si oui ATTENTION DANGER !!! 

Etes vous au courant de qqe chose comme ça ???

clt

Vous aimerez aussi

Insomnie – Les alternatives aux somnifères : sophrologie, autohypnose et thérapie cognitivo-comportementale (TCC)

Insomnie – Les alternatives aux somnifères : sophrologie, autohypnose et thérapie cognitivo-comportementale (TCC)

Lire l'article
La luminothérapie : qu'est-ce que c'est et quels sont ses effets bénéfiques sur la santé ?

La luminothérapie : qu'est-ce que c'est et quels sont ses effets bénéfiques sur la santé ?

Lire l'article
Comment prendre soin de sa santé naturellement ?

Comment prendre soin de sa santé naturellement ?

Lire l'article
Dérouillage matinale : pourquoi cela se produit et que faire pour y faire face ? Tous nos conseils !

Dérouillage matinale : pourquoi cela se produit et que faire pour y faire face ? Tous nos conseils !

Lire l'article

Discussions les plus commentées