«
»

Top

Traitements du diabète de type 2 : avis de patients chroniques

Publié le 13 mai 2021 • Par Clémence Arnaud

Le diabète de type 2 est plus fréquent que le diabète de type 1 et entraîne d’autres pathologies lorsqu’il est mal contrôlé comme de l’hypertension artérielle, des complications vasculaires ou encore rénales, par exemple. Différents traitements sont disponibles pour contrôler la glycémie des patients atteints de diabète de type 2. 

Quelles sont les stratégies thérapeutiques dans le diabète de type 2 ? Quels sont les avis des patients concernant leurs traitements ?

On vous dit tout dans notre article !


Traitements du diabète de type 2 : avis de patients chroniques

De nombreux traitements existent pour les personnes atteintes de diabète de type 2. Ces médicaments sont prescrits lorsque les mesures hygiéno-diététiques n’ont pas été suffisantes pour contrôler la glycémie. Les traitements existants à l'heure actuelle sont pris sous forme orale ou injectable.

Les antidiabétiques oraux

Les médicaments qui améliorent la sensibilité à l’insuline 

Ces médicaments vont améliorer l’efficacité de l’insuline au niveau du foie et des muscles notamment . La famille thérapeutique utilisée est les biguanides avec pour seule molécule la metformine.

Lorsqu’elle ne suffit pas à contrôler la glycémie, la metformine peut être utilisée en association avec les médicaments stimulant la production d’insuline (sulfamides hypoglycémiants, glinides) ou avec l'insuline.

editor_meta_bo_img_ed03a82f96dc77052e50e59d07d17b6a.png

Un patient de la plateforme Carenity France à propos de Stagid® décrit : "À part quelques problèmes digestifs de temps en temps, c’est un bon traitement”

En ce qui concerne la metformine, un autre patient a décrit : "À ce médicament, il faut associer une remise en question de ses habitudes de vie (alimentation, sommeil, activité physique)

<<< N'hésitez pas à consulter notre article sur la metformine >>>

Les médicaments qui stimulent la production d’insuline

Deux familles d’antidiabétiques stimulent la libération d'une quantité plus importante d'insuline par le pancréas : les sulfamides hypoglycémiants (glibenclamide, gliclazide…) et les glinides (répaglinide).

Les sulfamides hypoglycémiants sont souvent proposés en association avec la metformine.

Les glinides ont une durée d’action un peu plus courte que les sulfamides hypoglycémiants et doivent être pris juste avant le repas.

editor_meta_bo_img_bd8c0141512eac1ba9a30caad95ce486.png

Tout comme les autres antidiabétiques, la question des hypoglycémies se pose chez les patients prenant ce traitement.

C’est le cas de ce patient de la plateforme Carenity France : “Ayant plusieurs médicaments oraux à prendre chaque jour et une injection par semaine, je ne sais pas dans quelle proportion le Gliclazide agit dans l'amélioration de la glycémie, s'il est vraiment efficace. Pour l'instant, seul ce cocktail est probant sur les résultats si je fais attention à mon régime alimentaire et si je fais suffisamment de marche.

Les médicaments qui réduisent l’absorption des sucres

Il s’agit de la famille d’inhibiteurs des alpha-glucosidases composée de l’acarbose. Il retarde le processus de digestion, ce qui entraîne un ralentissement du passage des sucres dans le sang après les repas. En raison de son mécanisme d’action, il doit être pris au début des repas.

Il est normalement utilisé en association avec d’autres antidiabétiques mais il peut être utilisé seul en cas de contre-indication ou d’intolérance à la metformine et aux sulfamides hypoglycémiants.

Les effets indésirables principaux et très fréquents sont digestifs avec des flatulences, des diarrhées…

Les médicaments qui agissent par le biais des incrétines

Les incrétines sont deux hormones intestinales : le GLP-1 (glucagon like peptide-1) et le GIP (glucose-dependent insulinotropic polypeptide). Elles sont sécrétées après un repas et contrôlent la sécrétion d’insuline par le pancréas. La sécrétion de glucagon est également limitée.

Deux familles de médicaments existent, les gliptines sont une famille de molécules qui se prennent par voie orale. Elles vont inhiber l’action de la dipeptidylpeptidase-4 et donc ralentir la dégradation du GLP-1 (Januvia®, Galvus®…).

Le risque d’hypoglycémie avec les gliptines est limité car elles agissent seulement lorsque le taux de sucre dans le sang est élevé.

Les médicaments qui favorisent l’élimination des sucres

La dapagliflozine appartient à une classe d'antidiabétiques appelée inhibiteurs du cotransporteur sodium-glucose type 2 (SGLT2). Le cotransporteur de sodium-glucose de type 2 est présent au niveau des reins. Ces antidiabétiques bloquent son action, ce qui diminue la réabsorption du glucose au niveau du rein et, en conséquence, favorise l’élimination du glucose dans l’urine.

Les associations d’antidiabétiques oraux

Le contrôle de la glycémie nécessite parfois l’association de deux antidiabétiques appartenant à des familles qui ont des modes d'action différents. Il existe des associations fixes d’antidiabétiques qui permettent de ne prendre qu’un comprimé : metformine et sulfamide hypoglycémiant (Glucovance®), metformine et inhibiteur de la dipeptidylpeptidase-4 (gliptine) (Eucreas®, Janumet®…).

editor_meta_bo_img_39cbc718f5a80ff7baa79674b8475a93.png

Concernant Janumet®, un membre Carenity France a commenté : “Satisfaite dans sa globalité mais je mets une réserve car, par moment, j'ai des diarrhées qui seraient dues au Janumet

Les antidiabétiques injectables

Les médicaments qui agissent par le biais des incrétines

Comme nous l'avons vu précédemment, certaines molécules agissent sur la glycémie par le biais d’incrétines. C’est le cas des analogues de la glucagon-like peptide, substances proches de la glucagon like peptide-1 (GLP-1), qui résistent à l’action de la dipeptidylpeptidase (Trulicity®, Ozempic®, Victoza®…)

editor_meta_bo_img_3f1f1b258ce67d8f1f9dfd1cdbcb38a7.png

Un membre de la plateforme Carenity France a écrit au sujet de Trulicity® : "C'est très bien. Moi j’ai eu presque tous les effets indésirables, mais j'ai des connaissances qui n’ont rien eu, j’ai persévéré car j’ai perdu 11 kilos et mon hémoglobine est passée de 8.8 à 6.7. Une piqûre par semaine faites moi-même.

Les injections d’insuline

L’insuline est une molécule indiquée principalement dans le diabète de type 1. Elle peut cependant être utilisée dans le diabète de type 2 lorsque le diabète est non contrôlé.

 <<< N’hésitez pas à consulter notre article sur l’insulinothérapie fonctionnelle >>>

Les associations d’antidiabétiques injectables

Un médicament associant une insuline de longue durée d'action (insuline dégludec) et un antidiabétique injectable (le liraglutide, un analogue du glucagon-like peptide) est désormais disponible. Il s’agit du Xultophy®. Il est utilisé dans le traitement du diabète de type 2, en association avec d'autres antidiabétiques oraux, lorsque ces antidiabétiques associés au régime alimentaire et à l'exercice physique se sont montrés insuffisants pour contrôler le diabète.

editor_meta_bo_img_0504a4490cc24d6c9dc0ad1ca4ac6dd1.png

En faisant attention à chaque repas c'est une insuline très efficace” a commenté une membre de la plateforme France. 

Consultez avant tout votre professionnel de santé pour toute question concernant votre traitement.


Cet article vous a-t-il été utile ?

Êtes-vous sous traitement antidiabétique?

Partagez votre ressenti et vos interrogations sur vos traitements avec la communauté en commentaire ci-dessous !

Prenez soin de vous !


avatar Clémence Arnaud

Auteur : Clémence Arnaud, Assistante Marketing Digital

Clémence ARNAUD est actuellement stagiaire au sein de l'équipe marketing digital. Son rôle consiste à animer et modérer la communauté pour que les utilisateurs aient la meilleure expérience possible sur la... >> En savoir plus

8 commentaires


arlesienne
le 13/05/2021

cet article sur le diabète est FORMIDABLE! simple a lire ? j'ai pris des notes car trés  éclairant sur le diabéte! j'ai compris que certains médicaments ont des effets secondaires? je suis greffée ,en effet j'ai des effets comme ,mal aux yeux ,je vois parfois trouble, cela devrait passer au bout d'un certain temps!  Alors avec les médicaments pour le diabète ,ou il y aura des effets,cela me laisse perplexe... je vais en parler avec le diabétologue? j'ai un nouveau médicament RAPAMUNE pour la greffe.... le mifortime? me  donnait des cancers de peaux.... bonne continuation et merci  infiniment pour vos reportages sur les maladies,cela me réconforte de lire toutes les personnes qui  vous  soutiennent. Arlésienne  


Dinadou
le 15/05/2021

Bonjour, très bon article, super intéressant. Merci.


BOCCACCINI
le 20/05/2021

Malheureusement le diabète n'est pas un manque de médicaments, il est le résultat de nos choix alimentaires. De plus, les médicaments ne traitent que le symptôme de la maladie , une glycémie trop haute, mais pas la cause de la résistance à l'insuline, la graisse.https://www.pragmaconcept.com/catalogue-general/369-guerir-du-diabete-et-vite-.html


amoureux
le 21/05/2021

Il faut avant tout un bon équilibre alimentaire le problème est que souvent les régimes. Ne sont pas bien respecté mon mari est diabétique et sous insuline et c est difficile pour lui de se passé de produits sucré.


BOCCACCINI
le 21/05/2021

@amoureux Madame le sucre n'est pas la cause du diabète, c'est la graisse mais le sucre nest pas sain car il participe à la prise de poids.

Vous aimerez aussi

Coronavirus et diabète

Diabète de type 2

Coronavirus et diabète

Lire l'article
Diabète de type 2 : mieux connaître la Metformine

Diabète de type 2

Diabète de type 2 : mieux connaître la Metformine

Lire l'article
Diabète : discriminations, vie professionnelle, préfecture... que veulent-vraiment les patients ?

Diabète de type 2

Diabète : discriminations, vie professionnelle, préfecture... que veulent-vraiment les patients ?

Lire l'article
Diabète : enquête sur une maladie banalisée

Diabète de type 2

Diabète : enquête sur une maladie banalisée

Lire l'article

Fiche maladie