«
»

Top

L'homéopathie, pas assez efficace pour être enseignée à l'Université ?

25 sept. 2018

L'homéopathie, pas assez efficace pour être enseignée à l'Université ?

La Haute autorité de santé (HAS) va évaluer, d'ici février 2019, l'efficacité de l'homéopathie et le bien-fondé de son remboursement. Les doyens de différentes universités se sont positionnés pour ou contre l'enseignement de cette pratique. 

homéopathie

Les arguments contre l'enseignement de l'homéopathie

Dès mi-mars 2018, une centaine de médecins prenaient la parole dans une tribune à charge publiée dans les pages du Figaro. Ils dénoncaient les médecines alternatives dont l'homéopathie fait partie, pratiquées "par des charlatans en tout genre qui recherchent la caution morale du titre de médecin pour faire la promotion de fausses thérapies à l'efficacité illusoire".

C'est au tout début du mois de septembre que la faculté de médecine de Lille a tranché : le diplôme d'homéopathie est suspendu pour l'année universitaire 2018-2019, tant que la HAS n'aura pas rendu ses conclusions. Le doyen de l'université, Didier Gosset, attend également des échanges nationaux plus larges pour encadrer la pratique et son enseignement. La faculté de Lille emboîte donc le pas à l'université de Bordeaux qui a stoppé cet enseignement dès 2009. 

"Force est de constater que nous enseignons une médecine fondée sur les preuves - on tient à une rigueur scientifique, absolue - et force est de constater qu'en parallèle l'homéopathie n'a pas évolué, que c'est une doctrine qui est restée en marge du mouvement scientifique, que les études sont rares sur l'homéopathie, qu'elles sont peu solides, maintenir notre enseignement serait le cautionner", a-t-il affirmé.

Les défenseurs de l'homéopathie répliquent

Certains médecins ont porté plainte contre leurs confrères signataires de la tribune du Figaro devant l'Ordre des médecins. Du côté des universités, plusieurs doyens de facultés de médecine et pharmacie ont choisi de continuer l'enseignement universitaire de l'homéopathie car c'est bien cette formation qui garantira la qualité des soins futurs prodigués. "L'université doit être le seul garant de la qualité d'une formation qui est indispensable pour comprendre et connaître leur intérêt, mais aussi leurs limites" expliquent ces médecins et professeurs.

Les présidents de la Conférence des présidents d'université (Gilles Roussel), de la Conférence des doyens des facultés de médecine (Jean Sibilia) et de la Conférence des doyens des facultés de pharmacie (Bernard Muller) ont déclaré dans un communiqué qu'ils soutenaient "une démarche d'évaluation objective", se référant à celle de la Haute autorité de santé (HAS).
 

La France est le pays numéro 1 mondial des préparations homéopathiques.
Vous êtes directement concernés, que pensez-vous de l'homéopathie ?
Des médecines alternatives ?

avatar Louise-B

Auteur : Louise-B, Content & Community Manager

Community Manager de Carenity en France, Louise est également rédactrice en chef du Magazine Santé pour proposer des articles, vidéos et témoignages centrés sur le vécu des patients et qui portent leur voix. Forte d'une formation pluridisciplinaire axée sur le journalisme, elle coordonne la rédaction des contenus des plateformes Carenity et facilite l'expérience des membres sur le site.

Commentaires

le 26/09/2018

Bonjour,

Pour mes aphtes, avant j'utilisais du Pyralvex, devenu trop cher, qui n'arrangeait rien en fait. Maintenant, avec du Borax 5CH, je les fais disparaitre avec 5 billes en une à 3 prises.

le 28/09/2018

Qu'est-ce qu'une évaluation objective  en matière de santé?  Je crains qu'il y ait derrière ces belles déclarations une préoccupation  plus économique qu'éthique.

Je pense  que c'est une erreur de pratiquer l'exclusion en médecine et que l'homéopathie, les médecines alternatives et jusqu'aux médecines d'autres continents ( l'être humain n'a pas attendu la médecine occidentale pour se soigner...) sont à considérer . Le tout est de trouver le milieu juste . S'il serait folie de croire qu'on guérit un cancer avec de l'homéopathie  mais il  est tout aussi inconsidéré de prescrire du paracétamol  pour faire baisser la fièvre alors que qqs granules de Belladonna ( homéopathie) fonctionnent très bien .   J'ajouterai enfin que des plantes toutes simples ont permis de créer bon nombre de médicaments anticancéreux aux noms compliqués . 

le 30/09/2018

Oui oui,  ..... Si on pouvait les supprimer de suite ces médecins homéopathes....ils ne coûteraient plus rien à la sécu,  déremboursements des visites , des médicaments pour l'homéopathie,  pourtant l'homéopathie n'a jamais tué personne, beaucoup d'enfants en prennent ainsi que les personnes intolérantes à certains médicaments..........Quoi faire devant un mur dressé pour vous arrêter.....une fois de + ça fera du bien au gouvernement, qui cherche à se remplir les poches par tous les moyens........   mais on a bien vu que chez eux  ils ont tous de bons salaires.....  et puis.....on a bien vu aussi le déremboursement de certains médicaments très chers ,.....alors ..........nous faisons bien ........marche arrière......    bientôt nous ne pourrons plus nous soigner.....

Alors. OUI ....IL FAUT GARDER NOS MÉDECINS HOMÉOPATHES...OUI IL FAUT LEUR DÉLIVRER LEUR DIPLÔME...

OUI IL FAUT LES LAISSER VIVRE,..

le 01/10/2018

Bonjour !

Rien à rajouter à ce qui est écrit au-dessus de mon commentaire.

Une question d'argent encore une fois au détriment de la santé des malades.  L'homéopathie est efficace.  Certes, elle ne soigne pas les cas graves mais elle est un complément indispensable au soulagement des douleurs. Pour ma part, ne tolérant que peu de médicaments, elle m'a permis de faire passer des douleurs rapidement. Placebo m'a-t-on dit. Non. L'effet positif est trop flagrant. Dans le cas du placébo qu'on m'explique alors pourquoi la Reine d'Angleterre utilisé (entre autre) l'homéopathie pour soigner ses chevaux ! L'homéopathie est utilisée chez l'animal. Il ne sait pas ce qu'on lui donne et cela le soulage tout comme l'enfant. Pour certains maux, je le répète, l'homéopathie guérit. Bien sûr ! Il y a des charlatans mais chez les médecins aussi. Il faut trouver un médecin homéopathe qui connaisse parfaitement cette façon de soigner ! Bref. Cela serait un non non sens de supprimer ce que beaucoup de malades trouvent efficace pour leur santé.

Mais d'un autre côté que d'argent rentrerait dans les caisses de la sécurité sociale si ces granules étaient déremboursées ! Une sacrée aubaine ! 

le 01/10/2018

Il n'existe pas un seul essai en double aveugle prouvant que l'effet homeopathique est supérieur à l'effet placebo donc il paraît scandaleux de continuer à enseigner et a rembourser au frais d'une majorité de gens qui n'ont aucune raisons de croire à cette pseudo Médecine.

Vous aimerez aussi

Quelles maladies et quels médicaments sont incompatibles avec le paracétamol ?

Quelles maladies et quels médicaments sont incompatibles avec le paracétamol ?

Lire l'article
Rencontrez Louise, votre animatrice de communauté

Rencontrez Louise, votre animatrice de communauté

Lire l'article
Vie professionnelle et maladie chronique : le vécu et les solutions des membres Carenity

Vie professionnelle et maladie chronique : le vécu et les solutions des membres Carenity

Lire l'article
Les aides financières contre la perte totale ou partielle de revenus

Les aides financières contre la perte totale ou partielle de revenus

Lire l'article