/static/themes-v3/default/images/default/home/bg-generic.jpg?1516194360

Patients Greffe-Transplantation

5 réponses

23 lectures

Sujet de la discussion

1

Membre Carenity • Animatrice de communauté
Posté le

Ce 22 juin, pour la 18e journée internationale de réflexion sur le don d’organes, Carenity a choisi de mettre en lumière des personnes concernées par le don. Découvrez les équipes dynamiques et motivées des Relais de l’espoir qui séviront au triathlon de Cagnes-sur-Mer le 1er juillet.

relais-de-l'espoir

Ils ont été transplantés d’un rein, d’un cœur, de la moelle osseuse ou de tissus (valve cardiaque et cornée). Ils ont un proche en attente d’une greffe. Ils travaillent en dialyse, au bloc ou dans n’importe quelle structure médicale. Ils militent tous pour le don d’organes et, ensemble, ils participent au triathlon (natation en Méditerranée, vélo au col de Vence et course à pied sur la plage) de Cagnes-sur-mer, dimanche 1er juillet. Parmi les milliers de sportifs présents, ces dix-neuf équipes des Relais de l’espoir seront le symbole de la vie après la greffe.

Des vies sauvées

Parmi eux, Maxime est transplanté d’un rein. Son père le lui a donné en 2011. Maxime a repris le sport après sa greffe et enchaine aujourd'hui les exploits en vélo et surtout en trail. Il se confrontera au Col de Vence lors des Relais de l’espoir. Laurent est greffé d’un rein depuis de nombreuses années. C'est un sportif aguerri. Il participe d'ailleurs au triathlon de Deauville ce dimanche. A Cagnes, il enchainera natation et vélo sur le grand parcours.

Olivier est le Breton de l’étape. Passionné de cyclisme, il s’est lancé le défi de réaliser le Paris-Brest-Paris en vélo en 2019. Plus de 600 kilomètres sans s’arrêter ! Il sera sur la partie longue distance à l’attaque du Col de Vence. Chloé a une double casquette : elle est infirmière dans le secteur de la transplantation au CHU de Toulouse et greffée de la cornée. Après avoir perdu la vue à l’adolescence, Chloé participe aujourd'hui régulièrement aux courses "spéciales don d’organes". Elle sera sur la partie longue distance.

Emmanuel et Michael sont frères jumeaux. Pour sauver son frère, Michael lui a donné un rein. Et c'est aujourd'hui, ensemble, qu'ils participent aux Relais de l’espoir ! Véronique, greffée de la moelle osseuse, sera, elle, accompagnée de Pierre, son médecin. 

relais de l'espoir

Céline Bousrez, triathlète et triple championne de France de duathlon, est la marraine des Relais de l'espoir. 

Un sujet toujours tabou

Les Relais de l’espoir ont pour vocation de valoriser l’ensemble des étapes de la transplantation constituant la chaîne du don d’organes. A l’origine de cette initiative, l’association Montagnes d’espoir et son infatigable président, Emmanuel Gastaud. Ce passionné de sport et de voyages a créé l’association en 2010 pour aider et inciter les dialysé(e)s et transplanté(e)s à mieux vivre leurs vies et leurs projets malgré la maladie. "Qu’on soit pour ou contre le don d’organes, il faut l’exprimer. Trop de gens attendent une nouvelle vie, trop de patients meurent chaque jour faute de greffon disponible." A travers les Relais de l’espoir, Emmanuel espère pouvoir sensibiliser le plus largement possible le public à cette cause.

-> Le don d’organes est encore un sujet tabou dans notre société. Près de 24.000 persones attendent un organe alors que seulement 6.000 greffes sont réalisées chaque année. Aujourd’hui, chacun est donneur au nom de la Solidarité nationale à moins d’avoir exprimé son refus de son vivant. Les équipes de prélèvement demandent ainsi l’avis du défunt à ses proches. Il est donc primordial d’en parler avec son entourage et de faire connaître ses choix.

Carenity est partenaire des Relais de l’espoir et soutient son message : "Le don d’organes, moi, j’en parle !" N’hésitez pas à les aider également via leur campagne de financement participatif.

Site web de l'association Montagnes d'espoir  - Site web des Relais de l'espoir  - Page Facebook des Relais de l'espoir

relais de l'espoir

Début de la discussion - 22/06/2018

Parlez du don d’organes grâce aux Relais de l’espoir !
1

Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Formidable ces athlète moi je suis pour à fond 

Parlez du don d’organes grâce aux Relais de l’espoir !
Membre Carenity
Posté le

 ancien marathonien et isuffisant rénal chronique,j'aurai aimé participer soit en vélo soit en courrant

Parlez du don d’organes grâce aux Relais de l’espoir !
Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

super moi il y a longyemps que j'ai ma carte et ma famille est au courant

Parlez du don d’organes grâce aux Relais de l’espoir !
Membre Carenity
Posté le

Bravo et merci à vous tous , j'ai été sauvé in-extrémis grâce à une transplantation pulmonaire . Il ne se passe pas un jour où je remercie par la pensée le donneur et surtout sa famille qui , malgré la peine et le chagrin de la perte d'un être cher , m'ont rendu à la vie . Je n'aurai pas non plus assez de remerciements pour les équipes de l'hôpital Foch qui m'ont soigné avec dévouement et une extrême gentillesse : comme je le dis souvent , Foch est ma deuxième maison .

Jean Marc

Parlez du don d’organes grâce aux Relais de l’espoir !
Membre Carenity
Posté le

Même histoire que jean marc ... mais au centre chirurgical marie lannelongue . Merci aux donneurs et à leurs proches nous permettant de re-vivre ... et encore plus intensément !

icon cross

Ce sujet vous intéresse ?

Rejoignez les 193 000 patients inscrits sur la plateforme, informez-vous sur votre maladie ou celle de votre proche et échangez avec la communauté

C'est gratuit & anonyme