«
»

Top

Quels sont les remèdes naturels qui peuvent vous aider à mieux vivre avec la maladie de Crohn ?

Publié le 9 janv. 2021 • Par Gilda Teissier

La maladie de Crohn est une inflammation chronique de la paroi du tube digestif. Elle peut toucher n'importe quelle portion du tube digestif depuis la bouche jusqu'à l'anus mais, dans 95 % des cas, les zones inflammatoires se situent préférentiellement dans l'iléon (partie terminale de l'intestin grêle), le gros intestin (colon) et/ou l'anus.

Il n'existe pas de remède ou de solution rapide pour soigner la maladie de Crohn, mais il existe des méthodes naturelles qui peuvent aider à soulager la douleur et les poussées. 

Qu'est-ce que la maladie de Crohn ? Quels sont les remèdes naturels qui peuvent soulager la douleur ? Quels sont les conseils qui peuvent aider à soulager les poussées ?

On vous dit tout dans notre article !

Quels sont les remèdes naturels qui peuvent vous aider à mieux vivre avec la maladie de Crohn ?

Qu'est-ce que la maladie de Crohn ?

La maladie de Crohn est une maladie inflammatoire de l'intestin qui provoque une inflammation du tube digestif, pouvant entraîner des douleurs abdominales, une diarrhée sévère, de la fatigue, une perte de poids et de la malnutrition. Cette affection est douloureuse et peut parfois entraîner de graves complications. 

Toute partie de l'intestin grêle ou du gros intestin peut être touchée de manière continue ou par segment. Selon les individus, l'affection peut être confinée au côlon ou l'inflammation peut se propager dans les couches plus profondes de l'intestin.

Les signes et symptômes de la maladie de Crohn peuvent aller de légers à graves. Ils se développent, habituellement, de manière progressive mais peuvent s'exprimer de manière soudaine et sans avertissement. La maladie évoluant par poussées, il existe des périodes de rémission, c'est-à-dire une période de temps pendant laquelle il n'y a aucun signe ou symptôme.  

Parmi les symptômes les plus courants de la maladie de Crohn, on peut citer la diarrhée, la fatigue, la fièvre, la présence de sang dans les selles, les douleurs et crampes abdominales, les plaies buccales, la réduction de l'appétit, la perte de poids et les douleurs près ou autour de l'anus. 

Les personnes atteintes de formes graves de la maladie de Crohn peuvent également présenter des calculs rénaux, une carence en fer, un retard de croissance ou de développement sexuel et une inflammation de la peau, des yeux, des articulations, du foie ou des voies biliaires.

Selon la clinique Mayo, il n'existe pas de remède connu pour la maladie de Crohn, mais les thérapies peuvent considérablement réduire ses signes et ses symptômes et même entraîner une rémission et une guérison à long terme de l'inflammation. 

Des remèdes naturels pour soulager la douleur

Malgré les progrès de la médecine, la cause exacte de la maladie de Crohn reste inconnue. Les médecins savent que le régime alimentaire et le stress peuvent aggraver la maladie, et que des facteurs tels que l'hérédité et un système immunitaire défaillant jouent probablement un rôle dans son développement.

Compte tenu du fait que l'alimentation joue un rôle, il existe plusieurs remèdes naturels qui se sont avérés efficaces pour tenter de maintenir la maladie de Crohn à distance ou même pour aider lors des poussées. La seule chose dont il faut toujours tenir compte est que chaque personne est différente, même lorsqu'on parle de cette maladie. Ces remèdes aident donc généralement un grand pourcentage de personnes atteintes de cette maladie, mais il est conseillé d'en parler à votre médecin et/ou de les essayer un par un et de voir s'ils vous conviennent. Ces remèdes sont :

  • Les probiotiques : visent à rétablir l'équilibre de la flore intestinale en ajoutant des germes utiles. Vous pouvez en trouver dans les aliments, comme les yaourts fermentés, la choucroute et le miso.
  • Les prébiotiques : ils fournissent du carburant aux bactéries utiles qui se développent dans votre tube digestif. Vous pouvez en trouver dans les bananes, les oignons, les poireaux, les topinambours, les asperges et les feuilles de pissenlit.
  • L'extrait d'ananas ou la bromélaïne : peut être capable de combattre l'inflammation. Les scientifiques pensent qu'il pourrait aider à soulager les symptômes de la maladie de Crohn, mais il n'a été testé qu'en laboratoire jusqu'à présent.
  • Le jus d'aloe vera : ses effets calmants pourraient faciliter la digestion et améliorer l'immunité. Commencez lentement car l'aloe vera peut provoquer des diarrhées.
  • Les omégas 3 : un remède populaire pour de nombreux problèmes de santé qui impliquent une inflammation. Vous pouvez les obtenir en mangeant des poissons gras comme le saumon, le maquereau et le hareng. Ils sont également disponibles sous forme de comprimés.
  • L'extrait de boswellia serrata : plusieurs études cliniques pilotes ont examiné l'efficacité de l'extrait de résine de gomme de boswellia serrata pour les personnes atteintes de la maladie de Crohn.
  • Le Mastic de Chios : la résine produite par l'arbre à Mastic de Chios sur l'île grecque de Chios possède un grand nombre de substances antioxydantes, qui peuvent réduire l'inflammation.
  • Les compléments alimentaires de potassium et de magnésium : ils peuvent aider à soulager les vomissements et les nausées, ainsi que les complications qui découlent d'une diarrhée chronique.

En plus de favoriser la consommation des produits mentionnés ci-dessus, il est également important de savoir qu'il y a des aliments qui devraient être évités car, dans la plupart des cas, ils ont tendance à être nocifs pour les personnes atteintes de la maladie de Crohn. Ces aliments sont :

  • Le gluten
  • Les aliments frits
  • Les produits laitiers
  • La nourriture épicée
  • Les sodas et autres boissons sucrées
  • La margarine, le beurre et le lard
  • Les viandes rouges et les viandes transformées

Quelques conseils pour vous aider lors des poussées

Si vous êtes confronté à une grave poussée, vous pouvez envisager un régime liquide afin de donner du repos à votre système. Vous pouvez également essayer le régime GAPS ou le régime FODMAP. Un régime anti-inflammatoire strict peut être votre meilleure option. 

Une autre bonne façon d'éviter, ou de soulager, les poussées est de connaître les aliments auxquels vous pourriez être allergique, ou intolérant, et donc de les éviter pour éliminer les déclencheurs potentiels. Vous pouvez effectuer un test de sensibilité alimentaire chez votre praticien ou par un laboratoire. Vous pouvez également noter tout ce que vous avez mangé pendant un mois ou deux, y compris les quantités, et les symptômes que vous avez eus. 

En plus du repos intestinal, pour aider à combattre les poussées, vous pouvez vous efforcer à dormir davantage, à vous reposer, à boire beaucoup d'eau, à minimiser le stress et l'exercice physique intense, et à faire des siestes si nécessaire. Laissez à votre corps le temps de guérir.

Conclusion

Le plus important est d'écouter votre corps et de toujours consulter votre médecin. Une taille unique ne convient pas à tous, il faut donc faire des tests pour voir ce qui vous convient le mieux et être patient. 

Cet article vous a-t-il été utile ?
Partagez votre ressenti et vos interrogations avec la communauté en commentaire ci-dessous !

Prenez soin de vous !


3

2 commentaires


Nana65
le 13/01/2021

Apparemment je n’ai pas tout ces symptômes  j’ai l’anus qui me sers   Problème de défection  douleurs fessiales  fatigue, je mange ce que vous conseiller, peut pratiquer aucun sport, mais c’est bien résumé .  Cela peut aider  les personnes, car les médecins ne connaissent pas trop et sont un peu démunis par rapport à la maladie 


Haiter
le 05/06/2021

Le grand problème c'est les ballonnements qui gênent énormément

Le ventre devient dur surtout après un repas même léger

Quoi faire dans ces conditions 

Vous aimerez aussi

Qu’est-ce qu’une biothérapie ? Spécial maladies inflammatoires

Maladie de Crohn

Qu’est-ce qu’une biothérapie ? Spécial maladies inflammatoires

Lire l'article
Savoir comprendre ses examens médicaux dans les MICI

Maladie de Crohn

Savoir comprendre ses examens médicaux dans les MICI

Lire l'article
Témoignage photo : le syndrome du côlon irritable empêche de vivre

Syndrome de l'intestin irritable

Témoignage photo : le syndrome du côlon irritable empêche de vivre

Lire l'article
Maladies intestinales et coronavirus

Maladie de Crohn

Maladies intestinales et coronavirus

Lire l'article

Fiche maladie