«
»

Top

Quelle est la différence entre un kinésithérapeute et un ostéopathe ?

Publié le 16 janv. 2021 • Par Candice Salomé

Si en apparence elles peuvent se ressembler, il existe cependant de grandes différences entre ces deux professions. Même si le kinésithérapeute et l’ostéopathe sont des thérapeutes du corps dont l’outil de traitement est la main, les ressemblances s’arrêtent là. 

Mais alors, quelle est la différence entre un kinésithérapeute et un ostéopathe ? Quel est leur champ d’action respectif ? En quoi ces professions peuvent-elles améliorer le quotidien des patients chroniques ? Ces thérapies sont-elles complémentaires ?

On vous dit tout dans notre article !

Quelle est la différence entre un kinésithérapeute et un ostéopathe ?

En quoi consiste les métiers de kinésithérapie et d'ostéopathie ?

Le kinésithérapeute a tout d’abord un rôle de soignant. Une fois que le médecin a posé un diagnostic précis, le kinésithérapeute cible directement la zone malade ou douloureuse et lui apporte une action spécifique. Il utilise des techniques manuelles (massages, mobilisations passives et actives, étirements…), certains appareillages (machines de rééducation et des appareils de musculation), et/ou des exercices de rééducation. La kinésithérapie nécessite plusieurs séances à intervalles réguliers et se fait sur prescription médicale.

Selon Candice Péres, kinésithérapeute à Aix-en-Provence : “Le kinésithérapeute a également un rôle d’éducateur thérapeutique en proposant des conseils et des exercices à réaliser à la maison”.

Il va traiter la zone problématique avant de la réintégrer dans le schéma corporel complet, en renforçant les muscles de la zone sensible ou en corrigeant les gestes par exemple, en vue de prévenir une nouvelle blessure.

L'ostéopathe porte une vision globale sur le corps et cherche à en rétablir l’équilibre. C’est une médecine douce qui agit sur l’ensemble de la mobilité du corps par des techniques manuelles ou des manipulations (“faire craquer les articulations”).

Selon Alejandro Orive, ostéopathe à Lyon : “L’ostéopathe croit en l’équilibre du corps et, grâce à cela, la santé globale peut s’améliorer”. Il traite donc une pathologie en recherchant l’origine de celle-ci dans l’ensemble du corps humain.

Une séance d’ostéopathie va donc soulager des symptômes donnés. Elle ne nécessite pas de diagnostic spécifique ni de prescription médicale. Les séances peuvent être ponctuelles et isolées dans le temps.

Selon Candice Péres et Alejandro Orive : “La plus grande différence entre les deux pratiques est la prise en charge par la sécurité sociale et les mutuelles. L’ostéopathie  n’est pas encadrée par les codes de santé donc, dans la plupart des cas, les séances ne sont pas remboursées”.

Cependant, les ostéopathes se battent pour la reconnaissance de leur pratique, et de plus en plus de mutuelles proposent un remboursement partiel des séances.

Quel est le champ d’action de ces deux métiers ?

Il existe de nombreuses spécialisations en kinésithérapie comme la kiné périnatale, la kiné respiratoire, la kiné du sport… La kinésithérapie peut intervenir pour divers problèmes. Ainsi, le champ d’action est large :

  • la rééducation post-traumatique (fracture, entorse, tendinite) ou post-chirurgicale,
  • les pathologies neurologiques ,
  • les troubles musculosquelettiques,
  • la rééducation des patients atteints de paralysie,
  • les affections rhumatologiques,
  • les affections cardiorespiratoires,
  • la rééducation du périnée
  • et bien d’autres…

L’ostéopathe travaille sur l’harmonie corporelle et s’intéresse au système dans sa globalité. Il agit principalement sur les systèmes musculaires, osseux et articulaires, le système viscéral (organes digestifs et thoraciques) et le système crânien.

L'ostéopathie peut soulager :

  • le système orthopédique (tendinites, entorses, maux de dos),
  • les névralgies,
  • les troubles cardiovasculaires,
  • le système digestif,
  • les troubles ORL (migraines, bronchites, acouphènes…),
  • l’anxiété, le stress et la dépression,
  • les maux dus à un traumatisme,
  • les bébés pour certains troubles comme : coliques, reflux, crâne plat…

La kinésithérapie et l’ostéopathie sont-elles complémentaires ?

La kinésithérapie peut voir son action complétée voire optimisée par l’ostéopathie. Il n’est donc absolument pas contradictoire de consulter deux praticiens différents pour un même trouble.

La kinésithérapie va s’attacher à la mobilité de la structure osseuse lourde et ne tiendra pas forcément compte des tissus et des fluides. L’action du kinésithérapeute va donc permettre d’agir sur le gros de la réduction de mouvement mais ne redonnera pas forcément une souplesse générale au corps. Et c’est là que l’intervention de l’ostéopathe peut être bénéfique et complémentaire. Il peut venir augmenter l’action du kinésithérapeute en redonnant une souplesse à l’ensemble des structures sollicitées par le mouvement, en prenant compte de la mobilité des tissus et des fluides.

Candice Péres et Alejandro Orive rappellent que, “même si les deux pratiques peuvent être complémentaires, l’une ne peut se substituer à l’autre”.

Malgré certains points communs, les deux pratiques sont pourtant bien différentes. La kinésithérapie et l’ostéopathie n’ont ni les mêmes buts ni les mêmes pratiques mais n’en restent pas moins complémentaires.

L’ostéopathe peut notamment préparer le corps pour optimiser la rééducation par le kinésithérapeute.

En cas de doute, n’hésitez pas à demander conseil à votre médecin traitant qui vous orientera vers le professionnel adéquat.

Merci à Candice Péres, kinésithérapeute à Aix-en-Provence et Alejandro Orive, ostéopathe à Lyon, pour avoir accepté de répondre à nos questions.


Cet article vous a-t-il été utile ?
Partagez votre ressenti et vos interrogations avec la communauté en commentaire ci-dessous ! 

Prenez soin de vous !


avatar Candice Salomé

Auteur : Candice Salomé, Rédactrice Santé

Créatrice de contenus chez Carenity, Candice est spécialisée dans la rédaction d’articles santé. Elle a une appétence particulière pour les domaines de la psychologie, du bien-être et du sport.

Candice est... >> En savoir plus

4 commentaires


Hookette
le 16/01/2021

Bonjour @Candice.S‍  - J'ai de la chance d'être suivie par un kiné - ostéo - et par une kiné où je fais de la rééducation Mézière  qui dure quand même une heure par contre moins bien remboursés par rapport à une séance de kiné


gerom45
le 19/01/2021

                    Bonjour,

               Pour mon compte personnel, je préfère l'ostéopathe. La finale est plus satisfaisante. Il faut visiter un kiné en plusieurs séances.Il est difficile d'avoir un rendez-vous alors que chez un ostéopathe, on peut avoir un rendez-vous dans la semaine. La SS préfère rembourser 40 séances de kiné qu'une seule d'ostéopathe. Pourquoi?


gene30
le 21/01/2021

Bonjour, 

Pour la 1ere fois je suis allée    avant Noël.  Je ne savais plus quoi faire...les seances Kine, ne geraient pas le problème  de mon piriforme en plus de la fibro, les pertes d'équilibre  fréquentes  ont été  réglées  par l'ostéopathe.  Une seance ne suffira pas, mais un mieux  à  ce niveau, important  car je tombais souvent. A suivre...


Nana65
le 25/01/2021

Bon je vais me décider à voir un ostéopathe après le Covid je vous dirai si cela m’a aidé pour la névralgie pudentale donc je souffre nana 65 merci

Vous aimerez aussi

Quel est l’impact psychologique des douleurs chroniques ? Les membres Carenity témoignent !

Quel est l’impact psychologique des douleurs chroniques ? Les membres Carenity témoignent !

Lire l'article
Quels sont les bienfaits et les risques des huiles essentielles sur la santé ?

Quels sont les bienfaits et les risques des huiles essentielles sur la santé ?

Lire l'article
Qu’est-ce que la zoothérapie ?

Qu’est-ce que la zoothérapie ?

Lire l'article
Les troubles du sommeil : ce qu’en pensent les membres Carenity !

Les troubles du sommeil : ce qu’en pensent les membres Carenity !

Lire l'article