«
»

Top

SEP : les patients veulent un cannabis thérapeutique légal et remboursé

Publié le 29 mai 2018 • Par Léa Blaszczynski

SEP : les patients veulent un cannabis thérapeutique légal et remboursé

Le cannabis thérapeutique serait-il un remède miracle pour soulager les douleurs des malades chroniques ? Pour la Journée mondiale de la sclérose en plaques le 30 mai, la communauté sépienne de Carenity donne son avis.

cannabis traitement

Les déclarations de la ministre de la Santé font l’actualité depuis une semaine. Le cannabis pourrait-il légalement faire son entrée en France ? C’est possible. "J'ai demandé aux différentes institutions qui évaluent les médicaments de me faire remonter l'état des connaissances sur le sujet, parce qu'il n'y a aucune raison d'exclure, sous prétexte que c'est du cannabis, une molécule qui peut être intéressante pour le traitement de certaines douleurs très invalidantes", a déclaré Agnès Buzyn.

Dans la communauté sclérose en plaques de Carenity, les patients n’ont pas attendu les annonces du gouvernement. Sur nos 425 répondants, seulement 18% ignorent ce qu'est le cannabis thérapeutique. Quant aux autres, 83% connaissent le cannabidiol (CBD), 40% le Sativex et 27% évoquent la marijuana, la weed, etc.

Cannabis thérapeutique : 60% des patients SEP sont prêts à l'essayer 

Si le cannabis pouvait pâtir auparavant d’une mauvaise image – celle d’une substance réservée à un usage récréatif –, les choses ont bien changé. Aujourd'hui, 73% des patients SEP avouent n’avoir aucune appréhension (notamment au sujet du risque d'addiction et des effets secondaires) et 85% ne craignent pas le regard négatif de leur entourage.

« Contrairement aux croyances populaires, le sativex ne contient pas de psychotropes et je ne vois aucun éléphant rose ! Bien au contraire, je suis plus calme, les crampes disparaissent et les douleurs aussi. Seul point négatif : mon assurance ne veut pas me le rembourser… »

Et le changement de mentalités ne s’arrête pas là : 88% estiment que le cannabis devrait être légalisé et 78% qu’il devrait être remboursé par la Sécurité sociale. Ainsi, 66% seraient prêts à être dans l’illégalité pour soulager les symptômes de leurs sclérose en plaques. D'ailleurs, 24% de nos sondés ont déjà pris du cannabis thérapeutique. 

Des effets sur la spasticité et les douleurs neuropathiques

Selon nos sepiens utilisateurs, 48% confirment que le cannabis soulage leurs douleurs. « J'utilise depuis 4 mois l'huile de CBD. J'ai retrouvé un sommeil réparateuret une atténuation réelle de mes douleurs aux membres inférieurs. Et, en accord avec mon neurologue, j'arrive à diminuer les antidépresseurs (laroxyl), utilisé pour les douleurs neuropathiques. » Outre un effet sur la spasticité, l’endormissement, et les douleurs neuro, le cannabis peut également permettre de retrouver une vie intime : « Il soulage énormément et me permet d’avoir une sexualité normale, j’en consomme avant chaque rapport sinon ce n’est pas possible. »

Le cannabis est aussi une chance lorsque les anti-douleurs ne fonctionnent plus. « Mon corps ne réagit plus de manière satisfaisante à la codéine, ni au tramadol. Malgré des doses très fortes (parfois, de façon occasionnelle, au-delà de la limite autorisée), je tremble et sue encore de douleurs. C'est alors que j'ai recours au cannabis, acheté légalement ou non (selon sa forme) en Allemagne. Grâce au CBD, je peux enfin trouver le sommeil, sans devoir en plus prendre des somnifères. C'est pour moi une énorme délivrance ! »

Des patients obligés d’être hors-la-loi

Car le principal problème de ces usagers reste l’obtention. Un frein pour toute la communauté puisque 20% de nos sondés sont en colère de devoir être hors-la-loi. « Il n’est pas acceptable de devoir devenir hors-la-loi pour se procurer une plante naturelle utilisée dans de nombreux pays pour de nombreux maux et dont les résultats sont connus de tous ! » « Selon mon médecin, c’est une drogue. Il y a beaucoup de préjugés sur le cannabis, il devrait y avoir beaucoup plus de documentations accessibles sur ce sujet afin d’informer les gens correctement. Selon moi, le cannabis est beaucoup plus naturel que n’importe quel médicament. »

Mais pour beaucoup, peu importe ce parcours du combattant puisque les résultats sont là : « Meilleure qualité de vie, meilleur sommeil, apaisement des douleurs, apaisement et fin des migraines et vomissements, apaisement des vessies impérieuses, meilleur appétit...  Bref, je suis dans l'illégalité juridiquement parlant mais je vis mieux ! »

Et vous, que pensez-vous du cannabis thérapeutique ? En prenez-vous ? Souhaiteriez-vous qu'il soit autorisé ?

2

Enquête Carenity mai 2018

avatar Léa Blaszczynski

Auteur : Léa Blaszczynski, Rédactrice santé, experte en communication

Chez Carenity depuis 2013, la rédaction d’articles santé n’a plus de secrets pour Léa. Elle a une appétence particulière pour les domaines de la psychologie, de la nutrition et de l’activité physique.

Léa est... >> En savoir plus

51 commentaires


majoemabelle
le 30/05/2018

jamais pris!

mais aimerais fortement essayé pour amélioré ma  spasticité et crampes et ainsi réduire les médicament Baclofène Dentrium ...)


yinyang • Membre Ambassadeur
le 30/05/2018

Il me parait évident que le cannabis ,surtout débarrassé de ses éléments psychotropes, est moins agressif pour l'organisme que tous ces médicaments autorisés , pour le moment mes douleurs sont occasionnelles et supportables, donc aucune expérience dans ce domaine il est vrai , mais il n'y a aucunes raisons pour que je doute du témoignage des autres.

S'il le fallait j'aimerais bien ne pas être hors-la-loi . de plus un remboursement au même titre que les autres thérapies me parait logique .

Bonne journée à toutes et tous

Marie


guipat
le 30/05/2018

Je suis impatiente d'avoir ce médicament car pour l'instant les médicaments que je prends toujours aussi mal, depuis 7 ans ma vie n'est que douleur physiques et morales.


HLNguff
le 30/05/2018

Oui après l avoir essayer pour une névralgie faciale cbd


calise56
le 30/05/2018

En dehors des interdits des gouvernements, et si cela fonctionnait ? Franchement, je ne suis pas contre, si par ailleurs un suivi médical était sérieux et avéré!

Vous aimerez aussi

Quels sont les troubles psychologiques qui peuvent survenir au cours de la sclérose en plaques ?

Sclérose en plaques

Quels sont les troubles psychologiques qui peuvent survenir au cours de la sclérose en plaques ?

Lire l'article
Le virus d’Epstein-Barr : pourrait-il être la cause de la sclérose en plaques ?

Sclérose en plaques

Le virus d’Epstein-Barr : pourrait-il être la cause de la sclérose en plaques ?

Lire l'article
Traitements de la sclérose en plaques : avis des patients chroniques

Sclérose en plaques

Traitements de la sclérose en plaques : avis des patients chroniques

Lire l'article
Sensation d'oppression dans la sclérose en plaques : comment la gérer ?

Sclérose en plaques

Sensation d'oppression dans la sclérose en plaques : comment la gérer ?

Lire l'article

Discussions les plus commentées

Fiche maladie