«
»

Top

Que se passe-t-il quand nous dormons ?

Publié le 11 nov. 2021 • Par Courtney Johnson

Le sommeil est crucial pour notre santé. En fait, en tant qu'êtres humains, nous passons en moyenne un quart à un tiers de notre vie à dormir. 

Mais que se passe-t-il exactement lorsque nous dormons ?  

On vous dit tout dans notre article !

Que se passe-t-il quand nous dormons ?

Comment le sommeil change-t-il au cours de la nuit ? 

Les chercheurs avaient l'habitude de croire que les gens étaient physiquement et mentalement inactifs pendant le sommeil. Aujourd'hui, grâce à de nouvelles connaissances, nous savons que ce n'est pas le cas ! 

Il existe quatre stades de sommeil que nous traversons tout au long de la nuit. Les trois premiers stades constituent ce que l'on appelle le sommeil à mouvements oculaires non rapides (non-REM), et le quatrième est le sommeil à mouvements oculaires rapides (REM), le stade où se produisent les rêves. 

editor_meta_bo_img_853507dc61fad582087d272336fb6c83.png


Ce cycle se produit plusieurs fois au cours de la nuit et sa durée varie, généralement de 70 à 120 minutes.  

Etape 1 : S'endormir / sommeil léger non-REM 

Cette phase est la période de transition entre l'état de veille et le sommeil. Pendant cette brève période (qui dure généralement environ 7 minutes), nous connaissons un sommeil très léger, le rythme cardiaque, la respiration et les mouvements des yeux ralentissent, et les muscles se détendent. Les ondes cérébrales commencent également à ralentir. 

Etape 2 : sommeil léger non-REM

Ce stade est une période de sommeil léger avant d'entrer dans le sommeil profond. À ce stade, la température corporelle baisse, les mouvements oculaires cessent, le rythme cardiaque et la respiration ralentissent encore plus, et les muscles se détendent plus profondément. À ce stade, l'activité des ondes cérébrales atteint brièvement un pic, puis continue à ralentir. 

Nous passons la majeure partie de notre cycle de sommeil au stade 2 du sommeil

Etape 3: sommeil profond non-REM

Le stade 3 du sommeil non-REM est la phase qui nous permet de nous sentir frais et dispos le matin. Il s'étend sur de longues périodes au cours de la première moitié de la nuit. Au cours de cette phase, le rythme cardiaque, la respiration et l'activité cérébrale tombent à leur niveau le plus bas, et il peut être difficile de se réveiller

Ce type de sommeil est réparateur et c'est le moment où le corps répare les tissus, les muscles et les cellules, et restaure son énergie.  

Etape 4: sommeil profond REM

Le sommeil paradoxal apparaît pour la première fois environ 90 minutes après l'endormissement. Pendant cette phase, comme son nom l'indique, les yeux bougent rapidement derrière des paupières fermées. Pendant le sommeil paradoxal, l'activité cérébrale, la respiration, la pression artérielle et la fréquence cardiaque augmentent pour atteindre un niveau proche de celui de l'éveil. 

La plupart de nos rêves ont lieu pendant le stade 4, tout comme le traitement des informations par le cerveau, ce qui en fait une phase importante pour la mémoire et l'apprentissage. 

Que se passe-t-il dans notre corps et notre cerveau lorsque nous dormons ?

Presque toutes les parties du corps subissent des changements pendant le sommeil. Lorsque nous nous endormons, des mécanismes de remplacement s'activent dans le cerveau, déclenchant le passage de milliers de neurones de l'état de veille à l'état de sommeil, ce qui envoie des signaux dans tout le corps. 

Bien que les scientifiques ne sachent pas encore très bien quel est le processus du sommeil ni à quoi il sert, nous savons que le sommeil favorise les systèmes immunitaire et cardiovasculaire et contribue à équilibrer le métabolisme.  

Nous pouvons observer des changements dans un certain nombre de processus corporels clés pendant que nous dormons, tels que : 

Le fonctionnement cérébral

Lorsqu'elles sont mesurées dans un cadre clinique, nos ondes cérébrales présentent des schémas clairs liés à chaque étape du sommeil. Au début du sommeil non paradoxal, l'activité cérébrale ralentit ; toutefois, aux stades 2 et 3, on observe de brefs pics d'énergie cérébrale.  

Dans le sommeil paradoxal, l'activité cérébrale s'accélère et différents types d'ondes cérébrales peuvent être observés, ce qui explique pourquoi ce stade est le plus souvent associé au rêve. Les scientifiques pensent que le sommeil paradoxal favorise les fonctions cognitives essentielles, comme la consolidation de la mémoire. 

Les niveaux d'hormones

Le sommeil et le rythme circadien (l'horloge interne du corps) jouent tous deux un rôle clé dans la production d'hormones dans le corps, telles que : 

  • La mélatonine, l'hormone du sommeil, 
  • Le cortisol, qui joue un rôle dans la réponse au stress, 
  • L'hormone de croissance, qui soutient le métabolisme et le développement des os et des muscles. 
  • La leptine et la ghréline, qui régulent l'appétit. 

Les niveaux de ces hormones fluctuent au cours des différents stades du sommeil pendant la nuit, et la qualité du sommeil d'une personne peut potentiellement affecter leur production pendant la journée. 

Le tonus musculaire

À mesure que le corps passe par chaque stade du sommeil non paradoxal et que la dépense énergétique du corps diminue, les muscles se détendent progressivement. Pendant le sommeil paradoxal, de nombreux groupes de muscles connaissent une atonie, un état temporaire de paralysie, qui empêche les membres de bouger en fonction du contenu de nos rêves.

Le système respiratoire et les yeux ne sont toutefois pas affectés, de sorte que nous continuons à respirer et que nos yeux vont et viennent derrière des paupières fermées, d'où le nom de sommeil paradoxal. 

Les rêves

Les rêves sont plus fréquents et plus intenses pendant le sommeil paradoxal, bien qu'ils puissent survenir à n'importe quel autre stade du sommeil. Cependant, les rêves qui se produisent pendant le sommeil paradoxal et le sommeil lent présentent généralement des schémas d'ondes cérébrales différents, les rêves pendant le sommeil paradoxal étant plus immersifs, imaginatifs ou bizarres dans leur contenu. 

La fréquence cardiaque

Notre rythme cardiaque commence à ralentir au cours du stade 1 du sommeil et atteint son rythme le plus lent au stade 3. Cependant, pendant le sommeil paradoxal, notre rythme cardiaque s'accélère pour atteindre presque le même rythme que lorsque nous sommes éveillés

La respiration

Comme pour le pouls, la respiration ralentit également pendant le sommeil non paradoxal et atteint son taux le plus bas pendant le stade 3. Elle peut s'accélérer et devenir irrégulière pendant le sommeil paradoxal. 

Le sommeil joue un rôle crucial pour notre santé, car il donne au cerveau et au corps le temps de se réparer et de refaire le plein d'énergie après une longue journée. 

Si nous ne dormons pas suffisamment, nous pouvons ressentir certains effets secondaires tels que des changements d'humeur, des problèmes de concentration et de mémoire, et une immunité affaiblie. 

La plupart des adultes ont besoin d'environ 7 à 9 heures de sommeil, mais cela peut varier en fonction de la personne et de la phase de la vie. Si vous avez des problèmes de sommeil, n'hésitez pas à en parler à votre médecin. Il pourra vous orienter vers un spécialiste ou un centre du sommeil, qui sera en mesure d'identifier la cause sous-jacente et de vous aider à améliorer la qualité de votre sommeil. 


Cet article vous a-t-il été utile ?

Cliquez sur j’aime ou partagez votre ressenti et vos interrogations avec la communauté en commentaire ci-dessous !  

Prenez soin de vous ! 


62
avatar Courtney Johnson

Auteur : Courtney Johnson, Rédactrice Santé

Courtney est créatrice de contenu chez Carenity et se concentre sur la rédaction d'articles santé. Elle a une appétence toute particulière pour les thèmes de la nutrition, du bien-être et de la... >> En savoir plus

7 commentaires


Dinadou
le 12/11/2021

Bonjou, sujet très intéressant surtout que cela me concerne. Beaucoup de mal à m endormir. J espere sincèrement retrouvé un jour un sommeil réparateur. 


Ibiscus93
le 12/11/2021

Lecture attentive, peut permettre d'apporter des réponses sur l'état général au réveil. Reste à trouver les bonnes réponses pour ces nuits d'insomnie ou réveils fréquents. 


bouchramira
le 13/11/2021

bonjour article très intéressant .Au stade  sommeil profond non-REM notre corps entre dans une phase mort et notre âme voyage dans le ciel . 


ChoupetteS
le 13/11/2021

Sommeil réparateur


aquarella
le 13/11/2021

@Dinadou  bonjour, j'avais du mal moi aussi à m'endormir et chaque soir maintenant je cherche 5 trucs positifs qui se sont passé dans ma journée, je pense que ça m'évite de ruminer les choses négatives de la journée justement et je fais des rondes d'eft silencieuses pendant 15 mn et je m'endors direct

Vous aimerez aussi

Le stretching : les bienfaits pour la santé

Le stretching : les bienfaits pour la santé

Lire l'article
Quel a été l'impact de la Covid-19 sur les patients touchés par une maladie chronique ? Résultats de l'enquête mondiale !

Quel a été l'impact de la Covid-19 sur les patients touchés par une maladie chronique ? Résultats de l'enquête mondiale !

Lire l'article
Se réveiller tôt, quels sont les avantages pour la santé ?

Se réveiller tôt, quels sont les avantages pour la santé ?

Lire l'article
Vitamines et maladies chroniques : on vous aide à démêler le vrai du faux.

Vitamines et maladies chroniques : on vous aide à démêler le vrai du faux.

Lire l'article

Discussions les plus commentées