«
»

Top

Les malades chroniques sont-ils laissés pour compte par la pandémie de Covid-19 ?

Publié le 23 déc. 2020 • Par Gilda Teissier

Depuis le début de la pandémie, Carenity sonde ses membres afin de connaître l'impact de la Covid-19 dans leur quotidien. Quand les autorités publiques et les professionnels de santé se concentrent sur les patients atteints de la Covid-19, Carenity a essayé de comprendre, à travers deux enquêtes, l'impact de la crise sanitaire sur les patients chroniques et leurs proches.

Comment les patients atteints de maladies chroniques font face à la pandémie actuelle ?

Découvrez vite leurs réponses dans notre article !

Les malades chroniques sont-ils laissés pour compte par la pandémie de Covid-19 ?

La Covid-19 est un syndrome respiratoire aigu qui, depuis son apparition en Chine en décembre 2019, a alarmé la population mondiale et a poussé chaque pays à prendre des mesures extrêmes pour maintenir sa population en sécurité. Pour contenir la maladie, des pratiques de confinement et d'éloignement social ont été mises en place dans de nombreux pays depuis mars 2020, entraînant un changement des habitudes de vie quotidienne, une réduction des activités physiques, une perturbation des fournitures médicales et des consultations, etc.

Afin de mieux comprendre la façon dont les patients chroniques font face à cette pandémie, Carenity a mené une étude en deux parties, la première du 19 mars au 19 avril 2020, avec un total de 7 458 répondants et la seconde du 3 juin au 21 septembre 2020, avec 3 876 répondants

L'objectif de ces enquêtes a été de comprendre les sources d'information préférées des patients sur la Covid-19 et leurs besoins en matière de conseils et de soutien spécifiques. Carenity s'est également intéressé au suivi des changements dans l'accès aux soins et aux traitements, ainsi qu'à l'impact à long terme de cette pandémie sur les patients chroniques.

Les participants aux deux enquêtes sont majoritairement atteints de ces 5 pathologies :

Asthme | Sclérose en plaques | Diabète de type 2 | BPCO | Hypertension

editor_meta_bo_img_e6847f8f191c718478f5127237784ace.png Seulement 3% des répondants ont été testés à la Covid-19

Concernant leurs accès aux consultations médicales et aux traitements, les patients ont répondu :

editor_meta_bo_img_cd949654347c875e721e0a62f70550ee.png 49% ont vu un impact sur la fréquence des consultations avec leur médecin depuis le début de la pandémie

editor_meta_bo_img_75ceb78b4b27a255cbdb713f52cf9c28.png25% ont répondu qu'il était plus difficile de trouver un médecin disponible

editor_meta_bo_img_a1baa04d1daf601ff61de2b21d672ec2.png46% des répondants ont vu leurs opérations ou leurs consultations médicales annulées ou reportées

editor_meta_bo_img_b9b115549329d56e6b442d595da47cb8.png 1 patient sur 10 a avoué qu'il était plus difficile de trouver son traitement en pharmacie

18% des patients sous traitement au long cours ont changé la fréquence de leur prise de traitement durant la période où la première enquête a été administrée, mais durant la seconde enquête, ils étaient 21% à avoir modifié leur traitement. De la même façon, durant la première vague de l'enquête,10% des répondants ont partiellement ou totalement stoppé leurs traitements, alors que durant la seconde vague, 40% ont arrêté la prise de leurs traitements, temporairement ou non.

"Mon médecin m'a dit de stopper mon traitement car il pouvait me rendre plus vulnérable à la Covid-19" a dit un répondant.

Bien que l'accès aux professionnels de santé s'est amélioré durant les deux vagues de l'enquête, il est toujours compliqué pour certains patients d'avoir accès aux consultations médicales, même si la plupart d'entre eux ont essayé la téléconsultation.

editor_meta_bo_img_fe7db86564576dc7481c2017a0f681b3.pngPresque 25% des patients atteints de maladies chroniques ont utilisé la téléconsultation et 83% en ont été satisfaits

editor_meta_bo_img_c2f6880177e5fdf3d69544aa307afe95.png63% des répondants ayant essayé la télémédecine sont prêts à l'utiliser à nouveau

Concernant l'accès à l'information et le respect des recommandations des autorités de santé et du gouvernement, les patients ont répondu que l'accès aux masques et au gel hydroalcoolique s'est amélioré durant la seconde vague de l'enquête

La chose la plus importante pour les patients atteints de maladies chroniques, à cette époque, était de recevoir des informations sur les risques liés à leur maladie spécifique et sur les mesures qu'ils devaient prendre en matière de traitements et de prévention. Ces besoins ont été exprimés de manière similaire entre les patients qui ont eu accès à l'information et ceux qui n'ont reçu aucune information.

editor_meta_bo_img_06a60d375a8a026b25afd9767e2ff137.png 42% des répondants ont été satisfaits des informations spécifiques à leur maladie qu'ils ont reçu concernant la pandémie de Covid-19

editor_meta_bo_img_43d93ebacb32d76a747be50ec122554a.png 40% n'ont pas eu accès à ces informations spécifiques

Dans le même temps, il a été constaté qu'il existait un énorme fossé entre la confiance des répondants dans les sources d'information et la façon dont ils les utilisent. 

editor_meta_bo_img_47ca82d2198ad3e5e2d5d81c9a854d00.png La télévision, par exemple, a été utilisée par 64% des répondants, mais seulement 24% font confiance à ces informations

La Covid-19 n'a pas seulement entraîné des problèmes d'accès au traitement ou de changement d'habitudes, il a également eu un impact psychologique énorme. Ces études ont également permis d'analyser ces conséquences. 

Il a été constaté que la pandémie a eu un fort impact sur le stress et l'isolement social des patients et que cet impact s'est aggravé au fil du temps. Les personnes interrogées ont évalué leur stress à 6,5 sur 10 en moyenne et leur isolement à 5,9 sur 10 en moyenne depuis le début de l'épidémie.

editor_meta_bo_img_81edc1adbc949b692fd3574eb87986bf.png 59% des patients se sentent en danger à cause de leur maladie chronique

editor_meta_bo_img_1c751e4ce18ca0b87046bbb2925ca35a.png 32% sont inquiets pour leurs proches, ce qui impacte encore plus leur niveau de stress

Néanmoins, en ce qui concerne les activités sociales, 54 % des patients ont déclaré qu'ils fréquentaient à nouveau les lieux publics et 75 % ont repris contact avec leur famille et leurs amis. Ce qui, à long terme, peut contribuer à diminuer l'impact psychologique du confinement.

Est-ce que les résultats de ces enquêtes reflètent votre histoire ?
Partagez vos ressentis en commentaire ci-dessous !

Prenez soin de vous !


Sources:


avatar Gilda Teissier

Auteur : Gilda Teissier, Responsable Contenu et Partenariats

Gilda Teissier est responsable du contenu et partenariats chez Carenity. Sa mission est double.

D'une part, elle est en charge de la définition et de la mise en œuvre de la stratégie de contenu pour tous les... >> En savoir plus

6 commentaires

Bernard001
le 26/12/2020

Bonjour 

Tous les 3 mois j'ai une piqûre d'hormonotherapie et j'ai beaucoup d'effets secondaires. Énormément de bouffées de chaleur. Peut on arrêter ou diminuer la dose .c'est presque continuellement que j'ai chaud et encore plus la nuit ce qui m'empêche de dormir. Que dois je faire. 

boussafsafb
le 26/12/2020

Étude correcte. Salut!

rjurik
le 26/12/2020

Je ne contredis pas les résultats 

 de Carenity mais on ne 

nous dit rien sur le vaccin.

Si on attrape le virus bonne nuit !

boussafsafb
le 27/12/2020

Consultez votre médecin. Salut:

Kalima92
le 29/12/2020

Le monde était déjà bien compliqué mais avec ce virus ça me rend triste de ne pas pouvoir serrer dans mes bras mon père de 87 ans, mon fils de 25 ans qui ne fait attention  à rien. 

J ai l impression parfois de ne plus avoir de vie

Vous aimerez aussi

Quels sont les dangers liés à la vente libre de certains médicaments ?

Quels sont les dangers liés à la vente libre de certains médicaments ?

Lire l'article
Compléments alimentaires : quelles sont les précautions à prendre ?

Compléments alimentaires : quelles sont les précautions à prendre ?

Lire l'article
La Covid-19 est-elle une maladie respiratoire ?

La Covid-19 est-elle une maladie respiratoire ?

Lire l'article
L'impact psychologique de la Covid-19

L'impact psychologique de la Covid-19

Lire l'article