«
»

Top

Interdire le cannabis thérapeutique, un refus de soins ?

30 nov. 2018 • 142 commentaires

Interdire le cannabis thérapeutique, un refus de soins ?

Selon le Comité éthique et cancer, il n'existe aucune raison de s'opposer à la consommation de cannabis thérapeutique par des adultes atteints d'une maladie grave qui disent en tirer un bénéfice, même si ce bénéfice n'est pas démontré de façon rigoureuse.

 

Y-a-t-il des raisons éthiques à s'opposer au cannabis thérapeutique ?

Le Comité éthique et cancer, une instance consultative, n'a pas trouvé de raison de s'opposer à l'usage du cannabis par 
des adultes atteints d'une maladie grave qui disent en tirer un bénéfice, même si ce bénéfice n'est pas démontré de façon rigoureuse. Une patiente atteinte d'un cancer, qui affirme que la consommation de ce produit la soulage de douleurs intenses et chroniques et de ses nausées, avait saisi le Comité en l'interrogeant sur le caractère éthique ou non de l'interdiction du cannabis dans un contexte thérapeutique. Pour cette patiente, l'interdiction actuelle est un refus de soins.

Malgré les données encore insuffisantes sur les effets thérapeutiques du cannabis, le Comité s'est attaché à déterminer s'il existe des raisons éthiques de s'opposer à la consommation de cannabis par des malades qui s'en disent soulagés. Suite à leur étude, aucun des arguments possiblement en défaveur d'une telle consommation ne lui est apparu de nature à continuer de l'interdire. Aucun effet néfeste avéré ne leur semble assez sérieux pour s'opposer à cette pratique chez des adultes atteints d'une maladie grave et potentiellement mortelle. Néanmoins, le Comité recommande de ne pas le fumer mais de privilégier d'autres formes de consommation.

Encadrer l'accès au cannabis par les autorités de santé

Selon le Comité, il conviendrait que l'accès au cannabis ou à ses substances actives puisse être encadré par les autorités de santé, afin d'apporter aux personnes malades les garanties nécessaires quant à la qualité, aux concentrations et aux modalités d'utilisation optimale du cannabis ou de ses substances actives. Cet encadrement permettrait de surcroît aux personnes malades de se dispenser de faire appel à des circuits parallèles pour s'en procurer et leur éviterait également de risquer des poursuites pénales du fait de leur consommation. 

Un comité d'experts de l'Agence du médicament ANSM remettra ses premières conclusions d'ici à la fin de l'année sur l'intérêt de mettre en place en France un accès à du cannabis thérapeutique, au-delà de l'huile de CBD.

 

Qu'en pensez-vous ?
Seriez-vous prêt(e) à essayer le cannabis thérapeutique ?

À en consommer plutôt que de l'huile de CBD ?

Carenity

avatar Louise Bollecker

Auteur : Louise Bollecker, Community Manager France & Content Manager

Community Manager de Carenity en France, Louise est également Content Manager pour proposer à tous les membres articles, vidéos et témoignages. Spécialisée dans le Brand Content, son objectif est de porter la voix des patients et de faciliter leur expérience sur le site.

Commentaires

le 19/06/2019

Moi je dis oui pour le thérapeutique mais Jamais pour les gens en général ! Apparemment la question se pose et ils parlent surtout de légaliser le cannabis en général ! Idiotie ! Il faut faire comme la plupart des opiacés et les mettre sous ordonnance spécialisé etc... 

Si l'état français autorise et légalise le cannabis en général il va y avoir plus d'accidents de voiture, d'agressions etc... Je dis ça je ne dis rien. Toute substance active comme celle-ci ont des conséquences chez des gens dépressifs ou agressifs. On verra ce qui se passera 

le 19/06/2019

bonjour,depuis longtemp le cannabis a des vertus pour certaine maladie comme l astme ou pour les douleurs.dans certain pays il ait prescrit pour les douleurs.la question est :est ce que les lobbys des laboratoires sont pour.

un exemple simple sur les pouvoirs des laboratoires ,au usa les opioide tue chaque jour 200 personnes mais ca raporte 34 millards au laboratoire.(reportage a voir sur envoyé spécial)

le 20/09/2019
Bien entendu que - pour faire taire ma douleur", je n'hésiterais pas à essayer le cannabis thérapeutique, très faible THC, selon la législation. Avant de critiquer, il serait bon de se renseigner réellement et non pas de gober toutes les âneries qui circulent sur le sujet . Ce cannabis serait donc cultivé dans des serres de l'état. Et vendu tout comme l'est un autre médicament: en pharmacie, et non pas par le dealer du coin de la rue.... ça prendra un peu de temps à organiser, ça, c'est sûr!
le 24/09/2019

Moi je suis pour le cannabis thérapeutique cela nous aideraient c sur plutôt que tout c médoc qui nous détruit la santés........Huile de CBD trop cher hélas .....bon courage a vous tous ......

le 24/09/2019

Bonjour moi je suis pour pour car je le prends déjà depuis 2 mois en gouttes un produit que j'ai acheté un labo Suisse il faut s'y habituer mais après je pense que c'est très efficace

Vous aimerez aussi

Le diagnostic de la rectocolite hémorragique raconté par les membres Carenity

Rectocolite hémorragique

Le diagnostic de la rectocolite hémorragique raconté par les membres Carenity

Lire l'article
Le diagnostic de la dépression raconté par les membres Carenity

Dépression
Dépression post partum

Le diagnostic de la dépression raconté par les membres Carenity

Lire l'article
Sécurité informatique, améliorations du site… Rencontrez Jérémy, responsable technique

Sécurité informatique, améliorations du site… Rencontrez Jérémy, responsable technique

Lire l'article
Quelles maladies et quels médicaments sont incompatibles avec l’aspirine ?

Quelles maladies et quels médicaments sont incompatibles avec l’aspirine ?

Lire l'article