«
»

Top

Grippe : 3 conseils pour éviter qu'elle se propage

28 oct. 2015 • 4 commentaires

Grippe : 3 conseils pour éviter qu'elle se propage
Le virus de la grippe est encore très peu présent en France : 20 cas pour 100 000 habitants entre le 5 et le 11 octobre 2015. Pour retarder le plus possible l'apparition du seuil épidémique, voici ce qu'il faut faire.
 
La grippe est une maladie infectieuse qui s'attaque au système respiratoire et qui dure entre 3 et 7 jours. Elle se manifeste par une fièvre supérieure à 38,5 °C, des frissons, des douleurs musculaires, des maux de tête, des maux de gorge, des éternuements, une immense fatigue...
 
Que faire pour éloigner le virus de la grippe ?
 
Dans votre maison ou votre appartement, veillez à garder un air intérieur à la fois chaud et humide, car le virus de la grippe n'aime pas cette association et il perd de son pouvoir ce qui réduit le risque de contamination de 30 % environ.
 
Renforcez votre système immunitaire en prenant bien sûr de la vitamine C (dans les agrumes, le kiwi, le litchi, la papaye, le chou de Bruxelles, le chou-fleur cru, la mangue, le chou rouge, le fruit de la passion...), mais aussi de la vitamine D utile pour renforcer les défenses de l'organisme (le saumon, la truite, le hareng, l'œuf, le foie de veau, le thon en conserve...).
 
Dans les transports en commun, les grands magasins, faites comme les touristes asiatiques : portez un masque. Ce dernier réduit le risque de contamination de 80 %.
 

Santemagazine.fr

Commentaires

le 28/10/2015

.

le 28/10/2015

Bonsoir.Merci pour ces conseils,mais moi aussi je pense qu'à la campagne le port du masque n'est vraiment pas entré dans les moeurs.Je me lave les mains aussi souvent que possible,et j'ai toujours avec moi un flacon de désinfectant comme dans les hôpitaux.Je lave mon nez régulièrement,etc...Je ne suis pas vaccinée cette année,je ne sais si j'ai tort ou raison.Après la chirurgie bariatrique (mini bypass depuis un an),je ne sais pas si il est bien toléré par l'organisme?

le 07/11/2015

Atteinte d'une maladie des poumons, je me protège surtout l'hiver, en portant un masque, dans les grandes surfaces, dans les cabinets médicaux. Je vois beaucoup de regards tournés vers moi mais j'essaie de ne pas en faire de cas.

Un jour de février où j'accompagnais mon conjoint dans une clinique, j'ai pris un masque car j'ai entendu beaucoup de personnes toussé. Une infirmière, qui venait chercher mon mari pour ses soins, m'a regardé et dit gentiment : c'est très bien madame de prendre un masque si vous êtes enrhumée, pour protéger les autres patients. Je n'ai pas répondu, je n'étais pas enrhumée, je me protégeais simplement des autres, qui eux l'étaient.

Une autre fois, au service radiologie d'un hôpital, il y avait une grande pancarte dans le SAS du service, précisant : si vous êtes enrhumé, prenez un masque pour ne pas contaminer les autres patients. Merci. Et effectivement, un distributeur de masque était à la disposition du public.

Je pense que petit à petit, nous allons les adopter.

Cordialement

le 07/11/2015

Bel optimisme @Khity ! je vis dans une ville de plus de 100 000 habitants et pourtant, comme le signale @pseudo-masqué je ne serais pas la moins regardée si je portais un masque pour faire mes courses.De plus, je me suis laissée dire qu'au bout d'un certain temps le port du masque devenait très inconfortable ( mais ça.....je ne l'ai pas vérifié et pour cause !)

Vous aimerez aussi

Le Plaquénil pour traiter le COVID-19 : quelles conséquences pour les patients chroniques ?

Lupus
Polyarthrite rhumatoïde

Le Plaquénil pour traiter le COVID-19 : quelles conséquences pour les patients chroniques ?

Lire l'article
Coronavirus et hypertension artérielle

Hypertension artérielle

Coronavirus et hypertension artérielle

Lire l'article
Coronavirus et cancer

Coronavirus et cancer

Lire l'article
Coronavirus et gestes barrières : quelles sont les précautions à prendre ?

Coronavirus et gestes barrières : quelles sont les précautions à prendre ?

Lire l'article