«
»

Top

Cancer du sein “triple négatif” : un nouveau traitement va être autorisé dès le 1er novembre en France

Publié le 6 oct. 2021 • Par Candice Salomé

Forme particulièrement agressive de la maladie, le cancer du sein "triple négatif" est le moins fréquent des cancers du sein, mais représente environ 15% des cas, soit 9 000 personnes chaque année. 

Le ministre de la santé, Olivier Véran, a annoncé le mardi 5 octobre 2021, qu’un nouveau traitement prometteur sera autorisé, et disponible, contre le cancer du sein “triple négatif” dès le 1er novembre en France. 

Mais alors, qu’est-ce que ce traitement ? En quoi est-il différent ? 

On vous dit tout dans notre article !

Cancer du sein “triple négatif” : un nouveau traitement va être autorisé dès le 1er novembre en France

En ce mois de sensibilisation à la lutte contre le cancer du sein, le ministre de la santé, Oliver Véran, a annoncé qu’un nouveau traitement contre une forme agressive de cancer du sein, appelé “triple négatif”, serait disponible dès le 1er novembre 2021 en France. Selon lui : “Il existe enfin un traitement prometteur produit par un laboratoire américain - le Trodelvy”. 

La France a été le premier pays européen à pouvoir en faire bénéficier quelques patientes dans l’attente d’une production plus importante.

Qu’est-ce que le Trodelvy ? 

Le Trodelvy est un médicament dont la substance active est le sacituzumab govitecan. Ce traitement est un anticorps drogues-conjugué, ce qui veut dire qu’il associe un anticorps avec une chimiothérapie. Ainsi, il permet d’amener la chimiothérapie au cœur des cellules tumorales

Le sacituzumab govitecan se compose d’un anticorps ciblant Trop2 (un antigène de surface cellulaire exprimé dans plusieurs cancers solides et plus particulièrement dans les cancers du sein triples négatifs), couplé à un inhibiteur de topoisomérase.  

Le Trodelvy est fabriqué par le laboratoire Gilead.  

A qui ce traitement est-il destiné ? 

Le Trodelvy est indiqué en monothérapie pour les patientes ayant un cancer du sein tripe négatif non résécable (qui ne peut pas être enlevé de façon chirurgicale) ou métastatique et ayant, au préalable, reçu au moins deux lignes de traitement systémique comme la chimiothérapie, la radiothérapie ou encore l’immunothérapie. 

Dans une étude clinique de phase 3, il a été démontré un gain absolu de survie de près de 4 mois contre un peu plus d’un mois avec la chimiothérapie classique. 

Qu’en est-il de l’autorisation de mise sur le marché du Trodelvy ? 

Le Trodelvy bénéficie d’une autorisation d’accès précoce valable un an. Cette durée devrait permettre de répondre aux besoins de l’ensemble des patientes concernées en attendant l’aboutissement de la procédure d’obtention d’une autorisation de mise sur le marché (AMM).  

Une demande a d’ailleurs été déposée par le laboratoire Gilead le 3 mars 2021 auprès des autorités compétentes. 


Cet article vous a-t-il été utile ?  

Cliquez sur j’aime et partagez votre ressenti et vos interrogations avec la communauté en commentaire ci-dessous !   

Prenez soin de vous ! 

avatar Candice Salomé

Auteur : Candice Salomé, Rédactrice Santé

Créatrice de contenus chez Carenity, Candice est spécialisée dans la rédaction d’articles santé. Elle a une appétence particulière pour les domaines de la psychologie, du bien-être et du sport.

Candice est... >> En savoir plus

Commentaires

Vous aimerez aussi

Journée mondiale contre le cancer : tous concernés !

Cancer du sein

Journée mondiale contre le cancer : tous concernés !

Lire l'article
Immunothérapie : le Prix Nobel de médecine pour deux chercheurs

Cancer du sein

Immunothérapie : le Prix Nobel de médecine pour deux chercheurs

Lire l'article
Le diagnostic du cancer du sein raconté par les membres Carenity

Cancer du sein

Le diagnostic du cancer du sein raconté par les membres Carenity

Lire l'article
Cancer et alimentation : les conseils d’une diététicienne (1/2)

Cancer du sein

Cancer et alimentation : les conseils d’une diététicienne (1/2)

Lire l'article

Fiche maladie