Qu'est-ce que l'insuffisance rénale?

L’insuffisance rénale chronique se caractérise par une diminution irréversible de la fonction rénale pouvant aboutir à la nécessité de séances de dialyse voire d’une transplantation.

/static/themes-v3/default/images/default/info/maladie/intro.jpg?1516194360

Afin de bien comprendre les troubles que peut présenter le rein, il est nécessaire de rappeler ses fonctions et donc de comprendre les conséquences qui découlent d’une insuffisance rénale.

Le rein est un organe qui a pour rôle principal de contrôler l’homéostasie (maintien des différentes constantes de l’organisme). Il filtre le sang en permanence et en excrète les déchets toxiques accumulés. Il a aussi un rôle d’équilibre pour les minéraux (potassium, sodium, calcium), indispensables à tout type de réactions chimiques au sein de l’organisme, et d’équilibre pour les échanges hydriques. Le rein produit aussi des hormones (vitamine D et érythropoïétine), des enzymes et d’autres molécules.

Toutes ces fonctions font du rein un organe polyvalent, complexe par son fonctionnement et l’on comprend aisément qu’une insuffisance puisse avoir de lourdes conséquences sur le reste de l’organisme.

Détérioration de la fonction du rein

L’insuffisance rénale se caractérise par la détérioration évolutive et graduelle de la fonction du rein. Avec le temps, la fonction rénale est altérée et les conséquences sont irréversibles. La maladie s’aggrave progressivement et le principe des traitements appelés conservateurs a pour but de ralentir la dégradation de la maladie.

De par sa polyvalence, un grand nombre de réactions et de phénomènes physiologiques complexes seront bouleversés engendrant des troubles métaboliques (acidose, excès de potassium dans le sang), un ralentissement de la production de globules rouges, une diminution de l’absorption du calcium. D’autres phénomènes comme des œdèmes (accumulation d’eau et de sel dans certains tissus), et des troubles de la fonction musculaire par diminution de l’excrétion du potassium font aussi leur apparition.

On peut mesurer l’atteinte du rein par le dosage de la créatinine dans le sang et par la clairance rénale de la créatinine : c’est la capacité du rein à éliminer cette substance du sang. La créatinine est un produit de dégradation issu du muscle. La clairance de la créatinine se calcule avec une formule qui utilise le taux de créatinine dans le sang.

Enfin, la pression artérielle peut aussi être un indicateur de l’insuffisance rénale chronique.

Article rédigé sous la supervision du Pr. Christophe Legendre, MD, service de transplantation adulte à l’hôpital Necker à Paris.

Vous souhaitez en savoir plus concernant cette maladie ?

Rejoignez les 163 000 patients inscrits sur la plateforme, informez-vous sur votre maladie
ou celle de votre proche et échangez avec la communauté

Rejoindre

C'est gratuit & anonyme