/static/themes-v3/default/images/default/home/bg-generic.jpg

Patients Schizophrénie

2 réponses

13 lectures

Sujet de la discussion


anonymous avatar Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Je me considère en effet guéri de cette terrible maladie psy (commencée 1966) car je n'ai pris (depuis 2007) soit pendant plusieurs mois aucun médicament soit pendant plusieurs années qu’un quart de la dose minimum recommandée d’antipsychotique en matière de schizophrénie. Peut-être ne pourrais-je prendre que vraiment plus rien du tout ? Mais à quoi bon ? Même si on ne prend plus du tout de médicament est-ce la preuve que l’on n’est pas malade voire complètement guéri ? Même pour la grippe on ne revient jamais à l’état exact précédent la maladie ! Et depuis la conception, sauf accident, n’est-on pas toujours condamné à mourir de maladie ? Donc on n’est jamais complètement guéri mais toujours que plus ou moins malade ! Mais guérir de la schizophrénie est-ce comme guérir de la grippe ? Comme le dirait le Pr Driss Watson* (ancien président de l’Association Psychanalytique Internationale) : "On ne guérit pas grâce à la psychanalyse comme on guérit grâce aux antibiotiques !" En 2005 je me suis sevré complètement et d’un coup aussi bien de tous mes tranquillisants que de tous mes somnifères que je prenais toujours à des doses faramineuses depuis 1962 et j’ai diminué progressivement ma dose d’antipsychotique. De 2008 à actuellement je ne prenais plus qu’un quart de la dose minimum d’antipsychotique recommandée par les laboratoires pharmaceutiques en matière de schizophrénie, comme déjà dit. En 2011 j’ai supprimé complètement mon antidépresseur que je prenais à une dose moyenne depuis 1981. Aucun psy ne m’a jamais proposé de lui-même ce sevrage. Et ma psychiatre psychanalyste m’avait même dit pour celui-ci au sujet des tranquillisants et des somnifères plusieurs fois vers 2004 : "Vous n’y arriverez pas !" J’y suis arrivé malgré tout car ce que n’avait pas vu celle-ci bien qu’elle me suivait alors régulièrement depuis 2002, c’est que j’avais en réalité solutionné tous mes problèmes psychologiques parce que j’avais bel et bien évolué et justement grâce à la méthode de Freud ! J’appliquai celle-ci aussi bien verbalement que par écrit avec mes psys depuis 1962. Sachez que je ne vois toujours pas venir le moindre indice de rechute et que je me déclare toujours parfaitement heureux et que ça perdure !

SCHIZOGUERI

*pseudonyme

Début de la discussion - 11/10/2017

J'ai guéri de la schizophrénie grâce à la méthode de Freud !

anonymous avatar Membre Carenity
Posté le

Eh bien tant mieux pour toi. Ce que tu dis confirme les conclusions du Dr Peter Breggin dans son ouvrage exceptionnel: Psychiatric Drug Withdrawal. dans lequel il affirme après 51 ans de service en tant que psychiâtre aux Etats-Unis:

Nothing in the field of mental health will do more good and reduce more harm than encouraging withdrawal from psychiatric drugs. The time is past when the focus in mental health was on what drugs to take for what disorders. Now we need to focus on how to stop taking psychiatric drugs and to replace them with more person-centered, empathic approaches. The goal is no longer drug maintenance and stagnation; the goal is recovery and achieving well-being.

Rien dans le domaine de la santé mentale ne fera plus de bien et réduira plus de mal que d'encourager le retrait des médicaments psychiatriques. Le temps est passé où l'accent en santé mentale était sur les médicaments à prendre pour quels troubles. Nous devons maintenant nous concentrer sur la façon d'arrêter de prendre des médicaments psychiatriques et de les remplacer par des approches plus empathiques centrées sur la personne. L'objectif n'est plus le maintien et la stagnation des médicaments; l'objectif est la récupération et la réalisation du bien-être.

J'ai guéri de la schizophrénie grâce à la méthode de Freud !

anonymous avatar Membre Carenity
Posté le

La methode de  Freud  ? Kezaco?

icon cross

Ce sujet vous intéresse ?

Rejoignez les 150 000 patients inscrits sur la plateforme, informez-vous sur votre maladie
ou celle de votre proche et échangez avec la communauté

Rejoindre

C'est gratuit & anonyme